Etudiant et chômeurs à la fois : c'est possible!

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

Etudiant et chômeurs à la fois : c'est possible!

Messagede bbb » 15 Jan 2010, 17:26

Bonjour,

je voudrais juste faire part de mon expérience de chômeur ayant été étudiant aussi, ça pourra intéresser d'autres chômeurs studieux.
Moi aussi, je naviguais avec l'idée que les deux étaient impossibles. Je restais donc discret. J'ai eu la chance de faire de l'intérim pendant des années, je pouvais donc m'arrêter quand je le voulais pour bosser les cours pendant deux-trois semaines. Inscrit à l'ANPE en même temps, mais ayant une activité professionnelle régulière, il n'y avait aucun problème. J'étudiais par correspondance.
Puis j'ai arrêté toute activité et suis allé en fac, au niveau DEA. J'allais à des rendez-vous ANPE, je ne disais rien. Je suis passé en thèse. Je ne sais plus comment se sont passées les choses, mais j'en suis venu à dire, en entretien, que je faisais une thèse. J'avais dû entendre auparavant que si les études étaient professionnalisantes, l'ANPE les acceptait. Je l'ai d'abord dit du bout des lèvres. Devant les réactions favorables des conseillers, et même parfois admiratives, je me suis enhardi. Un jour, j'ai annoncé d'emblée ce que je faisais. Mal m'en a pris, j'ai cru que le gars allait me radier! J'en suis revenu alors à mon style précédent, discret. En fait, les attitudes inter-personnelles semblent jouer beaucoup, en plus des textes réglementaires. Faire profil bas, ça flatte le-la conseiller-ère. Ce sont des choses sur lesquelles il faut jouer. C'est comme les travailleurs indépendants qui pleurent quand ils vont voir les impôts.
Il y a quelque temps, j'ai eu un rendez-vous avec un-e nouveau-elle conseiller-ère. Une sorte de dragon terrifiant. ça s'est passé à couteaux tirés. C'était un être étrange qui mimait des problèmes insolubles que ma situation lui posait. J'ai campé sur ma position, lui disant qu'il-elle ne m'empêcherait pas de faire ma thèse. Je ne suis pas né de la dernière pluie mais j'en suis ressorti secoué. Depuis, cet être me laisse tranquille. J'en ai déduit qu'il s'agissait de tester ma bonne foi et ma motivation par des attitudes menaçantes. Les relations inter-personnelles, toujours... Ma thèse se termine, ça devrait aller de ce côté-là.
Je ne connais pas les textes réglementaires. J'ai navigué à vue, ça s'est plutôt bien passé. Il est possible que ce ne soit plus aussi facile de nos jours.
bbb
 
Messages: 48
Inscription: 24 Nov 2008, 17:54

Re: Etudiant et chômeurs à la fois : c'est possible!

Messagede Rosecelavi » 18 Jan 2010, 19:47

Bonsoir bbb,

C'est très bien que vous ayez pu faire votre études, votre thèse, en tentant de jouer avec la personnalité de chacun des conseillers que vous avez rencontrés, ça a fonctionné, et c'est tant mieux. Mais vous avouerez qu'il n'est pas normal de se voir appliquer des règles différentes, d'un endroit à l'autre, d'un conseiller à l'autre, d'une personnalité à l'autre. Les demandeurs d'emploi ont des obligations qui leurs sont rappelées assez régulièrement et s'ils ne les respectent pas, ils sont sanctionnés. Ils ont aussi des droits que POLE EMPLOI devrait non seulement respecter, et pour cela encore faudrait-il que le personnel ait les formations, informations suffisantes. Pourtant qu'il s'agisse des droits ou des devoirs, POLE EMPLOI est tenu, par la loi, d'informer les demandeurs d'emploi.

Si cela était fait, nous n'aurions aucune raison d'exister.

En tout, c'est gentil d'être venu faire part de votre expérience personnelle, qui de notre point de vue n'est pas à prendre à la lettre, surtout si l'on n'est pas dans la même situation que vous l'étiez (je rappelle que vous étiez justement dans votre droit puisque vous restiez entièrement disponible pour votre recherche d'emploi) parce qu'elle comporte des risques. Il vaut mieux, et de loin, s'en tenir à la loi si l'on ne veut pas se retrouver à un moment ou un autre dans une situation compliquée à gérée, voire même, si toutefois on est en dehors des clous, avec un soupçon de fraude de part de POLE EMPLOI.

Bien cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Etudiant et chômeurs à la fois : c'est possible!

Messagede bbb » 27 Juil 2010, 15:13

Je voudrais juste préciser que je ne suis pas l'auteur de cette rubrique. Mon message était une réponse à des messages écrits par d'autres. Ils ont été effacés, je ne sais pas par qui ni pourquoi.
bbb
 
Messages: 48
Inscription: 24 Nov 2008, 17:54

Re: Etudiant et chômeurs à la fois : c'est possible!

Messagede Rosecelavi » 28 Juil 2010, 12:02

Bonjour bbb,

Notre administrateur a dû, je pense, séparer les messages afin qu'ils soient plus lisibles, et pour que les personnes concernées puissent les retrouver facilement.

Mais aucun message n'a été supprimé.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Etudiant et chômeurs à la fois : c'est possible!

Messagede Doctorantsétrangers » 12 Mai 2013, 16:05

Les étudiants français/européens peuvent s'inscrire sous certaines conditions (article R5411-10 du Code du Travail). Les étudiants et les doctorants étrangers non européens ayant la carte de séjour "étudiant"- ne peuvent pas s'inscrire à l'ANPE après un contrat d'ATER/autre, contrairement aux doctorants français et européens dans la même situation (pour ces derniers, la jurisprudence dit que les doctorants-étudiants ont droit de s'inscrire et avoir l'APE, cf 5411-10 CduT). Ceci est aberrant et est contraire au principe de la non discrimination des travailleurs par leur nation! De ce fait, les étudiants et les doctorants étrangers "étudiants" ne peuvent pas avoir l'ARE le temps de trouver un autre travail. Ils ne peuvent pas non plus avoir aucun autre avantage prévu pour les "demandeurs d'emploi" - ni l'aide au logement, ni les réductions au transport.. Le doctorat est pourtant considéré comme l'"expérience professionnelle" par la France et l'Europe (CJC, textes de loi); et les résultats de leur travail scientifique seront attribués aux institutions françaises (universités, labos). Il existe depuis janvier 2013 la "Pétition des Jeunes chercheurs étrangers pour l'égalité des droits" déjà signée par plus de demi-millier de personnes et soutenue par les associations SLR, Collectif PAPERA, ASES, FAGE, INTERCAPA. Pour lire / soutenir (anonymat possible) la pétition : www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article3890 Page Facebook : www.facebook.com/PetitionPourLegaliteDe ... Doctorants
Doctorantsétrangers
 
Messages: 4
Inscription: 12 Mai 2013, 11:00


Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron