Problème avec la mission locale/PLIE

Mettre des mots sur une situation, témoigner...

Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Jurgen » 25 Juin 2015, 22:51

Bonjour,

Depuis un an, je me suis inscris à la CAF afin de pouvoir bénéficier du RSA. Or, pour être sur de pouvoir toucher le RSA, il faut que j'aille tous les mois voir ma conseillère à la mission locale et c'est là que les ennuis commencent. J'ai demandé une formation (par les soi-disant conseils de la CAF) pour compléter mon cursus mais le problème est qu'elle m'en a imposé une qui est assez loin de chez moi. Elle est certes, financée par le conseil général mais aucun de mes frais ne seront remboursés. Ma conseillère m'a forcé à signer. Le pire, c'est que l'organisme qui fait cette formation a mit plusieurs mois pour m'envoyer la convention officielle mais ma conseillère me croit pas. Elle prétends toujours que c'est de ma faute en voulant retarder la procédure. Ca m'a tellement dégouté que c'est une formation que je ne veux plus faire, même si elle ne dure qu'une semaine mais franchement, ca ne vaut pas le coup parce qu'elle est dans un endroit qui craint et assez loin, j'ai pas envie de prendre des risques qui ne me couteront pas qu'un plein d'essence.
Pourtant, j'en avais trouvé une plus près et moins chère mais personne ne veut me la financer, je n'en ai pas les moyens.

Elle fait tout pour pas que je trouve du travail, elle m'a fait faire une recommandation de la part d'un magasin où j'ai fais un stage qui s'était bien passé dans le cadre d'un titre professionnel que j'ai obtenu. En fait, ca sert à rien, j'ai dérangé tout le monde là-bas en plus. C'était une idée à la gomme qui m'a porté préjudice dans mes candidatures.
Ce que ma conseillère fait d'ingrat, c'est qu'elle force la main en téléphonant à tous les employeurs que j'ai postulé. C'est la championne des mauvaises pistes dans le but de garder tous les jeunes du coin au chômage, ainsi elle montre à ses supérieurs qu'elle a du travail. On voit bien que c'est une fonctionnaire zélée et pas conciliante sans parler de sa méchanceté et de son arrogance. Elle n'a aucun savoir vivre en abusant de ma patience et de ma gentillesse.
Je me souviens qu'une fois, elle ne m'a pas prévenu d'un de ses rendez-vous qui était annulé et je me suis pas gêné pour le lui dire...

Ce qui devait être une solution provisoire qui ne devait durer que quelques mois, cela dure depuis une année déjà. Je ne sais plus quoi faire parce qu'elle me harcèle depuis tout ce temps et le pire, c'est qu'il y a à peine quelques temps, j’envoie un e-mail à ma conseillère pour la prévenir de mon absence pour une mission d'intérim et au lieu de me soutenir, elle m'a envoyé un courrier d'avertissement pour absence injustifiée. Ce que j'ai fais, j'ai aussi téléphoné à l'agence d'intérim pour qu'elle lui dise que je n'ai pas menti en lui envoyant mon contrat et de mon coté, j'ai envoyé mon contrat de mission d'intérim pour être sur qu'elle l'a bien reçu.

Avec elle, je n'ai pas avancé, au contraire. C'est pour ça que depuis quelques mois, je ne lui dis plus rien concernant mes recherches d'emploi. Je ne lui fais plus confiance. J'ai remarqué que j'ai de bien meilleures pistes en ne la suivant plus.

Maintenant, c'est comment être débarrassé d'elle une bonne fois pour toutes parce que je suis en conflit avec elle. je vous le dis, je n'en peux plus.
Parait-il que je vais bientôt changer de conseillère... est-ce vrai ? Pouvez-vous m'éclairer là-dessus ?
Jurgen
 
Messages: 9
Inscription: 15 Juin 2015, 10:13

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Rosecelavi » 25 Juin 2015, 23:23

Bonsoir Jurgen,

De là où on est, avec les informations que nous avons, c'est difficile de savoir si vous allez changer de conseillère ou pas. Concernant la formation d'une semaine que vous ne voulez plus faire, je ne sais pas quoi vous dire car cela peut avoir une incidence, elle peut décider de vous radier si vous ne la faites pas. C'est en tout cas quelque chose que vous vous devez d'envisager.

Je ne vois pas comment vous pourriez changer les rapports entre vous, ni comment vous pourriez retrouver une confiance envers elle.

Peut-être faudrait-il essayer d'avoir un véritable entretien avec elle où vous essayez d'exprimer les problèmes que vous rencontrez tout en lui expliquant que ce que vous souhaitez avant tout ce serait de retrouver un emploi.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Jurgen » 25 Juin 2015, 23:39

Bonsoir,

Merci de votre réponse rapide.

Dès le début, je lui ai dis que je voulais retrouver un emploi en priorité mais ma conseillère ne veut rien savoir. Elle fait une obsession sur cette formation. A chaque fois que j'allais à ces rendez-vous et en exposant mes problèmes, cela devenait un dialogue de sourds. Depuis un an, on n'arrive pas à trouver un terrain d'entente. Après, j'allais dans son sens pour qu'elle me laisse tranquille jusqu'au jour ou je me suis aperçu qu'elle me prenait vraiment pour un imbécile. C'est à partir de là que j'ai arrêté de l'écouter au sujet de mes recherches d'emploi.
Cela ne sert absolument à rien de discuter avec elle. Sinon, lors du dernier rendez-vous que j'ai eu avec elle en mai dernier, ma conseillère m'a dit que bientôt, je ne l'aurai plus. C'est pour ça que je pose la question.

Cela fait depuis longtemps que je m'attends à ce qu'elle me radie tôt ou tard au sujet de cette formation. Est-ce que l'on peut me demander de la rembourser ?

Cordialement
Jurgen
 
Messages: 9
Inscription: 15 Juin 2015, 10:13

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Rosecelavi » 26 Juin 2015, 10:39

Bonjour Jurgen,

Ce que vous pouvez faire, dans ce cas, c'est lui envoyer une lettre, en recommandé avec accusé de réception, dans laquelle vous lui ferez savoir qu'après mure réflexion, et après avoir fait vos comptes, vous avez bien réfléchi et vous ne souhaitez pas faire cette formation qui est loin de votre domicile et va vous occasionner des frais trop important.

Vous pourrez aussi dire, dans votre courrier, que votre souhait le plus cher, votre projet actuel est de retrouver un emploi au plus vite, sans passer par la case formation excepté si celle-ci correspond à votre projet de retour à l'emploi et si elle est a lieu dans un périmètre proche de votre domicile. Vous pourrez faire état de la formation que vous avez trouvé et qui est proche de chez vous, mais qui n'est pas financée et vous lui demanderez si toutefois il est possible de trouver des financements plutôt pour celle-ci.

Vous pourrez ajouter que si vous entriez dans la formation qui vous est proposée actuellement cela aurait pour conséquence de déstabiliser complètement votre équilibre financier déjà extrêmement précaire (trajets notamment) et que vous mettriez longtemps à le retrouver.

Maintenant, je ne sais pas comment elle réagira à ce courrier, car, en fonction de la manière dont elle conçoit son métier, elle pourrait décider d'une radiation pour refus d'action d'insertion ou quelque chose du genre, le tarif est 15 jours de radiation, et dans ce cas, il faudra faire d'abord vos observations et si toutefois elle concrétise et vous radie, il faudra faire un recours contre la radiation, on vous aidera.

Bonne chance,

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Jurgen » 29 Juin 2015, 10:06

Bonjour,

A chaque entretien que j'ai pu avoir avec elle (et il y en a eu pas mal), je lui ai dis à plusieurs reprises que cette formation ne me corresponds pas car elle va occasionner trop de frais. Je lui ai également dis que ma priorité était de retrouver un emploi.
Mais comme je vous ai dis, ma conseillère ne veut rien savoir, y'a que la formation qu'elle veut m'imposer qui compte pour elle.

Je me demande si c'est vraiment utile de lui envoyer un courrier en accusé de réception car lorsque je lui ai envoyé mon contrat de ma mission d'intérim par e-mail, elle ne m'a même pas répondu et je ne sais pas si elle m'a retiré l'avertissement qui n'est pas du tout justifié.
Après, peut-être qu'un courrier en recommandé avec accusé de réception aurait plus d'impact et pourrait constituer une preuve irréfutable. Enfin, quoiqu'il arrive, je pense faire un recours si je suis radié.

Qu'en pensez-vous ?
Jurgen
 
Messages: 9
Inscription: 15 Juin 2015, 10:13

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Rosecelavi » 29 Juin 2015, 11:37

Bonjour Jurgen,

Mon avis, je vous l'ai donné, le choix de la décision et de ses modalités vous appartiennent. Si nous proposons ici, souvent, la lettre recommandée avec A. R., c'est effectivement parce qu'elle a un autre impact qu'un mail ou un appel téléphonique au 3949, ou que des paroles échangées lors d'un entretien, et cela laisse des traces pour tout de suite, et même pour plus tard, au cas où vous vous retrouveriez dans une situation difficile.

Dans votre premier message, vous faites état de différentes situations qui, vous dites, vous ont porté préjudices, mais un regard extérieur peut voir les choses différemment, par exemple, quand vous dites :

"Ce que ma conseillère fait d'ingrat, c'est qu'elle force la main en téléphonant à tous les employeurs que j'ai postulé."

Les conseillers qui font de l'accompagnement renforcé ont souvent cette démarche qui consiste à inciter l'employeur à vous recruter, en ayant un contact personnalisé, afin de l'encourager, l'inciter à vous embaucher. Il ne s'agit pas de forcer la main de cet employeur, mais de vous donner plus de chances pour être embauché. Dans le cadre de la mission qui lui est dévolue, elle fait le travail qui lui est demandé, cela s'appelle d'ailleurs la médiation, voir ici plus précisément en quoi consiste l'accompagnement d'un jeune par une mission locale :

http://www.emploi.gouv.fr/acteurs/missions-locales

Alors, si vous postulez sur des postes où vous ne souhaitez pas être recruté, vous avez tout intérêt à ne pas lui dire que vous avez postulé sur ces postes là. Ou si vous considérez qu'elle vous "casse la baraque" (ce qui reste à prouver quand même) sur des postes qui vous intéressent et où vous avez toutes vos chances, peut-être vaut-il mieux attendre que l'employeur ait pris sa décision plutôt que de lui donner tout de suite les coordonnées de l'entreprise.

Apparemment, il y a une sorte d'incompatibilité entre vous et votre conseillère, vous pourriez demander au PLIE de vous changer de conseiller en essayant d'expliquer que malgré votre volonté de trouver un emploi et vos démarches, vous constatez que cet accompagnement ne vous a pas permis d'en trouver un. Je vous conseille de ne pas trop dénigrer votre conseillère sans avoir, en face, des arguments qui peuvent être compris, entendus comme étant justifiés. En effet, il ne suffit pas de dire :

"Elle fait tout pour pas que je trouve du travail, elle m'a fait faire une recommandation de la part d'un magasin où j'ai fais un stage qui s'était bien passé dans le cadre d'un titre professionnel que j'ai obtenu. En fait, ça sert à rien, j'ai dérangé tout le monde là-bas en plus. C'était une idée à la gomme qui m'a porté préjudice dans mes candidatures.
Ce que ma conseillère fait d'ingrat, c'est qu'elle force la main en téléphonant à tous les employeurs que j'ai postulé. C'est la championne des mauvaises pistes dans le but de garder tous les jeunes du coin au chômage, ainsi elle montre à ses supérieurs qu'elle a du travail.
"

Il faudrait que vous puissiez apporter des faits qui démontrent ce que vous avancez. Par exemple la recommandation faite pour le stage en magasin vous a permis d'obtenir un titre professionnel, ce n'est pas rien, sauf si ce n'est pas du tout le secteur dans lequel vous souhaitez travailler. ça doit pouvoir vous servir, à terme, même si ce n'est pas tout de suite. Dire que ça vous a porté préjudice dans vos candidatures, cela ne sert à rien si vous ne dites pas comment et pourquoi ? Car on ne voit pas comment avoir obtenu un titre professionnel dans le cadre d'un stage peut vous avoir porté préjudice. De la même manière dire : "C'est la championne des mauvaises pistes dans le but de garder tous les jeunes du coin au chômage, ainsi elle montre à ses supérieurs qu'elle a du travail." Cela peut être votre impression, ce que vous ressentez, sans que ce soit vraiment la réalité, car si les jeunes du coin restent au chômage ce n'est pas forcément de sa faute.

Ce sont juste des remarques pour comprendre et vous faire comprendre, et aussi pour vous faire réfléchir, pas une remise en question complète de ce que vous dites ou ressentez, mais cela peut vous faire aussi réfléchir à ce que pourrait avoir comme impact si vous écriviez tout cela pour demander de changer de conseiller.

En tout cas, je sais qu'il est possible de changer de conseiller dans le cadre du PLIE, et si vous deviez faire cette demande, à un moment ou un autre, il faudrait vraiment être très habile pour ne pas enfoncer complètement votre conseillère car cela peut avoir comme effet le contraire de ce que vous attendez.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Jurgen » 29 Juin 2015, 13:31

Je suis d'accord avec ce que vous dites. Cela fait depuis plusieurs mois que j'ai préparé un courrier que je compte envoyer à sa direction afin de demander à changer de conseillère mais je préfère attendre fin juillet pour ça. Car normalement, à cette période, je devrais ne plus l'avoir dans la mesure où mon engagement avec elle atteindra son échéance à ce moment-là. Cela dit, le courrier en accusé de réception semble être une idée à creuser.

Bien sur, dans le courrier, je suis conscient qu'il ne faut pas non plus être virulent sinon cela ne fera qu'aggraver mon cas. Les propos que j'ai eu sur le forum, je ne les mettrai pas dans le courrier. C'était pour mettre en situation mon problème. Je peux vous assurer que j'aurai un langage plus modéré.

Concernant les relances, je me souviens qu'elle le faisait devant moi alors que l'entreprise en question n'a pas donné la moindre réponse, qu'elle soit positive ou négative. Au début, je me faisais avoir en lui donnant les coordonnées de certaines entreprises mais après, j'ai arrêté parce que cela ne me menait à rien. Par exemple, j'avais eu un rendez-vous avec une agence d'intérim et ils m'ont dit qu'il m’appelleront pour "tel" jour. Après, j'ai eu un entretien avec ma conseillère et je lui en ai parlé. Au lieu de me dire d'attendre leur appel qui allait avoir lieu le lendemain, elle me dit de le faire tout de suite... et là, c'est la catastrophe parce qu'on a vu que l'on a bousculé l'agence, qui m'a dit qu'ils me rappelleront. Du coup, ils m'ont jamais rappelé. C'est là que j'ai compris...

Ensuite, quand la conseillère me demandait ou cela en était, je ne lui disais plus rien. C'est à partir de là que j'ai décidé de faire toutes les démarches moi-même et à ma manière. D'ailleurs, j'ai de bien meilleurs résultats.
Même si elle est dans son droit, on peut voir qu'elle en abuse sinon j'aurai trouvé un emploi depuis longtemps parce que dans le secteur où je cherche, c'est vraiment basique. C'est dans la manutention.

Au dernier rendez-vous que j'ai eu avec ma conseillère, sur les 3/4 de l'entretien, je voyais qu'elle était complètement affolée car elle voulait rapidement me caser à la formation que je ne veux pas faire. Comme elle voyait que je restais évasif en ne lui disant plus rien au sujet des offres d'emploi car je me "débrouille" tout seul, elle m'a fait la réflexion suivante "On vient de plus en plus les mains dans les poches." Quand on ne va pas dans son sens, elle devient désagréable.
Je ne dis pas qu'elle est responsable du chômage des jeunes mais on dirait qu'elle fait tout pour me compliquer la tâche alors que je n'ai pas besoin de ça, franchement. Déjà que c'est dur pour les jeunes de trouver un emploi...

Concernant cette fameuse recommandation qu'elle m'a fait faire et qui n'a servit à rien, c'est justement dans le secteur où j'aimerais travailler mais en y réfléchissant bien, ce papier n'est pas très utile pour postuler à une candidature pour faire employé de rayon par exemple.
D'autant plus que je m'en veux d'avoir écouté ma conseillère et surtout d'avoir dérangé mes anciens collègues qui ont un magasin à faire tourner quand même. Ils n'ont pas le temps de s'embêter à faire ce genre de paperasse.

Cordialement
Jurgen
 
Messages: 9
Inscription: 15 Juin 2015, 10:13

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Rosecelavi » 29 Juin 2015, 15:31

Quelque soit le (les) choix que vous ferez, je vous souhaite bonne chance.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Jurgen » 29 Juin 2015, 16:47

Merci, c'est pas facile pour moi. C'est pour ça que j'étais peut-être virulent au début parce que cette situation m'exaspère.
Quoiqu'il en soit, je vous remercie de m'avoir écouté et de d'avoir conseillé avec vos solutions. :D

Je vous tiendrai au courant de l'avancement de ma situation.

Cordialement.
Jurgen
 
Messages: 9
Inscription: 15 Juin 2015, 10:13

Re: Problème avec la mission locale/PLIE

Messagede Jurgen » 07 Sep 2015, 16:15

Alors, j'en profite pour vous donner de mes nouvelles.

J'ai profité de l'été pour travailler. Du coup, ca m'a permit d'éviter un rendez-vous que je devais avoir ma conseillère du PLIE en aout dernier. Ce que j'ai fais, ayant assez de cette situation, j'ai fais un courrier auprès de sa supérieure expliquant mon cas. J'ai eu un entretien aujourd'hui avec elle, on est convenu à une sortie du PLIE pour moi car quelques jours auparavant, j'ai demandé de l'aide auprès du Pôle Emploi car je souhaitais être suivi par eux et plus par le PLIE. D'ailleurs, j'ai demandé à changer d'orientation au niveau de mon parcours professionnel.

Par contre, la seule chose qui m'a été reproché lors de l'entretien aujourd'hui, c'est que j'ai oublié de déclarer mes revenus à la CAF. La responsable qui m'a reçu m'a dit que ca lui était égal mais que si un contrôleur tombait sur mon dossier, je risque d'avoir des soucis et j'aimerais savoir lesquels dans le sens où si je dois seulement "rembourser" le trop perçu ou bien quelque chose de bien plus grave.
De toutes façons, j'avais tout signalé au Pôle Emploi.
Jurgen
 
Messages: 9
Inscription: 15 Juin 2015, 10:13

Suivante

Retourner vers Raconter votre histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron