Travailler sans salaire

Quelque chose a été oublié sur le site ou mériterait d'y figurer : faites-le savoir ici

Travailler sans salaire

Messagede françois62 » 24 Oct 2010, 17:07

Bonjour a tous , je suis tomber sur un article d un grand quotidien , qui informe que pole emploi , propose justement un emploi dans X entreprises mais sans salaires !!! ce n ai ni un stages ni une formation mais juste un emploi a 35 H l objectif achalander son CV , la belle affaire , article facile a trouver sur le net .je precise l EX - ANPE doit renumerer la SA pour la presence du demandeur ! La mentables si cette articles et vrai je vais essayer de vous le retrouver .

PS: sorry si j ai pas respecter le qu a echeant la charte de bonne conduite .
françois62
 
Messages: 39
Inscription: 26 Sep 2010, 15:30

Re: Travailler sans salaire

Messagede Raymond » 24 Oct 2010, 17:17

Très cher ami, bosser gratos pour des entreprises via Popol c'est pas tout nouveau. C'est ce qu'on nous propose lors de formations bidons, où il semblerait bien que l'objectif premier soit de proposer aux entreprises, sans frais pour elles, de
la main d'oeuvre sans versement de salaire.
Personnellement on m'avait proposé une formation bidon où j'étais censé apprendre à décharger des camions et à mettre en rayon des produits (comme si qu'il nécessite une formation pour ça!!!) avec trois mois de "stage" temps complet (35hres) sans salaire!!!!
Allez Popole , c'est bien toi l'meilleur!
Dernière édition par Raymond le 24 Oct 2010, 17:50, édité 2 fois.
Raymond
 

Re: Travailler sans salaire

Messagede françois62 » 24 Oct 2010, 17:25

Le candidat à l'embauche. Pendant ce temps, il n'est ni dédommagé ni rémunéré pour les tâches effectuées... Et la part des demandeurs d'emploi finalement recrutés n'est même pas mesurée !

Du «travail gratuit» pour les syndicats, un «moyen d'évaluer les compétences des chômeurs» pour Pôle Emploi. Le service public de l'emploi ne l'a pas crié sur les toits mais ses agents proposent depuis plus de deux ans à ses «clients» (entreprises et chômeurs) deux «prestations» innovantes qui ont concerné plus de 110.000 personnes en 2009 : l'évaluation en milieu de travail préalable au recrutement (EMTPR) et l'évaluation en milieu de travail (EMT). Qui font tiquer les syndicats.

La première s'effectue à la demande de l'entreprise et vise «à tester un candidat» en lui confiant des tâches, en vue de son embauche, afin de vérifier ses compétences. «L'employeur peut observer le demandeur d'emploi en situation réelle de travail pour s'assurer qu'il correspond bien aux exigences du poste disponible», assure-t-on chez Pôle Emploi où l'on a recensé plus de 80.000 EMTPR en 2009. Le chômeur est suivi par un tuteur pendant toute l'évaluation qui peut «aller jusqu'à 40 heures sur cinq jours». Il conserve durant cette période son statut de demandeur d'emploi - sa couverture sociale est prise en charge par Pôle Emploi - mais n'est ni rémunéré ni dédommagé pour le travail effectué.

Aucun bilan au niveau national

«Il continue de toucher ses allocations chômage s'il est indemnisé et bénéficie d'aides de sa maison pour l'emploi s'il a moins de 26 ans», précise toutefois Sylvie Lievens, conseillère à Lattes, dans la banlieue de Montpellier, qui juge le dispositif utile. Rien que dans cette agence spécialisée dans l'hôtellerie et la restauration, une trentaine de chômeurs ont bénéficié d'une EMTPR l'année dernière avec un taux d'embauche de 50% à la clé. «Je n'ai eu qu'un seul non-recrutement à l'issue d'une évaluation dans mon propre portefeuille, ajoute Sylvie Lievens. Elle émanait d'un demandeur d'emploi qui n'avait pas de véhicule et ne pouvait pas se rendre sur le lieu de travail.» Des arguments qui laissent froids les syndicats qui assimilent l'EMTPR à de l'exploitation.

«Cela revient plus à offrir aux employeurs une période d'essai gratuite, non décomptée en cas d'embauche, que de mettre le pied à l'étrier aux chômeurs», rétorque Rubens Bardaji de la CGT-Pôle Emploi, qui dénonce l'absence de chiffres au niveau national pour juger de l'efficacité de la mesure. «Les conventions signées avec l'entreprise sont bidons et n'engagent à rien, complète-t-il. Ce n'est que du travail gratuit.»

2 euros de l'heure… pour l'employeur

Le second dispositif, l'évaluation en milieu de travail (EMT), qui s'effectue à la demande du demandeur d'emploi et a concerné près de 30.000 chômeurs en 2009, part de la même philosophie. Il permet «à un demandeur d'emploi de vérifier ses compétences et capacités professionnelles pour un emploi dans les conditions réelles d'exercice du métier», selon la brochure de Pôle Emploi. Là encore, le chômeur travaille gratuitement mais pour une durée maximum de 80 heures.

Seule grosse différence avec l'EMTPR : l'entreprise qui accueille le chômeur n'a pas l'intention de l'embaucher - elle est prestataire de services - et peut être rémunérée jusqu'à 2 euros de l'heure.

«Ce dispositif est utile lorsqu'un demandeur d'emploi veut se reconvertir», justifie Sylvie Lievens qui l'a récemment utilisé pour une jeune serveuse qui voulait devenir… fleuriste. «Nous faisons du cas par cas, ajoute-t-elle. Nous démarchons une entreprise qui correspond vraiment aux besoins du demandeur d'emploi et faisons un suivi après l'évaluation qui peut conduire à des formations complémentaires.»

(Source : Le Figaro)
françois62
 
Messages: 39
Inscription: 26 Sep 2010, 15:30

Re: Travailler sans salaire

Messagede Raymond » 24 Oct 2010, 17:33

Oui l'EMT c'est une pratique courante, travailler gratuitement 15 jours pour les entreprises!
Je connais aussi des entreprises qui tournent en employant presqu'uniquement des étudiants-stagiaires!!!
Elle est-ty pas belle la France d'en haut qui s'en met plein les popoches!!!
Raymond
 

Re: Travailler sans salaire

Messagede Raymond » 24 Oct 2010, 17:40

2 euros de l'heure… pour l'employeur

Et en plus les employeurs sont payés pour nous faire bosser gratuitement! Un comble!
C'est nous qui bossons et c'est le patron qui est payé!!!
Allez Popol encore un comme ça t'est trop bon !
Raymond
 

Re: Travailler sans salaire

Messagede Raymond » 24 Oct 2010, 17:44

Tout travail mérite salaire.
Tout travail en entreprise doit être rémunéré, autrement c'est de l'esclavagisme pur et dur!

Alors qui sont-ils et qui sommes nous pour eux ?
topic1505.html
Raymond
 

Re: Travailler sans salaire

Messagede françois62 » 24 Oct 2010, 17:50

Raymond a écrit:Tout travail mérite salaire.
Tout travail en entreprise doit être rémunéré, autrement c'est de l'esclavagisme pur et dur!

Alors qui sont-ils et qui sommes nous pour eux ?
topic1505.html

pendans ce temps ce suis radier et doit de l argent a pole emploi cool hein !
françois62
 
Messages: 39
Inscription: 26 Sep 2010, 15:30

Re: Travailler sans salaire

Messagede Raymond » 24 Oct 2010, 18:02

J'ai également été radié pour un "refus d'aide à la recherche d'emploi" par un prestataire privé...
Raymond
 

Re: Travailler sans salaire

Messagede guizmove » 25 Oct 2010, 17:49

bonjour oui j'ai deja fait aussi une emt evaluation en milieu de travail ce nest pas renumeree et le deplacement est a nos frais 15 jours gratuit pour les entreprises c'est pour voir soit disant si ce travail nous plait obliges de faire une emt pour partir en formation par la suite .
guizmove
 
Messages: 56
Inscription: 18 Sep 2010, 12:17


Retourner vers Pour indiquer ce qui, selon vous, devrait également figurer sur le site

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron