1er rdv difficile avec ma conseillère

1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Tia » 15 Nov 2017, 12:00

Bonjour,

Suite à la fin de mon CUI en tant qu'AVS je me suis donc réinscrite à Pôle-emploi.
Je souhaite rechercher un emploi pour lequel je n'ai pas de qualification mais qui est accessible sans, avec un nombre d'heures réduit par semaine; agent de nettoyage des bureaux 5 à 10 h hebdo.
Cela ne plait pas du tout à ma conseillère car elle voudrait que je cherche plus d'heures, et dans mes diplômes (donc soit vendeuse soit aide-soignante). Elle n'était pas contente du tout d'autant plus qu'elle s'est aperçue que j'ai mon diplôme d'AS depuis 7 ans et que je n'ai jamais travaillé en tant que telle (encore une orientation subie lors d'un bilan de compétences pôle-emploi). Elle voulait m'envoyer faire du nettoyage chez les particuliers et je lui ai répondu hors de question je cherche uniquement dans des sociétés (comme font ma soeur et une amie). Elle a regretté aussi que je n'ai pas d'expérience de bénévolat pour mettre en avant mes qualités humaines afin d'enrichir mon cv.

Du fait de ce rendez-vous, je suis très inquiète et me pose beaucoup de questions:
=> Peut-elle m'obliger à rechercher un emploi selon mes qualifications ?
=> Peut-elle m'obliger à rechercher un emploi avec plus d'heures de travail ?
=> Peut-elle m'obliger à faire du bénévolat ?
=> Et enfin si vous avez d'autres suggestions de métier que je pourrai exercer en faisant peu d'heures je suis preneuse ?

Un grand merci pour les éclaircissements que vous voudrez bien m'apporter car là je suis toute retournée !
Tia
 
Messages: 33
Inscription: 13 Nov 2014, 15:34

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Rosecelavi » 15 Nov 2017, 14:04

Bonjour Tia,

=> Peut-elle m'obliger à rechercher un emploi selon mes qualifications ?


Je vous laisse regarder les règles du PPAE, voir ici :

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pd ... r_2821.pdf

Donc, comme vous le lirez, le Projet Personnalisé d'Accès à l'emploi est élaboré conjointement avec vous et votre conseiller, votre conseiller se base sur ce que vous avez acquis en terme de compétences et d'expériences. Il se trouve que vous ne voulez pas faire les métiers pour lesquels vous avez été formés ou dans lesquels vous avez une expérience, et vous incite à chercher des offres d'emploi avec plus d'heures de travail. Même si vous devriez pouvoir justifier légalement que vous avez le choix du métier que vous voulez exercer, et de vos disponibilités pour travailler, il y a des chances pour que vous soyez obligée de faire une partie de bras de fer avec votre conseiller qui ne comprends pas vos choix, ou ne les admet pas. Tout va dépendre de votre détermination et des moyens que vous allez utiliser pour que vos choix soient respectés, et de la détermination (ou du renoncement) de votre conseillère à vous imposer d'autres choix, et des moyens qu'elle mettra en œuvre pour vous forcer la main (convocations, suivi renforcé, contrôle de la recherche d'emploi...)
=> Peut-elle m'obliger à rechercher un emploi avec plus d'heures de travail ?

La réponse sera la même que pour la question précédente
=> Peut-elle m'obliger à faire du bénévolat ?

Bien sûr que non, mais elle n'avait probablement pas de mauvaises intentions en vous suggérant d'en faire. Mais attention aussi, si vous faisiez du bénévolat et que vous disiez que vous ne pouvez pas travailler plus parce que vous faites du bénévolat, et donc que vous avez des problèmes de disponibilité, vous pourriez avoir des problèmes au regard de la règlementation actuelle qui exige que vous soyez disponible pour rechercher un emploi ou un occuper un.
[quote]
=> Et enfin si vous avez d'autres suggestions de métier que je pourrai exercer en faisant peu d'heures je suis preneuse ?
Là, il s'agirait de faire du conseil à l'emploi, et ce n'est pas la fonction du forum. Je vous conseille de regarder les offres d'emploi et vous aurez vite fait de constater dans quels sont les métiers où l'on recrute à temps très partiel.

J'ai, à mon tour, des questions auxquelles vous n'êtes pas tenue de répondre : comment avez-vous justifié auprès de votre conseillère le fait que vous ne souhaitiez pas travailler plus de 10 h par semaine ? Quelle était la durée de votre travail auparavant, lors de votre/vos derniers contrats ? Êtes-vous indemnisée ?

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 24819
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Tia » 17 Nov 2017, 09:25

Bonjour Rosecelavi :)

Merci pour toutes ces indications, un peu plus rassurée sur l'aspect légal mais toute aussi tendue d'un point de vue pratique vu le bras de fer qui s'annonce probablement.
J'avais pensé justement qu'elle voulait me piéger avec le bénévolat pour pouvoir dire que j'étais pas dispo pour un emploi, je lui avais donc posé la question car il fut un temps c'était interdit si je me souviens bien et elle m'a donné la même réponse que vous. Mais de la façon dont elle l'avait énoncée j'ai vraiment eu l'impression que c'était une injonction, ça m'a fait peur !

Pour répondre à vos questions j'étais en contrat CUI durant 2 ans pour un poste d'AVS à raison de 20h/hebdo.
Il y a beaucoup de raisons qui font que je ne veuille pas et ne puisse pas travailler plus mais qui légalement ne sont pas recevable devant Pôle-emploi dont une qui pourrait même conduire à une radiation (je suis atteinte de 2 maladies dites invisibles mais elles sont très mal reconnues et donc pas de possibilité d'invalidité). A ma conseillère je lui ai expliqué que j'avais un seuil de tolérance très bas au stress et à la fatigue et que j'étais sous traitement pour cette raison. Je lui ai dit que c'était très dur dans mon ancien poste en raison des horaires coupés et des trajets en bus je me retrouvais souvent debout à 5h du mat et pas chez moi avant 18h et donc que j'avais beaucoup de mal à gérer, humainement parlant, d'où mes arrêts maladie fréquent (vu qu'elle m'a demandé mes fiches de salaire j'imagine qu'elle s'en est aperçue). J'espère que j'ai pas trop mal fait.

Lors de notre entretien elle a gardé mon cv, c'est mauvais signe c'est ça ?
Tia
 
Messages: 33
Inscription: 13 Nov 2014, 15:34

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Rosecelavi » 17 Nov 2017, 12:39

Bonjour Tia,

Lors de notre entretien elle a gardé mon cv, c'est mauvais signe c'est ça ?


Non, du tout, je ne vois pas en quoi cela pourrait être un mauvais signe.

En ce qui concerne le nombre d'heures de travail que vous pouvez assurer dans une journée (ou une semaine), je pense que, dans votre cas, vous gagneriez vraiment à rencontrer un médecin du travail afin que celui-ci détermine les conditions dans lesquelles vous pouvez exercer un travail, les limites que sont les vôtres etc... Il faudrait que vous demandiez un rendez-vous auprès de la MDPH de votre secteur géographique :

http://bienautravailbiendansmavie.fr/ME ... IN_DOEUVRE

A défaut d'une reconnaissance d'invalidité, il peut néanmoins préconiser un changement d'orientation professionnelle. Vous pourriez peut-être avoir une reconnaissance de travailleuse handicapée, sans pour autant percevoir une invalidité. Et là, vous n'auriez plus besoin de convaincre votre conseiller et encore moins de vous justifier.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 24819
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Tia » 20 Nov 2017, 16:00

Bonjour Rosecelavi,

Je vous remercie beaucoup pour l'écoute et aussi pour tous vos bons conseils :)

La reconnaissance de travailleur handicapé est exactement ce que je veux éviter.
Mon mari l'a eu alors qu'il était au chômage et non seulement ça ne lui a rien apporté de plus mais ça a été un sacré inconvénient donc il ne l'a pas renouvelée lorsque celle-ci est arrivée à son terme.
Lorsque j'ai été en formation dans le cadre de mon CUI j'ai eu l'occasion de rencontrer d'autres auxiliaires de vie scolaire, plusieurs d'ailleurs avec une reconnaissance de travailleur handicapé qui m'ont dit n'avoir rien eu de plus comme avantage par rapport à un travailleur classique mis à part le fait que leur contrat pouvait être renouvelé jusqu'à 5 ans (ce qui n'est probablement plus le cas maintenant).

Bien sûr je suis lucide, et sait parfaitement que je ne pourrai pas continuer comme ça si les traitements à venir ne me remettent pas sur pied.

Je vous souhaite une agréable fin de journée.

Cordialement,
Tia
Tia
 
Messages: 33
Inscription: 13 Nov 2014, 15:34

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Rosecelavi » 20 Nov 2017, 17:57

Bonsoir Tia,

Je tentais juste de trouver une solution pour que votre choix de ne travailler que 10 h maximum ne soit pas discutable par Pôle Emploi. Maintenant, peut-être qu'un spécialiste de santé peut, lui aussi, préconiser dans un certificat médical, de ne pas travailler plus de 10 h par semaine ?

Bonne fin de journée à vous aussi, et surtout, bonne chance pour la suite, en espérant que vous saurez trouver le moyen de vous entendre avec votre conseillère sur votre projet de retour à l'emploi.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 24819
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Tia » 21 Nov 2017, 10:54

Bonjour Rosecelavi :)

Je vous rassure, j'ai bien compris que vous étiez dans une démarche d'aide, et je vous en remercie.

Très sincèrement si je n'avais pas eu autour de moi autant de personnes ayant vécue une mauvaise expérience avec la reconnaissance de travailleur handicapé c'est ce que j'aurai fait en premier.

Lors de mon précédent emploi je me suis retrouvée en arrêt maladie durant un bon moment, du coup pour la reprise j'ai repassé une visite devant la médecine du travail. Lors de cette visite le médecin avait bien compris ma situation de santé et de ce fait était pour me déclarer inapte, ce que je ne voulais absolument pas, j'imaginais déjà la galère avec Pôle-emploi. Du coup il a opté pour un certificat d'aptitude avec restriction. J'aimerai beaucoup pouvoir à nouveau bénéficier de cette mesure mais est-ce encore possible du fait que les règles concernant les visites à la médecine du travail, notamment lors de l'embauche ont été modifiées ?

Cordialement,
Tia
Tia
 
Messages: 33
Inscription: 13 Nov 2014, 15:34

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede sylvie05 » 21 Nov 2017, 11:36

BBonjour
Avoir une reconnaissance de travailleur handicapé pourrait vous aidez au niveau de pôle emploi. Après libre à vous de le déclarer à un futur employeur si vous postuler à une offre d'emploi que vous juger compatible avec vos soucis de santé. Par contre vous pouvez si besoin d'un aménagement sur votre poste de travail, mettre en avant toutes les possibilités offertes à votre futur employeur et, que ce statut de travailleur handicapé peut l'aider dans une prise en charge pour l'aménager au mieux avec votre handicap.
sylvie05
 
Messages: 1
Inscription: 11 Oct 2017, 15:58

Re: 1er rdv difficile avec ma conseillère

Messagede Tia » 21 Nov 2017, 20:30

Bonsoir Sylvie05

Merci pour vos conseils mais j'ai expliqué plus haut ne surtout pas vouloir de cette reconnaissance de travailleur handicapé.
Je l'aurai bien faite si j'étais sûre qu'elle me serait bénéfique mais malheureusement je sais que ce ne sera pas le cas car j'ai eu trop de retour de personnes ayant vécu une mauvaise expérience avec la reconnaissance de travailleur handicapé. Ce fut également le cas de mon mari alors qu'il était au chomage; non seulement les avantages c'étaient zéro mais les inconvénients eux étaient bien là. Du coup il ne l'a pas renouvelée lorsqu'elle est arrivée à son terme.

Bonne soirée :)
Tia
 
Messages: 33
Inscription: 13 Nov 2014, 15:34


Retourner vers Pour exposer d'autres problèmes en lien avec Pôle emploi

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron