radiation pour insuffisance de rech. (sanction déguisée?)

On vous reproche une recherche d'emploi insuffisante, vos preuves de création d'entreprises ne suffisent pas, vous n'assistez pas à un atelier de Pôle emploi, etc

radiation pour insuffisance de rech. (sanction déguisée?)

Messagede taco16 » 07 Mar 2016, 23:27

Bonjour à tous!
J'ai contacté Rosecelavi il y a deux semaines, au sujet d'une radiation étonnante.
moi: rsa depuis 4 ans.
1 Ma situation avec PE en 2015: très conflictuelle (j'ai été catalogué incasable) mais toujours battant.
2 La sanction : on me "propose" l'accompagnement global, je ne vais pas au rdv.
3 Je réussis un concours public ( chouette moyen de débuter l'année!)
4 48h après le rdv "contrôle global", début de la démarche de radiation pour finir par 15 jours de sanction
5: passage programmé en commission disciplinaire pour décider du maintien RSA.


Le détail:
J'ai été radié 15 jours du 12 au 27 février 2016. Mes ressources : RSA socle depuis 2012.
Le motif : recherche insuffisante d'emploi.

Le motif officieux : en octobre 2015, pôle emploi m'accorde une formation caces de 5 jours financée par le CPF. Je demande naturellement une aide à la mobilité pour faire les 120km quotidiens pour me rendre au centre en question. Mon agence refuse tout net d'étudier toute demande. Je ne laisse rien tomber et je me rends à mon agence avec le règlement imprimé sur papier. L'entretien tourne au ridicule, une responsable "réglementaire" vient, refuse de lire le règlement que j'ai apporté (!), refuse tout dialogue, et tente de me rabaisser par tous les moyens. La méthode est classique : humiliation, écrasement sous la honte.J'ai gueulé de toutes mes forces, à en faire trembler les murs.Je ne me ferai pas écraser par ces gens là.
J'ai demandé ensuite l'aide du médiateur pôle emploi qui a trouvé une solution : l'APRE, l'aide du département (dont le prescripteur local devrait être.... pôle emploi!).
Ensuite, le début des sanctions masquées : je reçois une "invitation" à un rendez-vous pour m'obliger à suivre l'accompagnement global ( intitulé digne des romans d'anticipation des années 50). J'ai répondu par courrier que je ne m'y rendrais pas, car j'avais un concours public le lendemain. Ca semble logique de privilégier un examen pour obtenir un travail, non?

48heures exactement après : courrier du contrôle des recherches d'emploi.
Je réponds immédiatement, sincèrement, en expliquant toutes mes démarches. Concrètement, les seules solutions réalistes pour mon profil sont l'intérim et les concours d'entrée dans la fonction publique.

j+15 jours : appel téléphonique du service des contrôles: une jeune femme me dit qu'elle n'a pas "l'impression" que je cherche activement un emploi. Je lui réponds qu'elle peut avoir les impressions dont elle a envie.

j+21 jours : Courrier de menace de radiation: je réponds immédiatement en maintenant les mêmes arguments : radiation sur commande, sanction masquée et abusive.

j+32: je découvre sur pole-emploi.fr que je suis...radié. Suite à ma demande, la médiatrice pole-emploi me maile le courrier "officiel" du directeur.

J+34 je réponds directement par e-mail au directeur ( j'ai fait son prénom.nom@pole-emploi.fr).
Je lui explique qu'entre temps, j'ai réussi (plutôt bien ) mon concours de fonctionnaire.

J+42 Le directeur me répond en gros que trouver un emploi ne justifie pas de mes recherches d'emploi! Oui! trouver un emploi de fonctionnaire (dans 3 mois) n'est pas une preuve de recherche d'emploi! là c'est du shadok!

Radiation express en 30jours! Beaucoup plus rapide que pour avoir un rendez vous à pôle emploi et demander une formation. Qui a dit que pôle emploi n'avait pas la culture du résultat?

Mon dossier RSA doit passer en commission (pluri-)disciplinaire le 13 mars, la sanction possible est une baisse de l'allocation de 460€/m.
Sachant que j'aurai un emploi au mois de juin, et que je doute fortement que le département me supprime le rsa, je me demande s'il est judicieux que je dépose une requête au TA pour radiation abusive.
Je suis gêné de mobiliser à la fois le tribunal administratif et l'aide juridictionnelle pour ce ramassis de bêtise et d'acharnement de pôle emploi.
Je n'arrive pas à croire à la débauche de moyens mis en oeuvre pour radier et écraser psychologiquement des gens en grande précarité. C'est irresponsable.
Je vous laisse imaginer les efforts consentis à la réussite d'un concours public quand on est au rsa et isolé.
Au final : je vais retrouver un emploi, et surtout, je n'aurai plus jamais affaire à pôle emploi.
Courage à tous!
taco16
 
Messages: 4
Inscription: 27 Fév 2016, 14:43

Re: radiation pour insuffisance de rech. (sanction déguisée?)

Messagede taco16 » 08 Mar 2016, 00:14

La suite:
Après avoir contacté Rosecelavi, j'ai suivi ses conseils. ( s'organiser et se défendre). Rose m'a même appelé au téléphone, surtout pour marquer sa solidarité.
Rien que le fait de recevoir un message de soutien m'a motivé pour décider de déposer une requête au tribunal administratif.
J'ai déjà du organiser et classer les documents nécessaires pour les exposer à notre admin, ce qui a été l'occasion de débuter la démarche. ( "chose bien commencée est à demi achevée")
J'ai décidé de composer ma défense autour de trois idées:
1: L'enquête de recherche d'emploi porte, noir sur blanc, sur une période d'une mois! Je me suis réinscrit le 12 décembre après une formation, et l'enquête a débuté le 9 janvier!
2: J'estime avoir fait des démarches importantes, réalistes et répétées (interim, concours administratifs)
3: J'AI REUSSI UN CONCOURS QUI AMENE UN EMPLOI (mais le directeur considère qu'avoir réussi un concours n'est pas une preuve de recherche d'emploi!

J'ai donc, sur les conseils de rose, rédigé une requête de référé en urgence et une requête de fond.
J'ai expliqué brièvement les faits dans cette requête urgente, et surtout les menaces à court terme (suppression rsa) sur mon seul revenu alimentaire. (+ mes demandes : annulation)
La requête de fond est plus détaillée: le contexte conflictuel avant la radiation, le déroulement de la radiation, mes justifications de recherche et ma réussite finale au concours, et enfin mes demandes.
J'ai déposé ma requête (le référé et le fond) au TA il y a 3 jours.
A noter qu'on m'a fait remarquer qu'il fallait 4 exemplaires de la demande urgente, 4 de la demande de fond (auxquels il faut joindre encore une copie de la demande en référé, ouf)

La suite? J'attends de voir la réponse quant à une audience en référé.
Sachant que je devrais avoir un emploi en juin (entrée dans la fonction publique), pourquoi je me défends? pourquoi ai-je passé tout ce temps à me renseigner et à rédiger cette requête, à faire de la route pour aller au tribunal? Parce que me faire humilier répétitivement par la machine pademploi m'a marqué. Parce que les méthodes du "service de contrôle" sont complètement arbitraires et dignes de la corée du nord (coupable par défaut, et cause toujours tu m'intéresses). Parce que préparer ( et réussir) mon dernier concours a été vraiment un enfer par leur faute. Parce que je pense que ces méthodes sont irresponsables.
Le pire dans tout ça? A part une responsable de l'agence qui vraiment m'a pris en grippe, je pense que la grande majorité des employés PE que j'ai vue est bienveillante! (certains font des vrais efforts et montrent une empathie sincère, d'autres sont là pour le chèque mais ne sont pas méchants pour autant, bref, des gens "normaux").
Ces derniers temps, un film, " the experimenter", est sorti et traite de la vie de stanley milgram. Celui-ci est connu pour "l'expérience de milgram", le pouvoir de la soumission à l'autorité. L'obéissance à un ordre même contraire à la morale de celui qui l'exécute. Pôle Emploi a trouvé le moyen. L'objectif ? faire du chiffre à n'importe quel prix.

En attendant, courage à tous et persévérez! L'entraide est indispensable, surtout pour le moral.
taco16
 
Messages: 4
Inscription: 27 Fév 2016, 14:43

Re: radiation pour insuffisance de rech. (sanction déguisée?)

Messagede Rosecelavi » 08 Mar 2016, 12:30

Bonjour taco16,

En tout cas, on peut dire que vous avez une force et un courage hors du commun. Malgré tous les bâtons dans les roues que l'on vous a mis (ce qui est quand même un comble !) pour construire vos chances de retour à l'emploi, vous avez continué à avancer vers votre projet de recrutement dans la fonction publique. Vous avez contournez tous les obstacles, parfois en les sautant, tout en gardant vos moyens pour être admis plusieurs fois à l'oral et enfin réussir un concours d'entrée. Jusqu'à la dernière limite, au lieu de vous soutenir vous vous retrouvez avec Pôle Emploi en embuscade qui tente de vous éjecter des listes, avec un motif hallucinant : insuffisance de recherche d'emploi alors que vous travaillez régulièrement en intérim et que vous allez être recruté, enfin, par la fonction publique, grâce à tous vos efforts !

C'est hallucinant.

Je suis pressée de lire ce que Pôle Emploi va bien pouvoir répondre à votre recours pour excès de pouvoir !

On attend avec impatience de vos nouvelles taco16.

Bravo pour tous les efforts déployés, à chaque instant, et votre réussite à ce concours malgré les embuches.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 23652
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: radiation pour insuffisance de rech. (sanction déguisée?)

Messagede taco16 » 08 Mar 2016, 15:26

Encore merci pour votre soutien.
Pour le courage hors du commun etc, il faut quand même tempérer. Disons que je suis obstiné, mais pas exceptionnel.
De la même façon qu'il serait idiot de cataloguer TOUS les salariés de pole emploi comme des sadiques prêts à tout pour faire de la stat, il me paraît encore plus idiot que ce genre de raccourcis soit utilisé par les décideurs de pôle emploi. Non, nous ne somme pas tous des fraudeurs, des profiteurs. En cette période de souffrance sociale, où Pôle Emploi est au coeur des débats (élections, précarité généralisée de millions de français), ces sanctions débiles et injustifiées me paraissent délétères.
Très concrètement, combien aura coûté tout ça au contribuable? Enquête "staline express" du service de contrôle régional, réunions du "board" local (pour couper des têtes de chômeurs), courriers, demandes au médiateur,démarches disciplinaires du conseil général, et enfin le temps du tribunal administratif. Quel peut être le risque immédiat pour la santé d'un précaire de se heurter à un mur comme ça? Pour moi ça devrait bien se terminer, mais quels sont les vrais chiffres sur l'incidence sociale et sanitaire de ces radiations massives? Les chômeurs sans ARE, sans ASS représentent maintenant plus de la moitié des inscrits de pôle emploi!

Est ce que j'ai été parfait en tous points durant ma très longue période de précarité? non. Mais je me sens plus avoir été la propre victime des ces phases de découragements, à tous points de vue. Vit on comme un prince avec 460€ par mois? non. Vit on bien d'être stigmatisé en permanence de cette situation d'exclu économique? non.
taco16
 
Messages: 4
Inscription: 27 Fév 2016, 14:43


Retourner vers Radiation pour recherche d'emploi insuffisante (ou création d'entreprise)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron