Observatoire Pôle emploi

Témoigner, s'informer, partager, être aidé

PARTICIPER AU FORUM NOUS SOUTENIR

Imprimer

Pôle Emploi ferme la porte au nez de ses usagers

Écrit par olivier. Publié dans Actualité

Pôle Emploi ferme la porte au nez de ses usagers tous les après-midi,
Les chômeurs l’ouvrent grand pour se faire entendre !

Recours Radiation soutient le personnel Pôle Emploi en grève le 08 février 2016

Créons une Zone d’Accès Aux Droits !

L’accueil « rénové » de ses usagers, selon la Direction Pôle Emploi consiste à leur fermer les portes des agences tous les après-midi à partir du 8 février puis à dématérialiser les services indemnisation en mars 2016 au nom de la « révolution digitale ».

Recours Radiation apporte son soutien aux agents Pôle Emploi qui seront en grève le 8 février prochain pour s’opposer à la fermeture et à la dématérialisation imposée de notre service public de l’emploi et de l’assurance chômage.

Imprimer

Pôle emploie le mensonge...

Écrit par olivier. Publié dans Actualité

Je pensais en ayant lu tout Desproges pouvoir aborder l’existence avec le même détachement. Je m’exerçais depuis quelques temps à afficher un sourire volontairement débonnaire, dispensant à mes proches et à mes lointains une bienveillance, disons-le sans détour, christique à souhait.
Les zygomatiques en banane, j’entrais de plain-pied en 2016, célébrant la nouvelle année à coup de voeux et de pétards.

C’était sans compter sur Pôle Emploi et ma conseillère dont la mauvaise foi a fini par me faire douter de Dieu, de ses saints et par voie d’inconséquence, de moi-même.

Chômeur de catégorie A et étiqueté « Senior », je m'engluais dans une inactivité imposée injustement par des variables d’ajustement au point de somatiser chaque matin en entendant France Info égrainer son chapelet d’embouteillages. Heureux soient les actifs qui encombrent les routes, participent à l’activité économique du pays, au réchauffement climatique de la planète et au versement de mes indemnités faméliques. Ainsi, après avoir travaillé et cotisé plein pot pendant près de 30 ans, je touche aujourd’hui la bagatelle de 0,92 euros par jour, ce qui ne me permet pas de relancer la consommation et de lutter contre le chômage endémique de nos jeunes.
Imprimer

DIFFÉRÉ D'INDEMNISATION SPÉCIFIQUE POLE EMPLOI :

Écrit par olivier. Publié dans Actualité

APPEL A ACTIONS EN JUSTICE SIMULTANÉES

Le 5 octobre 2015, à la suite d'un recours initié par plusieurs associations et syndicats (L'AIP -CIP-
IDF, Les Matermittentes, Sud Culture Solidaires et Recours Radiation), le Conseil d'Etat a annulé
l'arrêté d'agrément de la convention d'assurance chômage 2014/2016, indispensable à son application.
La principale illégalité constatée est le différé d'indemnisation spécifique de 180 jours, calculé à
partir de toutes les sommes perçues à l'occasion de la rupture au-delà des minima légaux.

Malheureusement, à l'exception des dispositions relatives à la répétition des indus et aux périodes non
déclarées, l'annulation de l'arrêté a été reportée au 1er mars 2016 sauf pour les procédures en
cours contre Pôle Emploi. Tous les différés non contestés (ou qui surviendront d'ici mars 2016)
s'appliqueront.

Après discussion avec des avocats avec lesquels nous travaillons, nous pensons qu'il est possible de
dépasser le report de l'annulation en se fondant directement sur l'illégalité de la convention d'assurance
chômage pour éviter de devoir rembourser le différé ou en obtenir le paiement.

Par ailleurs, une partie des motifs d’illégalité se retrouvant dans la convention d’assurance chômage
antérieure (ruptures du contrat de travail antérieures au 1er juillet 2014), il est également possible de
contester le différé.

Nous cherchons donc à réunir toutes les personnes intéressées pour s'impliquer dans une procédure afin de rassembler les dossiers et d'en limiter le coût.

 

 

 

Qui est concerné ?

Imprimer

REUNION PUBLIQUE RECOURS RADIATION à LYON

Écrit par olivier. Publié dans Actualité

Pole emploi zone de non droit

LE 26 NOVEMBRE (à partir de 18 h) - Maison Ravier
7, rue Ravier Lyon 7ème

Souhaitant fêter notre victoire collective suite à l'annulation de la convention d'assurance chômage prononcée par le Conseil d’État le 5 octobre dernier, nous avons décidé d'organiser une réunion publique à Lyon.

Cette victoire est une étape. Certes le chemin pour aller vers plus de droits, plus de justice est long et jalonné d'embûches, mais notre détermination et notre combattivité sont galvanisées par le résultat de nos actions :

- tous les jours, des radiations sont annulées
- tous les jours, des trop perçus sont annulés
- tous les jours, des indemnisations rejetées sont, après notre intervention, versées
- tous les jours, nous renseignons les chômeurs tombés dans les mains des enquêteurs/contrôleurs sur les pièges à éviter
- tous les jours des prélèvements, effectués à tort sur les allocations chômages, sont remboursés...

Le 26 novembre, des femmes et des hommes : juge, avocats, chômeuses, chômeurs, seront là pour en parler.

On vous attend.

 

Imprimer

Ils veulent nous contrôler ? Prenons le contrôle ! (La suite) 

Écrit par olivier. Publié dans Actualité

Conseil d'état

Le 6 Octobre 2015, le Conseil d’État a annulé l’arrêté ministériel rendant obligatoire la convention d’Assurance chômage, elle ne sera plus applicable à compter du 1er mars 2016.
Le Conseil d’État impose donc aux  partenaires sociaux  de négocier une nouvelle convention avant cette date. C’est la première fois qu’une convention d’Assurance chômage est annulée, dans sa totalité et sur le fond.  
C’est une victoire historique ! 
Cette victoire est la nôtre car pour la première fois dans l’histoire de l’UNEDIC, nous - salariés, chômeurs, militants associations, syndicalistes - avons obtenu gain de cause, en nous mêlant de ce qui nous regarde,de ce qui nous concerne et en prenant la place qui nous revient.

Face à la complexification volontaire de règles rendues inintelligibles pour nous déposséder de nos droits, nous opposons depuis des années, nos expériences concrètes de terrain, notre expertise collective, notre volonté d’une société plus juste et plus solidaire.
Nous n’avons eu de cesse de dénoncer les droits  bafoués des salariés et des chômeurs au quotidien, tant par l’UNEDIC, que par Pôle Emploi, véritables  « zones de non droit ». Le Conseil d’État marque un coup d’arrêt sur ces pratiques illégales, qui découlent de l’incompétence des partenaires sociaux signataires,  agréées par le gouvernement, malgré nos mises en garde, nos alertes argumentées et répétées.
Dès aujourd’hui : 
Finies les nuits blanches à cause des indus, des trop perçus !

Finies les demandes de restitutions de sommes versées suite à une déclaration d’activité tardive !

Finie la non prise en compte des périodes travaillées déclarées tardivement… qui ont conduit à des drames, dont une immolation devant le Pôle Emploi de Nantes !
Concrètement, ceux qui auraient eu des retenues pour des indus ou trop perçus, peuvent