Contrôle recherche

On vous reproche une recherche d'emploi insuffisante, vos preuves de création d'entreprises ne suffisent pas, vous n'assistez pas à un atelier de Pôle emploi, etc

Contrôle recherche

Messagede toujoursdebout » 13 Oct 2016, 18:24

Bonjour à toute l'équipe et à Rosecelavi,

Il y a quelques années, vous m'avez sorti d'un mauvais pas car j'avais été radié suite à convocation arrivée ... sur ma boîte mail à 3h du matin à J-2, en dehors de toute légalité, et malgré quand même ma présence au rdv où j'ai réussi à venir en urgence. La mauvaise de l'Agence avait prévalu, mais l'enormité de l'affaire éclata.

Aujourd'hui, autre problème étrange. J'ai été suivi de juin à août en "contrôle renforcé" parce que je suis musicien et que les annonces ne sont pas légion. Au bout de deux mois mon nouveau conseiller a du convenir lui ausi qu'il n'en trouvait pas plus, et que la seule qu'il avait trouvé ne proposait qu'une ou deux heures, et ensemble nous nous sommes acheminés encore à l'idée de monter une auto-entreprise, chose que j'avais déja voulu faire il y a qq années mais à laquelel j'avais renoncé devant la mauvaise volonté de la caf (perte directe des allocations par application d'un forfait systematique). Ce statut demande des précisions,des mises à jour, un calcul des bons et mauvais aspects, et mon conseiller ne trouve aucun atelier ou stage à Pole emploi. Il me souhaite bonne chance, et je ne le revois plus... et on me change de conseiller.

Il y a 15 jours, je reçois le fameux nouveau dossier de contrôle de recherches auquel je réponds. Un conseiller me rappelle en disant pour me dire que mon Agence n'a pas bien travaillé et que je dois exiger des ateliers. Bien.
Puis me demandes plus de justificatifs sur six mois. Je lui réponds qu'il ny en pas beaucoup d'offres mais lui envoie tout ce que j'ai, et qui sont bcp sont d'ailleurs des offres pole emploi dûment répertoriées. Le reste releve dans mon domaine du telephone arabe, de prospectus perso, mais je lui fais part qu'il y a globalement : les agences d'interim (academia) , les petites annonces papier ou internet (le bon coin même), le rectorat, les annnoce PE, le démarchage en direct d'ecoles de musique ou d'assoc qui ne vont pas me tamponner un reçu pour peu que quelqu'un veuille me répondre. Je lui envoie même les annonces ou propositions saugrenues que PE m'envoie (CUI, etc)
La reponse est que cela ne prouve rien, et que rien ne prouve ma recherche, et en plus, il faudrait au moins 15 propositions, mon cher Môssieu !

Je ne m'enerve pas, mais lui stipule que :
Ne pas repondre à une annonce pole emploi m'exposerait à des sanctions, donc je ne fais pas que "collectionner" les annonces (je lui envoie quand même copie de certains mails).
Que je suis suivi quand même assez regulierement : mes conseillers ne sont pas dignes de foi ?
Que certaines annonces (la plupart) se traitent par telephone ou par courrier postal et que je ne vois pas comment je pourrai garder des traces, mais qu'en ce qui concerne les annonces PE, PE devrait quand même facilement savoir si j'ai démarché ou pas.
Que je me suis toujours rendu à toutes propositions de l'Agence (rares, deux par ans, mais avec envois CV supervisé par agence), tout atelier, toute formation, tout entretien de suivi.
Que depuis deux mois mon conseiller et moi, nous nous agitons pour rien ?

Je sens pour ma part que c'est un dialogue de dupe : il faut culpabiliser et mettre en cause un chômeur alors que le secteur qu'il cherche crée tres peu d'emploi. Et que ces rares emplois potentiels ne suivent la route balisée du cv qui part de chez moi et qui revient chez le conseiller avec la mention "bon pour entretien, candidat obeissant"...

Donc, comme bcp d'autres, je trouve la manoeuvre de dégraissage bassement matérialiste (faire baisser les chiffres pour la présidentielle), contre-productif (donc on me radie et pour un projet micro-entreprise + accre, je vais me faire voir), et surtout injuste et indigne (mon ASS tourne autour de 250 eus, du vol sans doute).
Donc je pars au front.

Que me conseilleriez-vous ?

Amicalement,

Toujours debout

(ps : j'ai adoré le ton "tout ce que vous dites ne prouve rien, mais pourra se retourner contre vous")
toujoursdebout
 
Messages: 16
Inscription: 10 Juil 2012, 15:17

Re: Contrôle recherche

Messagede Rosecelavi » 13 Oct 2016, 21:08

Bonjour toujoursdebout,

Vous êtes dans le public CIBLE, je suppose, et vous avez à faire à des personnes qui ont une mission à remplir : le CONTRÔLE, elles sont motivées pour cela car elles sont volontaires. Elles ont répondu à un appel interne de candidats, avec fiches de poste. Bref, vous êtes avec des personnes qui veulent du tangible, du vérifiable.. Sinon, la menace pointe son nez, puis la sanction.

Il existe un logiciel qui s'appelle : ANPSEDIC, vous pouvez enregistrer dans ce logiciel toutes les offres sur lesquelles vous vous êtes positionnées, vous pouvez faire un suivi, préciser quand vous avez eu des réponses, quand vous souhaitez relancer pour en avoir, lister les contacts et les modes de contacts, mettre vos CV et lettres de candidatures. Il est super bien foutu.

Vous pourriez tenter de faire appel aux amis/connaissances qui pourraient répondre à ces messages, courriers que vous leur adresseriez pour confirmer qu'ils ont bien reçu votre candidature mais que pour le moment, ils ne recrutent pas, ou que votre candidature a retenu toute leur attention etc... Vous pouvez aussi lister tout votre réseau personnel avec qui vous auriez pu déjeuner pour tenter de trouver d'autres pistes d'emploi. Cela fait partie des techniques de recherches d'emploi.

Vous pouvez aussi la bluffer en allant vous intéresser à leur nouveau jouet : emploi store POLE EMPLOI ou la bonne boite, voir ici :

http://labonneboite.pole-emploi.fr/

http://www.emploi-store.fr/portail/accu ... =SEC-1-GOO

Vous vous familiarisez avec et vous pourrez lui en parler pour lui demander ce qu'elle en pense, si ce sont de bons outils pour trouver un emploi ?

Mais là, en dehors de ces conseils très banals, je dois avouer que je ne vois pas trop comment vous en sortir si votre contrôleuse a décidé que "ça ne fait pas le poids".

Vous recevrez probablement un avertissement, il faudra faire un recours et être plus combatif, démontrer que ce n'est pas vous qui ne voulez pas l'emploi, mais l'emploi qui n'est pas là. Qu'il faudrait aussi des obligations pour les employeurs afin qu'ils répondent à vos candidatures car vous dépensez de l'argent pour leur écrire, du temps pour rédiger vos courrier, et vous n'avez pas de retour. La sanction, elle, est pour vous.

Puis il y aura le tribunal administratif, mais là, je ne sais pas si le jeu en vaut la chandelle.

Il y a des collectifs de chômeurs dans votre secteur géographique ? Si c'est le cas, faut vous rapprochez d'eux non ?

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 23652
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Contrôle recherche

Messagede toujoursdebout » 13 Oct 2016, 23:26

Bonsoir, Rosecelavi

Merci pour cette réponse rapide. A vous lire, et vous avez grande expérience, je sens qu'il faut plutôt jouer le jeu ( et quelque part subir) plutôt que d'énoncer clairement que le marché peut ne pas avoir d'offres. Un quinqa proche de la retraite doit-il s'inventer des annonces à la pelle qui n'existent pas ? Ok, j'irai voir les nouveaux joujoux de pole emploi, et essayer de lister tous mes faits et gestes. Cela sent néanmoins la régression, et dur temps pour les chômeurs de longue durée. Une question quand même m'interpelle : comment une instance PE peut elle sans justification se substituer à une autre (mon agence qui me suit, et donc , m'inspecte régulièrement) ? C'est quelque part un déni pour eux comme pour moi. Vous trouveriez légal un super controle technique qui invalide un CT habituel ? Je ne pense pas que cela passerait un tribunal.

Bien à vous, et courage
toujoursdebout
 
Messages: 16
Inscription: 10 Juil 2012, 15:17

Re: Contrôle recherche

Messagede Rosecelavi » 14 Oct 2016, 13:15

Bonjour toujoursdebout,

je sens qu'il faut plutôt jouer le jeu ( et quelque part subir) plutôt que d'énoncer clairement que le marché peut ne pas avoir d'offres. Un quinqa proche de la retraite doit-il s'inventer des annonces à la pelle qui n'existent pas ?


Non, ce n'est pas ce que je vous dis. Ce n'est pas ce que je pense, vous êtes bien placé pour le savoir. Mais il ne faut pas vous mettre en difficulté, ni en danger, donc, il faut jouer (car c'est un jeu de dupes, contre lequel il faut déployer tout un arsenal de défenses et "d'attaques" scrupuleusement choisies et pesées) sur tous les tableaux : votre situation personnelle, la réalité de l'embauche des séniors qui fait aujourd'hui les couvertures de certains journaux télévisés et de magasines : avec des mises à la retraite qui reculent, des licenciements discriminatoires car souvent c'est bien leur âge qui a conditionné leur départ, ou mieux encore des ruptures conventionnelles arrachées pour quelques dollars de plus, pardon, euros !

Ceux qui licencient les personnes de plus de 50 ans, embauchent ensuite des jeunes qu'ils paient moins, quand ils embauchent. Le sénior ne fait pas partie de la "marchandise attrayante", même quand on met des prestations en place à Pôle Emploi pour apprendre à bien se vendre sur ce marché de l'emploi.

Tout cela est une réalité qui commence a être bien connue, elle ne peut être ignorée à Pôle Emploi. Vous pouvez bien entendu dire cela et refuser que l'on vous culpabilise parce que vous ne trouvez pas d'emploi, parce qu'on ne répond pas à vos candidatures, alors que vous n'avez aucun moyen, VOUS, de pouvoir agir sur tout cela. Encore une fois, les entreprises n'ont aucune obligation de répondre aux candidatures.

Il est clair que pour quelqu'un qui a un dossier "solide" de recherches d'emploi, votre "profil" de chômeur aller devant le tribunal administratif en cas de sanction c'est un acte qu'il est intéressant de poser. Pour votre propre défense et la recherche de reconnaissance de votre non culpabilité, mais aussi pour les autres.

Il y a donc des conditions à remplir, une détermination à avoir, et les moyens pour s'y mettre parce que c'est quand même un peu lourd (vérifier si le référé en urgence peut s'appliquer, faire un travail argumentaire pour le recours pour excès de pouvoir), si vous pensez que c'est possible. Allez-y, je vous suis, je veux bien vous filer un coup de main.

Une question quand même m'interpelle : comment une instance PE peut elle sans justification se substituer à une autre (mon agence qui me suit, et donc , m'inspecte régulièrement) ? C'est quelque part un déni pour eux comme pour moi.


Cela peut faire partie des arguments à développer, surtout si vous avez des synthèses d'entretiens qui l'attestent. D'ailleurs cette question de remise en question du conseiller référent était au coeur des débats entre les organisations syndicales et la Direction de Pôle Emploi au moment de la mise en place de ce dispositif de contrôle. Je suis sûre que des représentants syndicaux pourraient nous aider à argumenter aussi cette partie là avec des relevés de conclusions de consultations internes ou des témoignages, à voir.

Vous trouveriez légal un super controle technique qui invalide un CT habituel ? Je ne pense pas que cela passerait un tribunal.


Invalider le contrôle interne, on peut le demander, mais c'est sûrement utopique de croire que l'on pourrait en arriver là avec un seul dossier, cela peut invalider votre radiation suite à ce contrôle, si toutefois vous étiez radié, et cela serait une victoire pour vous qui pourrait servir à d'autres.

Si je suis "prudente", c'est aussi parce que nous sommes un peu fatigués de nous battre pour les autres et pas avec les autres. Si les chômeurs décidaient de se bouger, collectivement, d'agir, il est probable que les choses avanceraient. Mais pour que ça bouge, un tant soit peu, il faudrait que tous les contrôlés et sanctionnés abusivement, tous les bafoués de leurs droits, toutes les personnes humiliées, insultées, s'unissent pour combattre cette gestion du chômage ou celui qui en est victime est transformé en coupable pour laver de tous soupçons d'incuries envers ceux qui sont eux, aux commandes, responsables de l'économie et du chômage et aussi de l'emploi.

Mais on leur ferme la porte au nez, on réduit leur allocs, on les traite de fraudeurs sans preuves sur de simples suspicions, on les contrôle, on les radie, on les promène dans des prestations qui n'ont aucun intérêt pour eux, mais qui rapportent du fric au privé en réduisant celui attribué à Pôle Emploi... Et la défense continue et persiste à être au coup par coup, individuelle, et chacun de retourner à sa popote quand son affaire est réglée, ou pas.

Désolée pour ce petit épanchement juste là pour vous expliquer ce que vous avez pu prendre pour du renoncement à se battre.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 23652
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Contrôle recherche

Messagede toujoursdebout » 28 Oct 2016, 10:00

Bonjour, Rosecelavi,

Je retrouve votre dernier mot avec plaisir quinze jours après. J'ai reçu mon avertissement avant radiation il y a aussi 15 jours, et sur le moment, j'avoue avoir été estomaqué. Un conseiller venu de nulle part qui dit que je suis insuffisamment suivi en formation par mon agence, qui trouve mon projet interessant mais qui me radie d'un seul coup ! Une telle âpreté à faire baisser les chiffres m'a pris de court. J'ai repris, depuis, du poil de la bête , mais je crois que c'est fichu pour le délai légal de retour (10 jours m'annonce ce courrier). Ce n'était pas que j'étais les bras ballant loin de là, mais dans mon esprit, je ne voyais pas comment inventer des preuves de recherche qui n'existaient pas et qu'aucun conseiller de Pole Emploi ne m'a jamais demandé d'ailleurs avec autant d'insistance sur la quantité. Je reste intimement persuadé que ce nouveau système ouvertement polarisé sur le "débusquage" des fraudeurs va mécaniquement engendrer des fraudeurs qui, en toute honnêteté, n'auraient jamais voulu l'être, et qui, devant un marché de l'emploi complexe et pas toujours formalisé par des courriers, seront obligés de passer leur temps à collecter des "preuves", voire à s'en fabriquer dans l'angoisse d' une radiation. Bref, le chômeur devra être dans la démonstration, tandis Pole Emploi et autres plans gouvernementaux seront déculpabilisés de ne rien faire. La perte d'emploi et le manque d'emploi sont la faute du chômeur, cqfd. Le pire, ce que la droite n'osa pas faire, la gauche le fait, elections obligent.


Comme vous le soulignez, Pole Emploi (et de l'aveu même des conseillers d'agence dépassés) n'a jamais pu me trouver de solutions satisfaisantes, sinon des propositions foireuses (de l'aveu même des conseillers d'agence ), et avoir coup sur coup un contrôle positif sur trois mois et un négatif sur 15 jours est une brillante contradiction. Làs, je reviens après 15 jours, mais je reviens, ma chère, toujours debout. Je suppose que je pourrais me réinscrire dans quelque temps, mais ce qui m'ennuie le plus, ce n'est pas tant la "sanction", pure mascarade et inversion de la réalité du marché, mais le dégoût et la perte totale de crédibilité que m'inspirent maintenant Pole Emploi, alors que je conservais une estime pour certains conseillers (que je garde encore). Alors, oui, je vais me rapprocher d'associations de chômeurs , le chômage n'est pas qu'un problème personnel, mais un chausse-trappe social dans lequel n'importe qui peut tomber, et auquel bien des solutions respectueuses pourraient être apportées avec un tant soit peu de jugeotte. Comme tant d'autres, je suis une victime, mais une victime seule ne s'en sort pas souvent, alors qu'un groupe de pression a toute chance de remettre les pendules à l'heure et de renvoyer les instances à leur incurie ou à leur l'art electoral de se voiler la face, si tant est que ces gens aient jamais eu l'angoisse des fins de mois difficiles. C'est bon, j'ai le moral et la niaque, c'est le plus important.

Au plaisir de vous lire,
toujoursdebout
 
Messages: 16
Inscription: 10 Juil 2012, 15:17

Re: Contrôle recherche

Messagede Rosecelavi » 28 Oct 2016, 11:04

Bonjour toujoursdebout,

Ravie de vous lire, toujours avec le même intérêt et contente que votre pugnacité reprenne le dessus suite à ce découragement bien normal devant tant d'absurdités et d'injustices.

Cette histoire de contrôle remonte "au siècle dernier", je vous laisse prendre connaissance des liens ci-dessous qui vous éclaireront, notamment sur la décision de Martine Aubry de créer une loi pour contrôler les chômeurs et les sanctionner s'ils ne peuvent pas prouver qu'ils "cherchent positivement et activement un emploi", une loi qui renverse la charge de la preuve, puisque c'est aux chômeurs de prouver qu'ils cherchent réellement un emploi et pas à Pôle Emploi d'apporter la preuve qu'ils n'en chercheraient pas :

http://www.lesechos.fr/20/09/1991/LesEc ... deurs-.htm

et un bref historique ici :

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/ ... -des-39580

Mais en cherchant mieux, vous avez des chances de trouver plus d'informations.

Pour en revenir à votre problème de radiation, avez-vous été radié ?

Si oui, vous avez deux mois pour faire un recours contre la décision de radiation, à compter de la date à laquelle vous l'avez reçue. Je vous fais confiance pour ce qui est de l'argumentaire, vous avez de quoi faire.

Vous pouvez aussi mettre le contenu du courrier que vous envisagez d'envoyer pour faire votre recours, et je vous donnerai mon avis, si vous le souhaitez.

Cordialement,

Rosecelaivi
Rosecelavi
 
Messages: 23652
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Radiation pour recherche d'emploi insuffisante (ou création d'entreprise)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron