CAE, que de soucis pour rien

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

CAE, que de soucis pour rien

Messagede vagabondance » 12 Nov 2013, 11:45

Bonjour,

Je viens vers vous en désespoir de cause, peut-être aurez-vous des conseils pour résoudre ma situation qui devient absurde.

Petit historique....
Fin décembre 2011, je quitte un emploi en CAE, après 2 années de bons et loyaux services auprès d'un association qui n'a pas les moyens financiers pour prolonger ce poste en CDI..

Tant pis, je reprends la route du pôle emploi, entre temps naît ma petite fille...2012, entre deux couches culotte, je cherche du boulot. En parallèle je recherche aussi des financements et des partenaires pour réaliser un projet professionnel que j'aimerais voir aboutir depuis de longues années : créer une structure pour proposer es ateliers d’éducation à l'image et intervenant audiovisuel spécialisé dans le domaine du cinéma d'animation. Le Pôle emploi soutient ma démarche et je rentre dans la catégorie : Créateur d'entreprise (rien de plus...)

Septembre 2012, une association voit le jour avec quelques potes qui soutiennent ce projet. Des opportunités de boulots arrivent et je finis par être salarié pendant 5 mois pour l'asso, je signe un CDD classique à 21h/sem au mois de juin 2013 et ce pour 5 mois. Jusque là tout va bien, je bosse et je fais ce que j'aime...

Septembre 2013, les choses se corsent, l'asso ne pourra pas renouveler l'embauche tout de suite faute de moyens, on peux seulement envisager une nouvelle embauche à 10h/sem.
Je reprends donc la route du pôle emploi pour trouver un job complémentaires. Je postule à différentes offres mais petit à petit l’étau se resserrent car je comprends que je ne suis pas éligible aux CAE.. Je ne l'ai pas compris tout de suite car je postulait sur le site internet et une fois sur deux le Pôle emploi me renvoyait les coordonnées de l'employeur. Au bout d'un certain temps, j'ai essayé de comprendre pourquoi il répondait positivement une fois sur deux.. J'ai donc appelé le 39 49 et là aussi, selon les interlocuteurs, j'étais éligible une fois sur deux... Bizarrerie administrative... J'ai fini par obtenir un rendez-vous avec ma conseillère qui a été catégorique, je ne pouvais pas accéder à ce type de contrat pour les raisons suivantes:
1. j'ai déjà bénéficié d'un CAE pendant 2 ans (en gros j'ai grillé mes cartouches sans le savoir)
2. j'ai retrouvé un travail depuis juin (ils oublient que je me suis créé ce poste, je ne l'ai pas trouvé)

Mais là où ça devient compliqué...
Mon contrat s'est terminé le 31 octobre. J'habite en zone rurale isolée, ma compagne travaille à côté et toutes les offres alentours qui correspondent à mon profil (animateur socioculturel) sont ,pour la majeures parties, des CAE ! Dernièrement j'ai trouvé un poste à 15 km de chez moi , le Pôle emploi a refusé alors que l'employeur les avait contacté car il souhaitait me prendre!!!!!

Et là c'est le bouquet final...
Comme je l'ai dit plus haut, je travaille en parallèle à développer un projet pour être intervenant audiovisuel. Or, Il y a quelques semaines, je postule à un poste d'animateur multimédia en CDD pour une communauté de commune. Je suis pris à l'entretien mais pas de bol une autre personne ayant plus d'expérience dans ce domaine obtient le job.. Dix jours plus tard, l'employeur me rappelle, intéressé par mon profil et mes compétences en audiovisuel, il souhaite m'embaucher sur un poste en création, intitulé du poste : Animateur audiovisuel !!!! Au programme, gestion d'une salle de projection, atelier audiovisuel pour les écoles, CLAE et séjours thématiques...Bref que du bonheur !!
Là je me dit Whouah !! c'est génial, un poste à la mesure de mes compétences et qui correspond à mon projet professionnel ! SAUF QUE c'est un CAE faute de budget suffisant...
Et là tout s'écroule cette semaine, pôle emploi me refuse toujours l'accès au CAE alors même que la DRH les a contacté pour leur expliqué qu'ils souhaitaient m'embaucher.... La déprime !!! je ne sais plus quoi faire, je trouve le boulot parfait (ce qui n'est pas chose facile ici) et le pôle emploi me refuse l'accès à cette offre pour des raisons étranges vu ma situation (zone rurale isolé, 1 enfant, inscrit comme demandeurs d'emploi depuis 22 mois !!)... Mon profil de demandeurs d'emploi est justement centré sur ma recherche dans le domaine de l'audiovisuel etc etc.. Bref que de bonnes raisons de me laisser accéder à ce poste..... Entre temps, j'ai envoyé une demande de dérogation à la préfecture et au directeur de l'agence et rien, pas de réponses ni de solutions.... Je suis juste DEGOUTE !!! C'est absurde, je suis en train de perdre un poste fait pour moi pour des critères totalement stupides...
Au final, je suis de nouveau au chômage et je perd toute motivation à continuer mon projet...

Bien à vous
vagabondance
 
Messages: 1
Inscription: 08 Oct 2013, 12:25

Re: CAE, que de soucis pour rien

Messagede Rosecelavi » 12 Nov 2013, 13:00

Bonjour vagabondance,

Pour le moment, une absence de réponse par une administration à une demande que vous auriez effectuée vaut une "décision implicite de rejet", un projet de loi est à l'étude qui devrait forcer les administrations à vous répondre en cas de rejet, car, ce serait le contraire qui se produirait si toutefois elles ne répondaient pas, leur silence vaudrait acceptation, c'est ici :

http://vosdroits.service-public.fr/part ... 2547.xhtml

Au passage, vous pourrez lire les règles que les administrations doivent respecter, notamment, les accusés de réception que vous devez recevoir à chacune de vos demandes.

En zone rurale, les personnalités se côtoient, vous pourriez peut-être tenter de rencontrer vos députés/sénateurs pour leur soumettre les difficultés que vous rencontrez ? Il faudrait lire les textes relatifs au CAE afin de voir ce qui est écrit en ce qui concerne les bénéficiaires pour vérifier si vous pourriez être, malgré le CAE déjà effectué, susceptible de pouvoir accéder de nouveau à un CAE. Les organisations syndicales de salariés peuvent peut-être vous aider à lire cela entre les lignes.

En tout cas, le premier conseil que je vous aurais donné, aurait été de vous adresser au Préfet, vous pouvez peut-être renouveler votre demande en lui faisant part de votre surprise de n'avoir reçu aucune réponse, mais cette fois, vous adresserez votre courrier en recommandé avec accusé de réception.

Nous vous souhaitons bonne chance.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron