Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Chrislo » 18 Déc 2017, 17:19

Bonjour à tous,

J'aimerai avoir l'expérience et les conseils de ceux qui sont déjà passés par cette situation.

Inscrite à Pôle emploi depuis un certain temps déjà (2011 avec interruptions (emplois cdd ou intérims, maladie, formation), j'ai 58 ans et suis maintenant en ASS. J'ai déjà été "suivie" (on ne peut pas appeler ça un suivi : quelques rendez-vous dont la plupart à ma demande pour régler des inscriptions à des formations ou demander un accompagnement ou une formation) par 5 conseillers différents successivement dans la même agence Pôle Emploi. Je précise qu'à l'époque je venais de la région parisienne vers le sud-ouest où j'ai rejoint mon père avec ma famille (mari et enfants). J'ai eu à entendre le commentaire du premier conseiller "Ici, Madame, vous n'êtes pas de la région, vous ne trouverez pas de travail. Il fallait rester en région parisienne". Gros froid !! ma famille est originaire du sud-ouest, parti vivre à l'étranger ensuite. Je n'ai pas commenté tellement j'étais abasourdie par ce commentaire de bienvenue. Heureusement, ce n'est pas lui qui m'a suivi ensuite ! Je ne suis pas de la région parisienne, j'y suis venue pour le boulot et j'y suis restée plus de quinze ans, comme j'ai vécu dans le sud-est (plus de dix ans) pour le boulot auparavant. Je suis française de l'étranger (mes parents, français, vivaient à l'étranger et on est rentré en France, en région parisienne, lorsque j'étais ado toujours pour leur boulot).

Il y a quelques jours, j'ai reçu une convocation pour janvier avec une nouvelle conseillère qui m'a été attribuée quelques jours plus tôt.

Jusqu'ici je n'ai été convoquée que deux fois, les autres entretiens ont été à mon initiative pour régler des inscriptions (accompagnement personnalisé, formation, VAE,etc...).

Dans cette convocation, elle fait état d'un entretien : "Lors de votre entretien du 28 novembre 2017, nous avons défini avec vous les actions à engager dans le cadre de votre projet personnalisé d'accès à l'emploi". Je n'ai jamais eu d'entretien à cette date avec qui que ce soit de Pôle Emploi. Je n'y suis pas allé à cette date. J'ai simplement adressé un mail à mon ancienne conseillère demandant la raison d'un refus d'un conseiller à concernant une offre d'emploi à laquelle j'ai postulé.

Dois-je en faire part lors de cette convocation et demander à ce que cela soit corrigé ? J'ai bien envie de le signaler d'entrée de jeu en demandant gentiment à ce que cela soit corrigé puisque je n'ai pas eu d'entretien à cette date.

Deuxième question,
quels élément dois-je amener pour prouver ma recherche d'emploi : la liste des offres d'emplois à laquelle j'ai postulé depuis 201? (depuis 2015, j'en ai plus de 200), la liste des candidatures spontanées (plus d'une centaine), je suis inscrite à plusieurs agences d'intérims (environ 10) dont l'une qui m'a faite travailler trois fois déjà et quoi d'autres.
Je suis en train de présenter une VAE (depuis début 2017) et j'attends la convocation du DAVA de Bordeaux pour la finalisation (Entretien du jury prévu au printemps 2018 puis réponse pour la validation). Je ne veux pas lui laisser le listing de mes recherches.

Je ne veux absolument pas être inscrite sur "Activ'emploi" au vu de ce que j'ai lu dans le forum.

Comment dois-je procéder ? Quelle attitude dois-je adopter ?
Poser mes gros classeurs (la plupart de mes recherches sont stockées sur mon PC !!) sur le bureau en arrivant !! J'aurai plutôt tendance à avoir un certain humour noir pas toujours compris !!

Par avance merci pour vos précieux conseils.

Très cordialement

Chrislo
Chrislo
 
Messages: 31
Inscription: 16 Oct 2017, 12:43

Re: Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Rosecelavi » 19 Déc 2017, 11:05

Bonjour Chrislo,

Chrislo a écrit:Dois-je en faire part lors de cette convocation et demander à ce que cela soit corrigé ? J'ai bien envie de le signaler d'entrée de jeu en demandant gentiment à ce que cela soit corrigé puisque je n'ai pas eu d'entretien à cette date.


Le plus important est de savoir si, dans sur les documents reçus, les informations enregistrées sont bonnes et correspondent à votre situation, à vos souhaits, à vos demandes. Sinon, il faut impérativement demander à ce que ceux qui posent problèmes soient corrigés. Vous pouvez demander des explications quant à cet entretien qui n'a pas eu lieu du tout, ni en entretien physique, ni au téléphone, et peut-être même demander à ce qu'il soit précisé, si toutefois cela devait se reproduire, dans le corps de la synthèse que celle-ci est effectuée à l'initiative du conseiller sans votre accord, en dehors de votre présence.

Chrislo a écrit:Comment dois-je procéder ? Quelle attitude dois-je adopter ?
Poser mes gros classeurs (la plupart de mes recherches sont stockées sur mon PC !!) sur le bureau en arrivant !! J'aurai plutôt tendance à avoir un certain humour noir pas toujours compris !!


Pensez plutôt à donner des informations qui n'ont pas été enregistrées dans votre dossier, par exemple la VAE ou autres, à corriger ce qui doit l'être, à poser des questions si vous avez besoin d'éclaircissement... Faites "connaissance" avec votre conseiller, et apportez lui les éléments qui pourront la rassurer sur votre autonomie, vos démarches... Quant à la prestation Activ'Emploi, si vous tapez les mots clés "recours radiation Activ'emploi", je crois que vous pourrez lire nombres d'échanges qui devraient vous permettre de choisir quelle attitude adoptée si on vous la propose. Je vous laisse lire aussi, le témoignage de Acantha, sur le forum.

Chrislo a écrit:quels élément dois-je amener pour prouver ma recherche d'emploi : la liste des offres d'emplois à laquelle j'ai postulé depuis 201? (depuis 2015, j'en ai plus de 200), la liste des candidatures spontanées (plus d'une centaine), je suis inscrite à plusieurs agences d'intérims (environ 10) dont l'une qui m'a faite travailler trois fois déjà et quoi d'autres.
Je suis en train de présenter une VAE (depuis début 2017) et j'attends la convocation du DAVA de Bordeaux pour la finalisation (Entretien du jury prévu au printemps 2018 puis réponse pour la validation). Je ne veux pas lui laisser le listing de mes recherches.


Apportez tout, mais ne les sortez pas tous d'un coup. Expliquez comment vous cherchez, comment vous vous organisez, les démarches que vous faites, et dites que vous avez apporté votre dossier si besoin est.

Bonne chance,

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Chrislo » 19 Déc 2017, 13:08

Merci pour votre réponse et conseils précieux.
J'en profite pour vous remercier pour votre investissement tellement précieux pour celles et ceux qui sont dans ces situations.

Bien compris, je prépare mes éléments à distiller ...

Par contre, "faites connaissance ...." cela ne fait que la 6e conseiller(e) depuis ma première inscription à qui je vais répéter la même chose, mettre au point les changements ... et qui va encore sortir une solution abracadabrante de derrière le châpeau !! du genre EMT !! ou formation ... ou .... atelier truc "recherche - cv" auquels j'ai déjà participé (et pas profitable) ....

Quant à "activ"emploi", c'est justement après avoir lu les différents témoignages que je ne veux pas en bénéficier .... Je suis en ASS, mon revenu est très faible quand je ne travaille pas, je demeure à plus de 30 km de l'agence Pôle Emploi à laquelle j'ai été affiliée(les personnes à 2 km de chez moi sont affiliées à une autre agence plus près et dans mon secteur de recherche, cherchez l'erreur !!).

J'ai 58 ans. Il faut encore que je travaille 4 ans et j'en arrive à me dire que je prendrai ma retraite dès que je pourrai car j'en ai assez de cette situation.

Je suis autonome dans ma recherche car les services de Pôle Emploi ne m'ont jamais été d'un grand recours. Au contraire, au lieu de pousser ma candidature sur certains postes où je suis largement qualifiée, ils l'ont écarté pour "manque de diplôme". Je fais une VAE pour cette raison. Je m'informe par ailleurs. J'active mon réseau (tout petit) et je suis inscrite en agences d'intérim. Je considère ces convocations (rencontres) comme une perte de temps et d'argent (éloignement de l'agence).

Encore merci pour votre aide,

Je vous tiendrai au courant du résultat de cette convocation et de la mise à jour de mon PPAE (!! on est des êtres humains !!!, pas des codes !!!).

Bonnes fêtes à tous ...

Chrislo

PS L'agence dont je dépends est fermée jeudi 21 (ils vont fêter Noël !!)
Chrislo
 
Messages: 31
Inscription: 16 Oct 2017, 12:43

Re: Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Chrislo » 16 Jan 2018, 12:10

Je vous avais promis de vous tenir au courant du déroulement de mon entretien avec ma nouvelle conseillère. Me voici ...

Vous allez dire, elle va encore râler ...

Qui peut me dire avoir été satisfait de ses entretiens à Pôle Emploi, désolée Roseclavi.

Arrivée un peu en avance pour ma convocation à l'agence Pôle Emploi dont je dépends (30 Km de chez moi, vive la décentralisation ... et la répartition des territoires ... alors que les gens qui habitent à 800 m de chez moi, une autre ville mais à 800 m!, se rendent dans une autre agence plus près et surtout dans la zone de travail de la plupart des personnes qui y vivent ..Moi je me rends à 30 bornes et en plus ils gèrent les emplois à 30 bornes de chez moi !! Lorsque j'en avais parlé à l'un de mes conseillers, elle m'avait répondu "c'est comme ça !". J'avoue que "j'adore cette réponse !!). Donc je me suis présentée à la borne d'accueil et y ait entré mon identifiant ce qui m'a évité la queue à l'accueil. Accueil dont j'ai pu profiter pendant mon temps d'attente de la convivialité et de la zone de confidentialité de ceux qui sont reçus à l'accueil, en entendant les conversations entre les demandeurs d'emploi et les agents de Pôle Emploi (même si je ne le voulais pas). Très instructifs ! mais attristant.

Enfin j'ai été reçue par ma nouvelle conseillère à qui je n'ai pas manqué de souhaiter la bonne année. Elle était assez souriante et assez réservée. Elle a commencé d'emblée par me demander où j'en étais de VAE, dont j'avais demandé un accompagnement depuis février 2017 (sans doute ce qui ressortait en premier dans mon dossier). J'ai pu lui expliquer que j'avais déposé mon dossier depuis le mois d'octobre et que j'attendais maintenant la convocation pour l'entretien avec le jury prévu pour le printemps 2018.

Elle ne m'a posé aucune question sur ma recherche d'emploi. Oups !! Seulement intéressée par ma VAE à telle point que je me suis demandé si elle n'avait pas envie d'en préparer une elle aussi ! Heureusement j'avais avec moi les éléments justificatifs de ce dépôt et une copie de mon livret II.
J'ai tout de même profité pour glisser que je n'avais pas eu d'entretien pour modifier mon PPAE à la date indiquée dans ma convocation. Elle l'a bien compris mais m'a dit qu'elle ne pouvait pas le changer car c'était le système informatique qui le renseignait quand on avait un échange de mails avec un conseiller. Gloups !! oui mais nous n'avons pas modifié mon PPAE dans cet échange qui avait pour but de me positionner sur une offre d'emploi gérée par l'agence. Elle en a profité pour faire le point sur mon PPAE et j'ai d'ailleurs reçu un document à signer et dater dans mon espace personnel pour valider ces modifications (très mineures, salaires et temps de travail à temps partiel). Est-ce là la nouvelle procédure ? Soit dit en passant elle n'a pas actualisé le montant du smic qui a changé au 1er janvier.
J'en ai également profité pour lui demander la raison du changement de conseiller. J'ai eu droit à un explicatif plutôt bancale d'une personne partie en maternité dont mon ancienne conseillère avait repris une partie du "portefeuille" et dont elle avait hérité d'une partie de ma précédente conseillère.. re gloups ! Si j'avais pas l'impression de faire partie du lot des chaises musicales, c'est chose faite.
Elle ne m'a donnée aucun conseil pour ma recherche, ni aucune piste, ni fait de recherches sur les offres qui pourraient me convenir (y en avait peut être pas !! même si j'avais fait une recherche avant de venir et en ai trouvé trois très récentes (moins de 2 jours) ... se contentant de me dire qu'elle me reverrait dans six mois comme le voulait le règlement. Ce sera bien la première fois depuis que ma première inscription à Pôle Emploi en 2011. "Effet Macron" sans doute ! ou "pour vérifier si je ne passais pas mon temps aux Bahamas !!" (Humour noir de ma part ...).

A ce propos d'ailleurs, j'ai reçu la "publicité" pour m'inscrire à l'application "MEMO". Curieuse comme je suis, j'ai été voir ... mais je n'arrive pas à supprimer mon inscription depuis ... et ce "truc" m'envoie régulièrement un mail pour savoir où j'en suis de ma recherche, quelles sont les actions que j'ai engagées ... J'ai tenté de supprimer mon compte mais il faut confirmer la suppression en répondant un mail que l'on reçoit quelques heures plus tard et qui ne reste actif qu'une heure !! et encore gloups !!
Je lui ai demandé si je pouvais enfin avoir les textes réglementaires ou notices concernant la nouvelle réglementation de l'ASS que je n'ai pas obtenu jusqu'ici (depuis septembre 2017). Elle m'a dit qu'elle allait s'en occuper. Je ne manquerai pas de lui rappeler.

Etant donné que l'entretien avec le jury pour la VAE risque de se passer loin de chez moi, voire dans un autre département (le rectorat de Bordeaux se compose de cinq départements), je lui ai demandé si j'avais droit à une aide pour le déplacement. Gros blanc, elle est allée demander à un autre collègue. Je n'y aurai pas droit. Pourtant sur le site internet, j'ai pu lire "Conditions d'attribution - L’entretien d’embauche, le concours public, la prestation intensive, l’emploi repris ou la formation suivie doit être situé à plus de 60 km aller-retour* ou à 2 heures de trajet aller-retour du lieu de votre domicile."? Est-ce que quelqu'un a déjà été dans cette situation et bénéficier d'une aide ?. Un entretien avec un JURY de VAE ne pourrait-il pas s'apparenter à une "concours public" .

Oui je sais j'ai beaucoup râlé. Cette pauvre conseillère n'y est pour rien. Je le conçois mais qui est pour quelque chose dans ce fatras d'initiatives inutiles qu'est Pôle Emploi.
Ah j'oubliais bonne année à vous tous. Que le "grand chef" des boulots vous en apporte un cette année ...
ChrisLo
PS j'espère n'avoir blessé personne .. Ce n'est pas mon but ... et je vous prie de m'excuser si tel est le cas.

PS encore je n'ai pas manqué de remarquer le directeur de Pôle Emploi à qui j'ai écris à plusieurs reprises pour réclamer mes textes de l'ASS dans le bureau ouvert et en contigu avec celui de ma conseillère (la porte sur le couloir de l'autre côté était bien fermée, elle). Il m'a jeté plusieurs coups d’œil croyant sans doute que je ne le voyais pas. Pas top !! la confidentialité.
Chrislo
 
Messages: 31
Inscription: 16 Oct 2017, 12:43

Re: Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Rosecelavi » 16 Jan 2018, 14:43

Bonjour Chrislo,

Merci pour ce "rapport" complet de votre entretien avec votre conseillère.

Il y aurait beaucoup à dire sur vos remarques, mais la seule chose qui me semble important de retenir, c'est que votre conseillère n'a guère de latitude ou de choix aujourd'hui, et cela risque d'être encore pire bientôt. Les changements qui vont être mis en place vont se cristalliser autour du contrôle. Il y a de fortes chances pour que les règles du PPAE soient modifiées car elles permettent aujourd'hui d'avoir un cadre dans lequel vous avez "votre mot à dire". En effet, cette posture de l'administration consistant à vous demander ce que vous faites pour vous en sortir sans vous apporter l'aide et l'accompagnement prévus dans les textes en vigueur, et, en cas de contrôle de vous demander les preuves de vos recherches d'emploi, devrait changer en s'inversant et en faisant porter le poids des responsabilités sur vos épaules uniquement. Ce sera à vous de faire des rapports mensuels à votre conseiller afin de lui dire quelles sont les recherches faites, les actions que vous avez mises en place, votre conseiller n'aura plus qu'a enregistrer "vos bilans d'activités" au mois le mois (à moins que l'on vous demande de faire la synthèse de vos entretiens en ligne aussi), et si ceux-ci semblent insuffisants, il pourra enclencher la procédure de contrôle de la recherche d'emploi qui aura été définie.

Dans un contexte comme celui-ci, les conseillers de Pôle Emploi voient leur métier se modifier, changer. Les agents de l'indemnisation deviennent des chargés de recouvrements, les conseillers des contrôleurs. L'information, le conseil, l'aide à la recherche d'emploi, à la co-construction de projet professionnel, ce sont déjà des missions qui disparaissent dans les faits, petit à petit. Les conseillers sont déqualifiés et les mesures qui vont être mises en place devraient les instrumentaliser (encore plus) pour réduire le nombre de chômeurs.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Chrislo » 17 Jan 2018, 11:57

Merci Rosecelavi pour votre réponse et vos conseils intéressants.

Rosecelavi a écrit:... cela risque d'être encore pire bientôt. Les changements qui vont être mis en place vont se cristalliser autour du contrôle. Il y a de fortes chances pour que les règles du PPAE soient modifiées car elles permettent aujourd'hui d'avoir un cadre dans lequel vous avez "votre mot à dire". En effet, cette posture de l'administration consistant à vous demander ce que vous faites pour vous en sortir sans vous apporter l'aide et l'accompagnement prévus dans les textes en vigueur, et, en cas de contrôle de vous demander les preuves de vos recherches d'emploi, devrait changer en s'inversant et en faisant porter le poids des responsabilités sur vos épaules uniquement. Ce sera à vous de faire des rapports mensuels à votre conseiller afin de lui dire quelles sont les recherches faites, les actions que vous avez mises en place, votre conseiller n'aura plus qu'a enregistrer "vos bilans d'activités" au mois le mois (à moins que l'on vous demande de faire la synthèse de vos entretiens en ligne aussi), et si ceux-ci semblent insuffisants, il pourra enclencher la procédure de contrôle de la recherche d'emploi qui aura été définie.
...
Dans un contexte comme celui-ci, les conseillers de Pôle Emploi voient leur métier se modifier, changer. Les agents de l'indemnisation deviennent des chargés de recouvrements, les conseillers des contrôleurs. L'information, le conseil, l'aide à la recherche d'emploi, à la co-construction de projet professionnel, ce sont déjà des missions qui disparaissent dans les faits, petit à petit. Les conseillers sont déqualifiés et les mesures qui vont être mises en place devraient les instrumentaliser (encore plus) pour réduire le nombre de chômeurs.
Rosecelavi


Et on s'en doute que cela risque d'être pire. Après le stationnement géré par des entreprises privées, cela risque d'être le contrôle des chômeurs qui risque d'être géré par ce type d'entreprise qui devra faire "du chiffre". Autrement dit, de la radiation pour manque de recherche pour satisfaire l'électorat du gouvernement actuel.

Le contrôle en ligne fait plus que s'annoncer puisque Pôle Emploi fait la pub pour un nouvel outil qui risque d'être généralisé : MEMO, mis en place soit disant par un conseiller Pôle Emploi. Ce n'est pas obligatoire mais je suis relancée sans cesse pour l'utilisation de cet outil. Tant que ce n'est pas obligatoire, je refuse de l'utiliser. J'ai mon suivi personnel et je suis réfractaire à la double saisie. Pour l'instant cette nouvelle conseillère ne m'en a pas parlé. Bien sûr, s'il faut, je m'y collerai ...

Quant au changement du métier des conseillers de Pôle emploi, je ne sais pas dans quelle mesure leurs syndicats ne peuvent pas monter au créneau. Ce serait tellement justifié. Comme serait justifié que les chômeurs fassent valoir les leurs, n'est-ce pas ! "LOI n°2016-1917 du 29 décembre 2016 - art. 87 (V)
<< Pôle emploi ... a pour mission de :
2° Accueillir, informer, orienter et accompagner les personnes, qu'elles disposent ou non d'un emploi, à la recherche d'un emploi, d'une formation ou d'un conseil professionnel, prescrire toutes actions utiles pour développer leurs compétences professionnelles et améliorer leur employabilité, favoriser leur reclassement et leur promotion professionnelle, faciliter leur mobilité géographique et professionnelle et participer aux parcours d'insertion sociale et professionnelle >>.

Et de par mon expérience, trop longue malheureusement, je constate que cela n'a pas été fait pour moi. Ce que je lis par ailleurs pour la plupart de cas également.

J'ai demandé à être informée, reclassée ... aucune proposition en ce sens. Si ce n'est une malheureuse "EMT" (évaluation en milieu de travail) ... tellement inutile quand on fait un peu d''intérim comme moi, c'est tout ce que j'arrive à trouver en ce moment, ils prennent les "vieux"! (je dois encore travailler jusqu'en 2021 (62 ans) même si j'ai mes trimestres). Toutes les actions (demande de formation, atelier VAE, VAE, etc..) sont des initiatives de ma part.

Mais je voudrai juste faire un complément d'information. Jusqu'ici personne ne m'a demandé de justifier ma recherche d'emploi par des justificatifs ou autre justification tangible. Encore moins la dernière conseillère que je viens de voir. Les précédentes se contentaient de faire une recherche dans la base des offres d'emploi pour m'en donner une (que j'avais déjà vue juste avant de venir à l'entretien en général, si ce n'est déjà répondu).

Très peu de conseils ne m'ont été donnés auparavant et c'est bien regrettable car je suis passée à l'époque où je me suis inscrite pour la première fois à côté d'une formation diplômante avec mes droits en CIF. C'est ce que j'ai appris par la suite d'un centre de formation et non de Pôle Emploi. Pourtant j'ai rencontré un conseiller en formation à l'époque.

Je pense qu'au vu de ce que nous trame le gouvernement, il faudrait monter un syndicat des chômeurs (je ne sais pas s'il en existe un mis à part des associations peut être) pour faire valoir nos droits et non seulement répondre à nos obligations comme cela est bien mis en exergue par les médias actuellement pour valider les futures décisions du gouvernement en matière de réduction du chômage ou plutôt réduction des chômeurs.

Allez j'en termine là avec mes râleries. Merci de m'avoir lue.
Je repars à mes recherches d'emploi en passant par les Bahamas !! :-)

Merci encore à ce forum d'exister. Précieux pour les témoignages et conseils.

Chrislo
Chrislo
 
Messages: 31
Inscription: 16 Oct 2017, 12:43

Re: Nouvelle conseillère : Convocation à un entretien

Messagede Rosecelavi » 17 Jan 2018, 14:32

Bonjour Chrislo,

Je partage votre constat, dans les grandes lignes, et aussi vos conclusions à savoir qu'il faut se regrouper au sein d'associations ou syndicat pour défendre l'intérêt des chômeurs, et si rien n'existe dans votre secteur géographie, vous pouvez essayer de créer une structure qui briserait l'isolement et la défense individuelle.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron