Démission et retravailler au moins 91 jours ou 455 heures

Démission et retravailler au moins 91 jours ou 455 heures

Messagede chris94 » 16 Oct 2017, 20:28

Bonjour

J'ai négocié une rupture conventionnelle en début d'année afin de me reconvertir dans le professorat. J'ai pu bénéficier d'une reprise de droits car j'avais un reliquat de droits. J'ai rapidement trouvé un CDD pour une partie de l'année scolaire. A la fin de ce CDD je suis restée un mois au chômage et j'ai repris un nouveau CDD toujours dans l'enseignement. Mais çà ne se passe pas bien (beaucoup de violence, mains courantes contre les professeurs...). Je pensais démissionner avant 91 jours pensant toucher les ARE mais comme je suis restée inscrite à Pôle Emploi (pour percevoir le complément ARE) je peux bien sûr démissionner mais je n'aurai pas droit aux ARE.

Dans l'éventualité d'un nouveau CDD de plus de 91 jours (à moins que je trouve un CDI) ma situation sera à nouveau examinée pour la reprise de mes droits et normalement je pourrai percevoir les ARE compte tenu du reliquat qu'il me reste. Mes questions:
- les 91 jours d'un nouveau CDD doivent être faits en temps plein ou en temps partiel (80% , 60 % ...) ?
- c'est bien le reliquat de mes droits qui sera versé jusqu'à apurement et ensuite il y aura un rechargement de nouveaux droits ?
- si c'est l'EN qui met fin à ma période d'essai qui est d'un mois, ai-je droit à ma reprise d'ARE ?
- par ailleurs si je démissionne, est-ce que je dois rester inscrite à Pôle Emploi ? je pense que oui car je serai au chômage mais non indemnisée. Est-ce bien cela ?

Merci par avance.
chris94
 
Messages: 2
Inscription: 13 Oct 2017, 16:46

Re: Démission et retravailler au moins 91 jours ou 455 heures

Messagede Rosecelavi » 17 Oct 2017, 09:44

Bonjour

les 91 jours d'un nouveau CDD doivent être faits en temps plein ou en temps partiel (80% , 60 % ...) ? 'est bien le reliquat de mes droits qui sera versé jusqu'à apurement et ensuite il y aura un rechargement de nouveaux droits ?


Les 91 jours vous serviront à neutraliser la démission, mais ils seront rechargés et vous seront versés à l'issue de l'épuisement de votre reliquat, ce qui veut dire que vous serez indemnisé sur la base du temps de travail effectué, vous avez donc intérêt à effectué le plus d'heures possibles si vous ne voulez pas vous retrouver avec des droits de misère.

si c'est l'EN qui met fin à ma période d'essai qui est d'un mois, ai-je droit à ma reprise d'ARE ?


Si la rupture dépend de l'employeur et que vous n'avez pas démissionné auparavant, il n'y a pas démission donc vous devez percevoir votre reliquat, d'où l'importance d'une rupture de la part de l'employeur écrite et précise.

- par ailleurs si je démissionne, est-ce que je dois rester inscrite à Pôle Emploi ? je pense que oui car je serai au chômage mais non indemnisée. Est-ce bien cela ?


Si vous démissionnez et que vous cherchez un emploi, oui, vous pouvez vous inscrire à Pôle Emploi notamment pour percevoir le RSA ou la prime d'activité (CAF).

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Démission et retravailler au moins 91 jours ou 455 heures

Messagede chris94 » 17 Oct 2017, 11:06

Bonjour
)
Merci pour votre réponse rapide. J'ai effectivement un reliquat assez important (plus de 300 jours) et ensuite éventuellement omme j'ai travaillé entre les deux presque 3 ans, il y aura cette période qui servira de base pour un nouveau rechargement et ensuite si toujours au chômage, (ce que je n'espère pas du tout), il y aura rechargement de cette période de 91 jours ou plus.

Merci pour cette précision car je n 'avais pas pensé au rechargement de cette période de 91 jours au minimum qui peut avoir toute son importance.

Encore merci pour votre disponibilité qui nous aide beaucoup.

Cordialement
chris94
 
Messages: 2
Inscription: 13 Oct 2017, 16:46


Retourner vers Pour exposer d'autres problèmes en lien avec Pôle emploi

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités

cron