emt non renumeree

Quelque chose a été oublié sur le site ou mériterait d'y figurer : faites-le savoir ici

emt non renumeree

Messagede guizmove » 04 Nov 2011, 08:49

E.M.T et E.M.T.P.R16 décembre 2006 01:47, par Monique
bonjour


En EMT, vous continuez à percevoir vos allocations chômage, pas moins, pas plus.

Si l’entreprise s’est engagée à vous rétribuer, elle doit vous le préciser par écrit. (Ne croyez pas les promesses verbales. Elles ne sont pratiquement jamais tenues.)

Dans ce cas, cela devient un CDD. S’il s’agit d’une EMTPR et que l’employeur est disposé à la rétribuer, l’EMT devient une période d’essai dans le cadre d’un contrat de travail qui doit aussi vous être proposé avant l’embauche.

Si, comme c’est probable, l’employeur refuse, à quel risque vous exposez-vous si vous renoncez à faire l’EMT ?

Pas facile de répondre à cette question.

A une radiation pour "refus d’action d’insertion" dans le pire des cas.

Si vous voulez annuler cette EMT sans dommage, vous devez essayer d’obtenir l’accord de l’ANPE : allez-y accompagnée (le plus possible, ça impressionne), demandez à voir le texte du code du travail qui autorise le travail gratuit et les EMT (il n’y en n’a pas !), prévenez-les que vous allez faire des problèmes à l’entreprise si elle ne vous rétribue pas.

Vous pouvez aussi demander à l’entreprise soit de rémunérer votre travail, soit de prendre l’initiative de renoncer à votre EMT en lui promettant les prud’hommes si elle ne vous paie pas cette période d’essai.

Si ces démarches n’aboutissent pas, commencez votre EMT mais refusez tout travail. Expliquez à vos "collègues" pourquoi vous refusez de travailler sans être payée. Ni l’entreprise ni l’ANPE ne peuvent légalement vous sanctionner pour refus de travailler lors d’une EMT.

Ceci dit, c’est à vous de les obliger à respecter la légalité.
voila sur les emt evaluation en milieu de travail non renumeree
guizmove
 
Messages: 56
Inscription: 18 Sep 2010, 12:17

Re: emt non renumeree

Messagede guizmove » 04 Nov 2011, 08:51

Gain pour le chômeur : 0 euro.
• Coût pour le chômeur : frais de transport, frais de garde d’enfants, frais de restauration...
• Gain pour l’employeur : le salaire + le coût de cette « prestation » versé par l’ANPE (minimum 3 euros de l’heure).
• Durée : jusqu’à 80h par chômeur.(2 semaines à temps plein).
• Travail interdit le dimanche.
guizmove
 
Messages: 56
Inscription: 18 Sep 2010, 12:17


Retourner vers Pour indiquer ce qui, selon vous, devrait également figurer sur le site

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron