(2eme) Retour en Frane Apres (2eme) Licenciement au U.K

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

(2eme) Retour en Frane Apres (2eme) Licenciement au U.K

Messagede zizouwah » 19 Jan 2017, 17:11

Bonjour bonjour,

Alors J'ai quelques questions pour benéficier des ARE suites a un retour en France depuis le U.K
Je tiens a préciser que j'ai deja fait cette procédure une fois en 2013 ou j'ai bénéficié des allocations pendant 530 jours a 60E/jours.

Je suis donc familier avec la procédure, U1, CDD d'1 jour, RDV pole emploi. Mais en consultant ce forum, quelques zones d'ombres ne me rassurent pas vraiment.

Je viens d'etre licencié du U.K et je viens de recevoir mon u1 et je suis pret a rentrer en france (pour la 2eme fois) faire une journée de travail mais je souhaiterais avoir quelques conseils pour éviter le service des fraudes et tout autre delai dans l'attribution de mes droits.

Question 1: Peut-on toucher les ARE suite a un 2eme retour en France?

Question 2: A propos de la journée d'emploi nécéssaire, mon frere a un bar en France et peut m'employer en tant qu'organisateur d'évenement par le biais d une agence intérim (afin que son nom ne figure pas sur la fiche de paye) Pensez vous que cela est risqué de passer par un membre de la famille, meme avec une agence d'intérim en intermediaire?

Question 3: Sait-on a partir de quel montant (horaire, journalier ou mensuel) les voyants du services des fraudes s'allument? En 2013, j'ai fait une mission intérim a 20e/h (pas de problemes) et jaimerais cette fois etre embauché a 30/h puisque j'ai besoin de plus pour vivre en attendant de retrouver du travail.

A noté que meme si Pole emploi ne prend pas en compte le salaire percu a l'étranger dans le calcul des droits, ce dernier apparait quand meme sur le u1. Le montant moyen sur mon u1 est de £3500 mensuel.

Question 4: Pensez vous que pole emploi prend en compte ce chiffre pour savoir si le demendeur essaye de frauder?

Voila Voila.

J'espere que vous pourrez m'aider.

Zizouwah
zizouwah
 
Messages: 2
Inscription: 19 Jan 2017, 16:30

Re: (2eme) Retour en Frane Apres (2eme) Licenciement au U.K

Messagede zizouwah » 19 Jan 2017, 17:12

Je ne souhaiterais biensur pas etre accusé de frauder alors que ce n'est pas le cas. Cependant il semble que Polo est la fraude facile quand il sagit de toucher les ARE en rentrant de l'étranger.
zizouwah
 
Messages: 2
Inscription: 19 Jan 2017, 16:30

Re: (2eme) Retour en Frane Apres (2eme) Licenciement au U.K

Messagede Rosecelavi » 19 Jan 2017, 19:24

Bonsoir zizouwah,

Je comprends que vous essayez de tout envisager pour éviter de vous retrouver dans le collimateur de Pôle Emploi.

Mais si vous n'êtes pas votre propre employeur et si l'activité pour laquelle votre employeur vous embauche est réelle, qu'il ne s'agit pas d'un travail fictif, vous ne pouvez pas décider de la durée du contrat, ni de la rémunération, que l'employeur soit votre frère ou la boite d'intérim.

Pour répondre malgré tout à vos questions :

Question 2: A propos de la journée d'emploi nécéssaire, mon frere a un bar en France et peut m'employer en tant qu'organisateur d'évenement par le biais d une agence intérim (afin que son nom ne figure pas sur la fiche de paye) Pensez vous que cela est risqué de passer par un membre de la famille, meme avec une agence d'intérim en intermediaire?

Question 3: Sait-on a partir de quel montant (horaire, journalier ou mensuel) les voyants du services des fraudes s'allument? En 2013, j'ai fait une mission intérim a 20e/h (pas de problemes) et jaimerais cette fois etre embauché a 30/h puisque j'ai besoin de plus pour vivre en attendant de retrouver du travail.


OUI, Pôle Emploi a des ALERTES qui se mettent en place en fonction de la rémunération qui est proposée par rapport à l'emploi occupé. Si la rémunération ne correspond pas à celles habituellement pratiquées pour ce métier, dans ce secteur géographique, Pôle Emploi peut avoir un doute et en cas de doute, il y a enquête approfondi. Je n'avais pas penser que certains employeurs pouvaient passer par l'intérim pour tenter de camoufler le lien de parenté avec un salarié et lui éviter une enquête de la part de Pôle Emploi. Je ne sais donc pas si Pôle Emploi a pensé à cela et si le service qui effectue les enquêtes a envisagé cette possibilité et pratique des enquêtes aussitôt qu'il y a une entreprise intérimaire qui fait l'interface entre l'employeur et le salarié, mais du coup, si ce n'était pas le cas jusqu'à maintenant, je pense que cela risque de le devenir maintenant que la question est posée sur notre site. (Ce site est beaucoup lu...)

Il faut aussi savoir que l'emploi effectué dans le cadre de l'intérim, suite à un retour d'un pays européen, a causé plusieurs litiges avec Pôle Emploi qui applique, à tort, l'accord d'application n° 1 et exige une période minimum d'activité supérieure à celle nécessaire quand on retravaille en France au retour d'une activité exercée dans un pays européen.

Je ne sais pas si c'est suffisamment clair, mais, sans entrer dans les détails, nous avons tendance, sur ce forum, à conseiller aux personnes qui reviennent en France et doivent retravailler au moins une journée, d'éviter de choisir une période d'intérim pour leur éviter des complications éventuelles.

Question 1: Peut-on toucher les ARE suite a un 2eme retour en France?


Les règles européennes ont été mises en place pour encourager la mobilité européenne, et pas pour la freiner. La règlementation de l'assurance chômage ne prévoit pas de limiter l'indemnisation à une seule rupture de contrat que celle-ci ait lieu en France ou à l'Etranger.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron