perte de 800 € d'indemnisation suite à un CDD

perte de 800 € d'indemnisation suite à un CDD

Messagede velia » 30 Nov 2016, 09:35

Bonjour,
Je suis une ex cadre dans le social, je me suis inscrite à pole emploi en novembre 2015.
Mes indemnités ont commencé le 7 janvier 2016 pour 202 jours, soit jusqu'au 26 juillet 2016 sur une base de 63 € par jour (sur mon ancien contrat de 2011).

Le 17 mai 2016, suite à ma demande de renseignements, un courriel de pôle emploi m'a indiqué que je repartirai, le 26 juillet, sur mon contrat du 6 novembre 2012 au 8 novembre 2015 (contrat de directrice).

Malgré plusieurs entretiens d'embauche, mes démarches n'ont pas abouti, donc j'ai souhaité prendre un CDD sur Nantes, à 1 heure de la Vendée où je vis, pour avoir plus de chances de retrouver un emploi car un cadre au chômage est mal vu par les employeurs. Il est plus facile de retrouver un emploi lorsqu'on est en poste.

Avant de signer ce CDD de 6 mois (du 2 juin 2016 au 13 novembre 2016) sur Nantes, Châteaubriant et Saint Nazaire (3 sites soit 2 h de train par jour, 3 h lorsque je revenais en Vendée) je suis allée au guichet de pole emploi car la rémunération était en dessus de mes indemnisations. J'ai donc demandé quels seraient mes droits après ce CDD si je ne retrouvais pas de CDI pendant ces 6 mois. Il m'a été répondu que je repartirai sur mes droits de 2015 puisqu'ils n'avaient pas été épuisés. J'ai donc signé ce CDD, où je perdais 400 € vis à vis de mes indemnités mais le complément m'a été versé ce qui m'a permis de louer une chambre meublée sur Nantes. J'avais des frais de transport également mais je me suis donnée les moyens de rebondir et de travailler.

Lors d'une demande de rencontre provenant de ma part en octobre 2016, une nouvelle conseillère m'a informée que mes droits s'arrêtaient au 7 novembre 2016, et non plus au 26 juillet 2016.

Finalement, après avoir relancé plusieurs fois, il m'a été annoncé que ma fin de droits serait au 20 novembre, et que de plus, mes indemnités seraient revues et passeraient de 2000 € à 1270 € par mois du fait de ce CDD car il se sont basés sur ce montant, et non plus comme indiqué par courriel le 17 mai sur le montant de mon contrat de directrice. Pour rappel, mes droits devaient reprendre le 26 juillet 2016.

De fait, en voulant travailler en CDD pour ne pas rester inactive, pole emploi me pénalise et tient compte de mon salaire de 1600 euros nets pour recalculer mes droits (1270 €), alors que je serai restée chez moi, j'aurais perçu 2000 € pendant 3 ans ! C'est incohérent et ça va à l'encontre de l'entendement.

Je reproche à Pole emploi de n'avoir pas pris le temps au guichet de m'alerter sur les risques de réduction de mes indemnités après ce CDD, alors que j'avais posé la question de manière claire.

Je fais partie des demandeurs d'emploi "autonomes" selon leur dires, et je n'ai eu qu'un seul entretien en un an (lors de mon inscription). J'en ai demandé un autre en octobre 2016 pour une formation, c'est à ce moment là que j'ai appris que mes droits seraient sans doute revus à la baisse du fait de ce CDD de 6 mois. Personne ne m'en a parlé avant, sinon, je me serai abstenue de prendre ce CDD qui a engendré des frais, mais qui, en plus, me met dans une situation de précarité maintenant.

Au delà de cela, je trouve injuste que des demandeurs d'emploi soient pénalisés car ils ont souhaité travailler en CDD, à 3 h de chez eux pour ne pas perdre leur qualification et pouvoir dire, en entretien d'embauche, qu'ils sont en activité.

J'ai informé pôle emploi que je souhaitais faire un recours auprès du médiateur. Il m'a été répondu qu'il ne pourrait rien faire car c'était la législation.
Quels sont les autres recours possibles ?
Est ce qu'une autre personne a été confrontée à ce problème ?
Merci à vous de m'éclairer sur ce qui s'est passé si vous avez subi la même chose, et merci de m'indiquer ce que vous avez fait pour contester cette décision.

Bon courage à ceux qui sont sur ce forum.
velia
 
Messages: 2
Inscription: 30 Nov 2016, 08:27

Re: perte de 800 € d'indemnisation suite à un CDD

Messagede Rosecelavi » 30 Nov 2016, 12:32

Bonjour velia,

Vous avez acquis des droits pour une période données, à un taux journalier, avec un nombre de jours d'indemnisation précis. Avec la dernière règlementation UNEDIC, si vous avez un reliquat de droits alors que vous avez une nouvelle fin ce contrat de travail, vous devez les épuiser avant de percevoir vos nouveaux droits (qui sont, en attendant la fin de votre reliquat rechargés). Mais, vous avez perçu un complément indemnisation, et du coup, vous avez du ponctionner sur ces droits acquis, ce qui a réduit votre reliquat jusqu'à le faire disparaître.

Certains partenaires sociaux, l'UNEDIC ont fait beaucoup de communication sur cette nouvelle convention d'assurance chômage en 2014, en insistant sur ses vertus d'incitation à la reprise d'emploi, en oubliant de préciser à quel prix se faisait ces reprises d'emploi et comment les chômeurs allaient être déplumés suite à ces reprises et à ces droits rechargeables !

Nous sommes, NOUS, conscients de tout ça, nous sommes allés jusqu'au Conseil d'Etat pour invalider cette convention d'assurance chômage, si nous avons en partie réussi, les partenaires sociaux ont faire des manœuvres autour des ministères qui ont remis à l'envers ce que le Conseil d'Etat avait mis à l'endroit !

Le rapport de force n'est pas favorable à une véritable protection sociale, en revanche, le contrôle, pour surveiller et punir les chômeurs prend de l'ampleur sans que rien ne se passe. Chacun se débrouillant dans son coin avec les menaces, les sanctions... Jusqu'à quand ?

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Pour exposer d'autres problèmes en lien avec Pôle emploi

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron