Service fraude- Attente interminable

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

Service fraude- Attente interminable

Messagede Espoir » 17 Déc 2015, 02:35

Bonjour

Je ne sais pas ou commencer mais je vais essayer d'être brève et concise.

Depuis, le 5 juillet, je n'ai reçu aucune indemnisation de la part de pôle emploi.
En clair, je 'n'ai aucune ressource.
Etant enceinte, je ne peux exercer mon métier de danseuse ou de professeur de fitness (nouvellement diplômé).
Je suis toujours inscrite sur la liste des demandeuse d'emploi mais lorsque je vais sur mon espace client, il est écrit "en attente de pièce complémentaires". En réalité, il en ai rien (tous les documents ont été fournis), car mon dossier est au service Fraude à Noisy Le Grand.
Je suis coincée, je ne peux prétendre à aucune aide car je ne suis toujours pas radié. J'ai quand même fait une une demande de RSA ce mois ci, afin de m'aider dans ma situation qui est devenu catastrophique financièrement. J'ai perdu 5 mois de vie. (une grossesse sous stress, c'est inhumain ! )

Voici rapidement, mon histoire afin que vous compreniez pourquoi j'en suis arrivée la:

Jusqu'en septembre 2014, (mon entrée en formation de prof de fitness, qui dura jusqu'au 4 juillet 2015), j'étais intermittente du spectacle en tant que danseuse, chorégraphe.
Je travaillais pour différente structure mais essentiellement pour une association spécialiste dans le spectacle (de fin 2011 à avril 2014).
Ce sont mes cachets pour cette association qui pose problème au yeux de pole emploi.

Lors de ma demande de réouverture de droit le 5 juillet 2015 (il me restait 145 jours d'indemnisation), mon dossier a été bloqué et envoyé au service fraude.
Le service fraude m'avait déjà contacte par courrier en avril 2014 juste après la recalcule de mes droits qui avait été accepté. J'ai perçu mes indemnités jusqu'à mon entrée en formation en septembre 2014. Le contenu de ce courrier, me demandait, différents documents personnelles (contrats, AEM, relève de compte, feuille d'impôts, toute ma vie en clair) que j'ai transmis en peu de temps. Il vous mettent la pression en vous disant que vous avez dix jours pour répondre alors que mon dossier à été ouvert 6 mois après. Ce sont les champions de la pression!!!
A aucun moment, il ne vous disent ce qu'il vous reproche, comme si vous aviez délibérément fraudé. J'ai travaillé en tant qu'artiste, les cotisations on étaient payés, ainsi que mes impôts.
Bref, à la suite de ce courrier, plus de nouvelle, jusqu'à ma demande réouverture de droit après ma formation, et après insistance auprès de pole emploi spectacle, qui me demandait de patienter, "mon dossier était en traitement". En septembre dernier , j'ai réussi à avoir le numéro du service Fraude via internet et je les ai appelé . Après insistance, j'ai réussi à avoir au téléphone, l'auditeur chargé de mon dossier, en octobre seulement. Il me donna deux semaine après, un rendez vous pour un entretien.
Bien évidemment, il me demanda encore d'autre pièces justificatifs. Avec ma bonne foi et beaucoup d'espoir, je me rend au rendez que je pensais, pacifique. En fait, il en était rien, c'était un auditoire, dans une pièce fermée avec deux personnes assermentés assis face à vous, qui vous posent des questions et écrivent toutes les questions/réponses sur un ordinateur. A la fin, il vous remettent un procès verbal. Ils vous interrogent comme au tribunal, sauf que vous n'êtes pas accompagné de votre avocat car bien évidement, il vous disent que c'est un simple rendez vous administratif. . A leurs yeux vous êtes déjà coupable alors que vous ne savez pas de quoi, on vous accuse. J'étais seule non accompagné pendant 3 heures pleines.
Jusqu'à aujourd'hui, j'en suis encore bouleversée.
Et là, on m'interrogea sur mon rôle au sein de cette association, ma vie actuelle et mes activités sportives. Toute ma vie a été analysé, décrypté, ils ont été" jusqu'a prendre en photo la couverture de mon face book. Il ont appelé ma banque, les endroits ou j'ai travaillé et d'autre endroits encore...
En clair, ils me reprochent beaucoup de chose mais de manière insidieuse.
Cette association a été dissoute fin 2013 mais elle est resté en liquidation jusqu'en juin 2014. Ce président, artiste lui même, n'était pas très rigoureux administrativement, il déléguait tout. Belge, il vivait en trente son pays et la France.
Avant de travailler pour cette association, je travaillais pour une école de danse et lors d'un spectacle, j'ai connu cet artiste. Il me demanda si je pouvais l'aidé à domicilié sa structure chez moi, le temps qu'il trouve une adresse. Quelques mois après ce fut fait.
Il revint vers moi quelques mois après, à la suite de cela, et lors de l'obtention d'un grand partenariat de développement culturelle avec un centre commercial. Il me demanda travailler pour cette association. Je tiens a préciser, que je ne faisais pas partie du bureau.
J'étais complètement investi, je m'occupais des mises en scène de spectacles avec des bénévoles et des professionnels.
Lors de cet auditoire, ils m'ont reprochés plusieurs choses qui je pense si elles ne sont pas remise dans leur contexte sont vraiment compromettante pour moi à leur yeux, comme :
- deux mails envoyés de ma boite mail au guso. Ecrites par moi mais dicté par la trésorière qui se trouvait avec moi ce jour là et qui n'avait pas son ordinateur avec elle . Je n'ai pas fait attention, j'ai écrit de ma boite mail.
- le téléphone de l'association était utilisé par moi souvent, car les danseurs m'appelait souvent sur ma ligne perso et je m'étais retrouve avec des factures de téléphone incroyable, donc le président à fini par me laissait régulièrement le portable de l'association. J'ai fini par donner plus ce numéro que le mien. C'était devenu une habitude afin de ne plus être harcelé sur mon perso.
- Ils me sortirent comme un trophée, la photocopie d'un chèque signé par moi même de cotisation, en me disant qu'il y en avait d'autre mais que je n'ai pas vu. (Un grand mystère) . Il me demandèrent pourquoi je l'avais signé, donc pour eux j'avais mandat à la banque ou peut être j'était membre du bureau . Honnêtement, ni l'un ni l'autre , mais j'ai le souvenir que le président payés tout en retard (salaire, cotisation factures,c'était très agaçant) alors quelques fois lors de ses déplacements en belgique et absence de la trésorière, il me demanda de régler de manière très ponctuels quelques papiers. En me disant qu'il avait donné procuration exceptionnellement et ponctuellement. Quel grande naïveté j'ai fait preuve ! Je ne pensais pas que c'était si grave pour pôle emploi.
- il remirent en cause jusqu'au caractère artistique des spectacles, pour dire qu'il trouvait que c 'était plus de l'animation pour eux.
- Ils me demandèrent aussi pourquoi j'ai eu des cachets lors des trois mois qui ont suivi la dissolution de cette association. Je leu ai dit que j'en savais rien, étant donné que le président lui même avait fait l'erreur d'envoyer les papiers trop tôt à la préfecture. Mais que pour lui, je ne devait pas m'inquiéter car mon contrat était jusqu'en juin 2014. Donc j'y ai pas prêté attention. Au vu que tout était en règle pour lui.
- pourquoi certains cachets ont été payé en espèce (j'ai tous les reçus), les plus gros montants ont été viré sur mon compte avec souvent du retard).
- jusqu'a remettre en cause mes quelques heures de bénévolat en temps que prof de fitness au sein d'une association sportive qui utilise un local dans ce centre commercial et dont j'étais stagiaire en formation.
...

Je tiens à préciser que j'ai jamais eu en ma possession , les documents administrative (statuts, facture, contrats, etc ) en ma possession. Maintenant, cela fait plus d'un an que le président est reparti vivre en Belgique et je n'ai plus aucune nouvelle de lui. Il n'existe plus nulle part. Ni téléphone, face book, etc
Et aujourd'hui certaines questions restent sans réponse. Je leur ai dit de se retourne contre lui mais il me répondent qu'il ne peuvent plus car cette association n'existent plus. Donc il s'acharnent sur moi.
En novembre, l'auditeur chargé de mon dossier, m'écrit par mail, en me disant qu'une décision devait être rendu le 13 novembre et que je devais encore renvoyer d'autre documents (dont certains concernait la banque de l'association que je n'avais pas à ma possession) J'ai transmis les papiers me concernant (relève de compte de 2011) en main propre le 12 novembre . J'attend toujours la réponse à cette date.

Pourquoi, mettent-il autant de temps à me répondre? . S'il decident de me radier et demande un remboursement. Cela m'est impossible étant donné que je suis sans travail et sans ressource. Enceinte de surcroit.
Pourquoi font-il cela ?
Je n'ai jamais fait de fausses déclaration et j'avais bien un lien de subordination sinon, j'en ne me serais jamais retrouvé dans cette situation . J'étais simplement trop investi pour une petite association qui ne demandait qu'a grandir.

Que dois je faire aujourd'hui , les relancer? Quelle est l'issue ? Je ne sais plus quoi penser.
Qu'en pensez vous ?

Merci pour votre réponse et j'espère enfin trouvé une issue à cette situation rapidement.
J'ai déjà vu une avocate, une fois (payé 120 euros pour une simple consultation qui n'aboutit à rien car elle me demanda d'attendre leur réponse qui ne vient pas), Je n'ai pas les moyens de la revoir aujourd'hui.

HELP ME
, je suis à bout ....
Espoir
 
Messages: 1
Inscription: 13 Déc 2015, 15:47

Re: Service fraude- Attente interminable

Messagede Rosecelavi » 17 Déc 2015, 12:55

Bonjour Espoir,

J'ai mis du temps à vous répondre parce que je suis bouleversée par votre témoignage. Non pas qu'il me surprenne, malheureusement, mais parce que c'est un témoignage de plus, qui décrit la violence de ces services, les méthodes concertées qui sont utilisées dans un contexte où, le mode opératoire est en complet décalage avec le but à atteindre.

Il n'est pas nécessaire de vous "torturer" (dois-je le mettre entre parenthèses ?) pour que vous parliez ! Ces interrogatoires intrusifs, déstabilisants, n'ont aucun intérêt pour la manifestation de la vérité. Ces interrogatoires se font à charge, vous n'avez pas pu vous faire accompagner car on ne vous a pas informée que vous en aviez la possibilité, le principe du contradictoire n'est pas respecté puisque seules sont retenues les questions posées par le ou les auditeurs et seules les réponses qui leur conviennent sont gardées. Ces interrogatoires se déroulent de telle manière qu'ils s'apparenteraient plus à une garde à vue, sans la protection prévue dans ce cadre, qu'à une audition.

Il faut que cela cesse. Même si vous êtes "coupable" parce que vous avez signé des chèques que vous n'auriez pas du signer ou parce que vous avez utiliser un téléphone qui était celui de la compagnie (comme si certaines entreprises ne donnaient pas des téléphones portables à certains de leurs collaborateurs...), ils prennent leur décision, ils vous disent ce qu'on vous reproche, ils vous font savoir vos moyens de défense, de recours et basta ! On ne vous fait pas mariner comme ça, pendant des mois en soufflant le chaud et le froid, en perturbant votre vie privée, votre grossesse, en vous faisant vivre des cauchemars, au point que vous venIez déposer un message sur ce forum à 3 h 35 du matin. C'est insupportable, inadmissible.

Je vous propose de me faire parvenir tous les éléments du dossier. Ce serait bien que vous le classiez par ordre chronologique et que vous numérotiez les pièces en les nommant par exemple : 1 - demande pièces complémentaires PE, 2 - envoi pièces complémentaires PE, 3 - convocation service fraudes etc...

Nous verrons ce que vous souhaitez faire, et nous vous accompagnerons dans vos démarches, quelques soient vos choix.

Vous pouvez m'envoyer tout ça ici :

rosecelavi@recours-radiation.fr

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Service fraude- Attente interminable

Messagede krisnamurti » 17 Déc 2015, 22:08

Merci Rose-Marie !!!
Je suis moi aussi dans cette attente interminable, et c'est dur.
Merci d'être là pour nous réconforter, pour nous aider.
Au delà de la faute présumée, Pole Emploi Services joue avec nos nerfs.
Mon conseiller Pole Emploi qui me dit aussi son ras le bol des méthodes de Pole Emploi Services, qui me dit que le simple fait de travailler est suspect aux yeux de PES, qui dit que même les conseillers Pole Emploi n'ont pas accès aux textes règlementaires sur lesquels se basent Pole Emploi Services pour nous sanctionner comme des sauvages, alors qu'on a bien travaillé le nombre d'heures.
Je sais que vous savez tout cela et bien plus encore.
Continuons de nous battre, à notre petite échelle pour que chacun soit respecté et que les lois soient appliquées avec dignité et respect.
Dans quel monde vivons-nous ?
Merci à vous, chère bénévole motivée, chère citoyenne en lutte, chère femme qui m'a aidée profondément sans le savoir par votre empathie et votre compassion.
Que l'on gagne ou que l'on perde face à l'ogre de Pole Emploi, votre site m'aura soutenu et me fait dire qu'on n'est pas seuls dans notre situation, mais bien reliés les uns aux autres parce qu'on vit les mêmes choses.
Merci de nous encourager, de nous défendre et de nous donner de l'énergie !!!!!
Toute mon affection et courage à ESPOIR et tous les autres !!!
Bizzz
Jérôme qui est même obligés de se cacher sous un pseudo par peur des représailles de Pole Emploi !!!!
krisnamurti
 
Messages: 18
Inscription: 02 Juil 2015, 21:27


Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron