Activ'emploi

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

Activ'emploi

Messagede Therese » 09 Fév 2017, 22:20

Bonjour,
Il m'arrive la même mésaventure qu'à d'autres : inscrite à Pôle emploi depuis mai 2015, mon "conseiller" Pôle emploi - que j'ai vu une seule fois !- m'a laissé un message vocal il y a 2 jours m'informant que j'étais éligible à une formation, et qu'elle état obligatoire. Le lendemain, 3 mails dans mon espace Pôle emploi.
Un mail stipulant : 'Nous avons défini ensemble l'action suivante à réaliser : PRESTATION ACTIV'EMPLOI du 16 février 2017 au 15 juin 2017. Suite à mon appel de ce jour resté en vain, je vous envoie une convocation pour la prestation d'accompagnement dont vous êtes éligible.'"
Un second courrier stipulant : " Objet : Convocation à une prestation , Je vous confirme votre inscription à la prestation suivante : Activ'emploi. le 16 février..."
Un troisième courrier, soi disant remis en mains propres : "Objet : Notification d'actualisation du PPAE., Lors de votre inscription comme demandeur d'emploi le 06 mai 2015 vous avez élaboré avec votre conseiller votre projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE) et déterminé les éléments constitutifs de l'offre raisonnable d'emploi correspondant à votre profil (emploi recherché, salaire et zone géographique). L'entretien d'aujourd'hui a permis l'actualisation de votre projet personnalisé d'accès à l'emploi. ".
Quel toupet !!!! et on me demande de renvoyer ce document signé.

J'ai vu le reportage de Cash investigation, lu la presse, ainsi que les différentes expériences des uns et des autres sur votre forum ( merci !) : j'ai bien compris que cette prestation proposée par un opérateur privé est bidon, qu'elle ne sert à rien, que c'est un gaspillage d'argent public, visant à faire du chiffre, que les conseillers pôle emploi sont eux même sous pression. J'ai envoyé 2 mails depuis hier déjà à mon conseiller Pôle emploi pour contester cette "proposition" (si je ne vais pas au rendez vous, il est clairement écrit que je serai radiée.). Il s'entête, m'a répondu aujourd'hui : "Ce n'est pas une proposition , c'est une prestation d' accompagnement au cours de laquelle vous pourrez éventuellement faire part de vos démarches professionnelles." (sic !!!)
Journaliste moi même, j'ai des contrats de travail dès que l'une de mes propositions de reportage est acceptée. Je connais les diffuseurs, ai un réseau, et ne suis pas démunie pour trouver des CDD. Hélas, pas de CDI dans cette profession sinistrée. Ma situation est précaire, mais je suis autonome. Activ'emploi ne pourra jamais m'aider à faire accepter une proposition de reportage à un diffuseur ! J'ai vainement tenté d'expliquer tout cela à mon conseiller Pôle emploi, je me heurte à un mur. Il m'envoie des réponses type, et ne veut rien entendre. Il refuse de me rencontrer avant la fin de cette prestation.

Quelle est ma marge de manoeuvre ?
Puis je écrire en recommandé au directeur d'agence pour lui demander un rendez vous et dénoncer les pratiques de son conseiller ? (sachant que ce dernier applique sûrement ses ordres...).
Puis je refuser Activ'emploi lors du premier rendez vous avec le prestataire ? en refusant de signer cette fameuse feuille qui semble être un engagement? Sinon, comment?

Merci de votre écoute, et de vos conseils !
Therese
Therese
 
Messages: 1
Inscription: 09 Fév 2017, 21:22

Re: Activ'emploi

Messagede Rosecelavi » 10 Fév 2017, 03:09

Bonjour Therese,

J'aurais vraiment préféré que vous mettiez votre message à la suite des autres ici :

topic9452-150.html

car cela permet aux personnes qui veulent s'informer d'avoir le plus grand nombre de cas de figures, notamment s'il s'agit de confrères journalistes, c'est ainsi que le journaliste de Cash investigation est arrivé vers nous.

Pôle Emploi ne devrait pas pouvoir vous radier pour le refus de cette prestation d'où les techniques foireuses de votre conseillère qui vous entourloupe en vous disant que vous avez accepté cette prestation ou que vous avez convenu ensemble que vous la suivriez, alors que c'est faux.

De ce fait, vous vous trouvez convoquez et vous ne serez pas radiée pour un refus de prestation si vous ne vous rendez pas au rendez-vous, mais pour une absence à convocation, et là, le tarif, c'est deux mois.

Puis je écrire en recommandé au directeur d'agence pour lui demander un rendez vous et dénoncer les pratiques de son conseiller ? (sachant que ce dernier applique sûrement ses ordres...).


Il y a de fortes chances pour que ce soit des combines internes pour inciter les personnes à suivre cette prestation ou à les radier pour absence à un RDV. Cela peut être aussi à l'initiative seule du Conseiller, mais le Directeur peut aussi vous dire/penser que vous n'avez même pas eu la curiosité d'aller voir ce qu'est cette prestation et vous la refusez d'emblée.

Je vous conseille donc d'aller au RDV fixé mais d'amener la personne qui va vous présenter la prestation ou qui vous recevra en premier RDV, à vous dire que vous n'avez rien à faire dans cette prestation car elle ne pourra rien pour vous. Si vous glissez quelques mots concernant le fait que vous êtes journaliste et que, ma fois, si on vous force à la suivre alors que vous savez fort bien que c'est par votre réseau relationnel que vous retrouverez un ou des contrats, vous pouvez aussi joindre l'utile à l'agréable et faire un reportage de l'intérieur et vous connaissez des rédactions qui seront intéressées. Enfin c'est une proposition, maintenant, je pense que vous n'aurez pas trop de difficultés à lui faire admettre que votre place n'est pas dans cette prestation d'autant que vous avez le choix entre adhérer ou pas à celle-ci.

Prenez des précautions, c'est à dire ne partez pas après avoir signé une liste d'émargements, débrouillez-vous pour qu'il y ait une trace de cette personne qui considèrera que cette prestation n'est pas adaptée, que vous n'en avez pas besoin, bref, surtout que l'on ne puisse pas vous mettre sur le dos un refus de la suivre, même si cela peut-être défendable en cas de radiation.

Je ferme le forum pour le week end, vous ne pourrez pas me répondre avant lundi.

Bonne chance

Cordialement,

Rosecelavi

P. S. : je relis votre message et je suis quand même bien sidérée par les pratiques de votre conseillère, alors oui, vous avez raison, je pense que vous pouvez faire un courrier au Directeur d'Agence (en RAR) pour les dénoncer et pour lui dire ce que vous pensez de ces méthodes, des mensonges, et vous déballez tout ce que vous nous dites ici (courrier remis en main propre !!! et tout le reste, ça me scotche).
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 0 invités

cron