Radiation suite refus prestation accompagnement [RESOLU]

Refus d'une visite médicale, d'une action de formation, d'une action d'insertion, d'un contrat de professionnalisation, d'un contrat aidé, etc

Radiation suite refus prestation accompagnement [RESOLU]

Messagede lb59 » 02 Sep 2015, 09:34

Bonjour,

Tout d'abord merci pour votre site !

Voici ma situation, les explications vont être assez longues pour être suffisamment claires, désolé...

Je suis (j'étais) cadre en SSII (informatique), mon employeur connait une mauvaise passe depuis près d'un an.

Ma dernière mission a pris fin le 31/12/2014, depuis, aucune mission, donc j'étais en inter contrat, en partie à l'agence à 50 km de chez moi et en partie à la maison, avec une disponibilité sous 2 heures en cas de besoin.

Lorsque j'étais en agence, je n'avais rien à faire, hormis boire du café et entretenir un futur cancer du poumon (sic), bien entendu, je n'avais aucun frais de déplacement ni de repas, avec l'avantage d'avoir des horaires super light (style 11h00 - 12h30 et 14h00 - 16h00).

Cette situation a durée 5 mois 1/2, puisque nous avons convenu d'une rupture conventionnelle, mon contrat de travail a pris fin au 09/06/2015.

Mon employeur m'a payé mes CP non pris, j'avais liquidé tous mes RTT, plus une indemnité supra légale de 18 000 euros brut au lieu de 4600 environ.

Je me suis inscrit au Pôle Emploi, le temps de retrouver un poste. Depuis mi février 2015, je suis très actif en recherche d'emploi, j'ai eu beaucoup d'entretiens, dans diverses SSII, j'ai envoyer environ 50 candidatures, je suis très actif également sur les réseaux sociaux pro (Viadeo, Linkedin), tous mes anciens collègues d'anciennes missions, prestataires comme moi ou internes sont au courant de ma situation et ont mon CV, et parlent donc pour moi dès que l'occasion se présente.

Lors de mon inscription au Pôle Emploi, la dame qui m'a reçu a bien pris note de tout ceci, et m'a demandé si je pensais avoir besoin d'aide dans ma recherche, ce à quoi j'ai répondu non, sa réponse a été " Franchement, je le pense également, nous n'avons rien de plus à vous apporter ".

Vu ma prime de licenciement, j'ai une carence qui courre jusqu'au 24 décembre, je le savais et j'espère bien ne pas rester à la maison jusque là, j'ai d'ailleurs un entretien prometteur lundi 07/09, mais pour le moment je suis toujours en recherche d'emploi très active (en général 2 à 3 heures tous les matins sur les sites spécialisés), et dans le pire des cas je suis même prêt à faire la plonge dans un restaurant pour ne pas rester à la maison comme un paresseux ! D'ailleurs je n'ai jamais cessé de me lever tôt, comme si je travaillais, pour ne pas perdre le rythme, cela me permets de beaucoup m'occuper de mes 2 enfants dans l'attente de la reprise, et d'aider au maximum ma femme qui doit accoucher le 15/09/2015.

Le 21/07, à 11h, alors que j'allais entrer en entretien dans une SSII, j'ai reçu un appel du Pôle Emploi, qui m'a donc laissé un message puisque je n'ai pas décroché. En début d'après midi la dame m'a rappelé, je me suis excusé de ne pas avoir pris l'appel et lui ai expliqué pourquoi, puis je lui ai laissé la parole.

Elle m'appelait pour me "proposer" une prestation d'accompagnement de "Coaching de recherche d'emploi" de 4 mois (ouah, balaise cette prestation quand même !!). J'ai poliment refusé cette prestation, lui expliquant que je sortais d'un entretien, que j'en avais un autre le 23/07, que je cherchais beaucoup par moi-même.

Bien entendu, elle m'a menacé de me radier, de remonter l'information au directeur d'agence, etc... mais vu que je n'étais pas indemnisé, je ne me suis pas affolé.

J'ai reçu un courrier dans mon espace perso le 21/07 (rapides sur ce coup à Pôle Emploi !), m'informant que j'avais reçu un proposition de prestation d'accompagnement le 22 juin (ah bon ??? Ben non, juste le 21 juillet), que je l'ai refusée et donc bla bla bla, voici le courrier :

"Objet : Avertissement avant radiation pour refus d'une prestation d'accompagnement
Monsieur XXXXXX,
Une action d’aide à la recherche d’emploi (prestation d’accompagnement) vous a été proposée le 22 juin 2015, dans le cadre de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi, que vous avez élaboré conjointement avec votre conseiller lors de votre inscription comme demandeur d’emploi le 12 juin 2015.
Or vous avez refusé cette action d’aide à la recherche d'emploi.
Peut-être avez-vous retrouvé un emploi ; dans ce cas, je vous remercie de nous le faire savoir.
Si vous êtes toujours à la recherche d’un emploi, vous disposez d’un délai de 10 jours à compter de la réception du présent courrier pour me faire parvenir, par écrit , les raisons de ce refus.
Pendant ce délai de 10 jours, vous avez la possibilité, si vous le souhaitez, d’être reçu à votre pôle emploi.
Vous pouvez, à cette occasion, vous faire accompagner par la personne de votre choix.
En l’absence de réponse ou de motif légitime de votre part, attesté le cas échéant par des justificatifs, je
serai contraint(e), conformément aux articles L. 5412-1 et R. 5412-1 à R. 5412-8 du code du travail, de
procéder à votre radiation de la liste des demandeurs d’emploi pour une durée de 15 jours à 6 mois.
J’attire votre attention sur le fait que cette décision entraînera une interruption du versement de votre
indemnisation, si vous en bénéficiez.
Si vous bénéficiez du RSA, cette décision sera transmise au Président du Conseil Général qui pourra
décider d’interrompre le versement de ce revenu.
Je vous prie d'agréer, Monsieur XXXXXXXX, mes salutations distinguées.
Le Directeur de l'agence"


J'ai donc motivé mon refus par mail à la conseillère Pôle Emploi qui suit mon dossier, par mail, dès le 22 juillet, comme vous le verrez, je n'ai pas ma langue dans ma poche, tout en restant poli, j'aime dire les choses clairement :)

"Bonjour madame Fxxxxx,

J’ai reçu un appel de vos services hier, m’expliquant que j’allais recevoir une convocation pour démarrer une formation de « coaching » de 4 mois en « technique de recherche d’emploi ».

J’ai refusé cette formation car elle m’est totalement inutile, comme me l’a dit la dame qui a procédé à l’ouverture de mon dossier le 12 juin 2015.

Je suis actuellement en recherche active, mon CV tourne dans tout le Nord / Pas de Calais, j’ai un réseau professionnel conséquent, hier matin, lorsque votre collègue m’a appelé la 1ère fois, j’entrais encore en entretien avec une société de service, l’après midi également, et jeudi je retourne à nouveau à Villeneuve d’Ascq pour un entretien avec une autre société (encore…).

La plupart du temps, ce n’est pas moi qui postule, c’est la société qui me contacte, pensez-vous sincèrement que j’ai besoin d’une formation de 4 mois en coaching de recherche d’emploi ????

Le Pôle Emploi n’a-t-il pas d’autres demandeurs d’emploi plus dans le besoin à gérer ? D’autant plus que je ne suis pas indemnisé…

Avant de vouloir imposer à des profils tels que le mien de suivre une formation de 4 mois en coaching de recherche d’emploi, il serait peut-être judicieux de mieux lire nos CV et de rédiger correctement les offres d’emploi, car lorsque je vois certaines annonces sur votre site, je dois parfois prendre un Efferalgan !

De même, lorsque je postule pour un poste de vendeur auto (car je ne suis pas contre changer d’activité provisoirement), pourquoi me répond on par la négative dans les 2 heures, alors que j’ai été entrepreneur indépendant dans la vente automobile ?  Je me suis déplacé personnellement pour déposer mon CV dans la concession !

Pour rappel, j’ai du également signifier au Pôle Emploi que le calcul de ma carence était incorrect, cela a été corrigé depuis, mais trouvez-vous cela normal ??

Et on me propose cette « formation » de 4 mois ? Vous n’auriez pas plutôt une formation de conseiller Pôle Emploi à me proposer ??

Je demande donc à être exempté de cette « formation », sans aucune sanction bien entendu, et si il le faut, je suis prêt à défendre mon point de vue devant votre directeur.

Bien cordialement,"


Réponse du Pôle Emploi le 29/07/2015, tiens, ils sont beaucoup moins rapides sur ce coup là...

"Bonjour Mr

Ce coaching est justement réservé aux personnes autonomes dans leurs recherches et fait partie de l’offre de service Pôle Emploi, destinée aux demandeurs d’emplois tel que vous, très motivé et très actifs dans leurs démarches, afin de leur faire profiter de services supplémentaires.

De plus ce coaching peut se faire à distance par le biais de votre connexion internet, ce qui peut permettre davantage de souplesse pour ne pas perturber votre emploi du temps quotidien.

Il est donc difficile de comprendre pourquoi vous refusez un nouveau service, vous qui me dites être déçu des services du Pôle Emploi.

Si vous ne souhaitez pas faire ce coaching destiné à mettre en œuvre tous les moyens pour vous aider à retrouver un emploi très vite , je vous suggère de faire un courrier au directeur de votre agence Mr Moreau auprès de qui vous pourrez exprimer votre désaccord."


Le 06 août 2015, j'ai reçu par courrier papier l'avis de radiation de 2 mois pour refus de prestation d'accompagnement.

Ma foi, si cela leur fait plaisir, vu que je n'étais pas indemnisé, cela ne change rien pour moi, MAIS, est-ce que cela reporte de 2 mois ma carence ?

Car je dois bien envisager la pire des situations : ne pas avoir retrouver d'emploi dans les prochaines semaines... et dans ce cas, ma prime de licenciement sera épuisée...

Le pire, c'est que ce n'est que dans la réponse du 29/07 que l'on m'apprends que ce n'est pas une formation de 4 mois à temps plein et sur place, mais que je peux le faire à distance... on m'aurait dit ça dès le début je n'aurais peut-être pas refusé...

Je vous remercie de m'avoir lu et d'avance merci pour votre aide, car je souhaite bien entendu faire un recours.

Laurent.
lb59
 
Messages: 6
Inscription: 13 Aoû 2015, 08:33

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede Rosecelavi » 02 Sep 2015, 20:43

Bonsoir Laurent,

Pour ce qui est du coaching, voici ce qu'en dit la fédération du coaching :

http://www.coachfederation.fr/index.php ... Itemid=278

Comme vous, je ne pense pas que vous ayez besoin de mesurer vos performances en terme de recherches d'emploi étant donné que vous êtes une personne plutôt "chassée" par les recruteurs ou leurs intermédiaires.

Je pense que Pôle Emploi n'a pas trop l'habitude de recevoir des courriers tel que celui que vous avez envoyé.

Pour ce qui est de la radiation, vous pouvez très bien faire un recours pour leur dire que vous n'aviez pas toutes les informations puisque l'on ne vous avait pas dit que le coaching pouvait se faire à distance, par exemple. Pour ma part, je suis assez sceptique par un accompagnement de la sorte qui se ferait totalement à distance par mail ou téléphone.

Si vous avez des outils qui vous permettent de mesurer vous même les résultats de vos recherches, je vous propose de leur faire savoir dans ce courrier de recours. Il existe un logiciel fait par un particulier qui est vraiment bien pour gérer sa recherche d'emploi et faire un suivi efficace, il s'appelle "anpesedic" et a été concocté par un particulier qui l'a mis à disposition gratuitement. Il est téléchargeable sur plusieurs sites.

J'ai vraiment du mal à comprendre comment on peut obliger une personne à "se faire coacher", cela me semble complètement paradoxale de mettre quelqu'un dans une situation de ce genre quelqu'un qui n'est pas volontaire.

De même que je ne comprends pas qu'on puisse exiger d'un demandeur d'emploi qu'il accepte de suivre une prestation proposée par téléphone sans apporter, au minimum, une information précise sur les conditions dans lesquelles cette prestation va se dérouler, quels sont les objectifs de celle-ci, quels sont les objectifs pédagogiques, les méthodes, les outils, les supports, la fréquence des contacts/rencontres ?

Pour le délai de carence, je ne sais pas vous répondre.

Mais je suis sûre que vous serez aisément trouver les arguments dans votre recours contre cette décision de radiation. Il faudra que vous rappeliez que celle-ci vous a été proposée par téléphone et que vous indiquiez la date exacte à laquelle celle-ci vous a été proposée, tout en soulignant l'erreur à laquelle vous faites référence dans votre message (proposition de prestation d'accompagnement le 22 juin). Par conséquent, vous n'avez pas reçu de convocation, vous n'aviez aucune information sur cette prestation, et vous n'avez pas eu, non plus, d'information écrite concernant les sanctions qui pourraient s'en suivre en cas de refus. Vous demanderez donc au Directeur de bien vouloir revoir cette sanction qui, au regard des éléments apportés n'est ni justifiée, ni légale.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede lb59 » 01 Oct 2015, 09:33

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

J'ai mis un peu de temps à répondre car j'attendais un retour pour une mission, qui ne se fera pas malheureusement, et depuis notre petite dernière est née :)

Pensez-vous que je puisse utiliser ce modèle de recours ? http://www.recours-radiation.fr/modele-de-recours-pour-exces-de-pouvoir-devant-le-tribunal-administratif.html

EDIT : A qui dois-je envoyer ce recours ?

Merci.

Laurent.
lb59
 
Messages: 6
Inscription: 13 Aoû 2015, 08:33

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede Rosecelavi » 01 Oct 2015, 10:36

Bonjour lb59,

Vous avez reçu la décision de radiation le 6 août, vous avez deux mois pour faire votre recours, il ne vous reste donc que très peu de jours pour envoyer ce recours, il faut que Pôle Emploi l'ai reçu de préférence le 6 pour qu'il n'y ait pas de litige sur les délais, il faut l'envoyer en recommandé avec accusé de réception, à la personne qui a pris la décision de radiation, en général, c'est le Directeur de l'agence.

Le modèle que vous avez trouvé, c'est celui que le recours pour excès de pouvoir au tribunal administratif, c'est le recours ultime, une fois qu'on a utilisé les recours internes. Vous ne pouvez pas aller devant le tribunal administratif si vous n'avez pas épuisé les recours internes.

Voici la lettre qui conviendrait :

http://www.recours-radiation.fr/modele- ... recue.html

Sachant qu'il faut l'adapter à votre situation.

Il me semble que vous n'avez jamais reçu de convocation écrite, donc si c'est le cas, le courrier proposé convient.

En revanche, il faut SUPPRIMER de votre courrier un paragraphe, celui-là :

A SUPPRIMER : En outre, la décision qui m'a été communiquée est datée du ..... mais dispose que je suis radié depuis le ..... Il s'agit donc d'une décision rétroactive, ce qui l'entache d'illégalité. En effet, la décision de radiation est une sanction (voir CE 1ère et 6ème sous-section réunies du 9/04/10, CAA de Marseille 29/05/12, CAA de Lyon 21/06/12, CAA de Bordeaux 30/06/11). Or il est illégal de prononcer des sanctions administratives de manière rétroactive. En effet, le principe de non-rétroactivité constitue un principe général du droit et en vertu de ce principe, un acte administratif ne serait produire d'effets à une date antérieure à celle de son édiction (voir par exemple la jurisprudence du Conseil d'Etat Société du Journal Aurore du 25/06/48). L'ex-ANPE a d'ailleurs eu l'occasion de rappeler cette illégalité dans l'une de ses instructions publiée au Bulletin Officiel n°2006-2 du 30 avril 2006 en indiquant notamment que : "En conséquence et après consultation de la DGEFP et de l’Unédic (échange de lettres des 8 novembre 2005 et 17 novembre 2005), la date d’effet à retenir pour les décisions de radiation doit être celle de leur notification au demandeur d’emploi et non plus celle du fait qui en est la cause." La rétroactivité des décisions de radiation a d'ailleurs été qualifiée « d'anomalie juridique » par le Médiateur national de Pôle emploi en personne dans son rapport annuel du 24 février 2012. Celui-ci précise qu' « il n'existe aucun argument fondé sur le droit ou l'intérêt des usagers qui puisse justifier le maintien de cette façon d'administrer les radiations de la liste des demandeurs d'emploi... ». L'illégalité de la rétroactivité des radiations a en enfin été rappelée expressément par le TA de Marseille dans un jugement du 10 mars 2009.


Vous pourrez dire explicitement que vous n'avez jamais reçu de convocation, que cette prestation vous a été proposé par téléphone et vous pouvez utiliser tous les arguments que vous avez vous-même développer ou/et ceux que j'ai développé dans mon message précédent.

Si cette prestation s'intitule Activ'emploi, qui fait partie des nouvelles prestations mises en place par Pôle Emploi, il est question de l'adhésion du demandeur d'emploi, orienté par Pôle Emploi, voir ici :

http://www.pole-emploi.org/bulletinsoff ... 1576228890?

Article I

Les conditions de recours à des prestataires pour la mise en œuvre, auprès des demandeurs d’emploi, des prestations « Activ’emploi » pour les années 2015 à 2019 sont approuvées, sous les réserves ci -après :
1. Conditions de rémunération

Les prestations « Activ’emploi » sont rémunérées comme suit :

• Une partie forfaitaire trimestrielle participant à la rémunération de la mise à disposition des locaux d’accueil des demandeurs d’emploi ;
• Une partie de rémunération à l’acte conditionnée par l’adhésion des demandeurs d’emploi orientés par Pôle emploi vers le prestataire. Cette partie de la rémunération à l’acte comprend :....


Pôle Emploi vous oriente, et vous adhérez ou pas à la prestation si vous êtes convaincu par le bien fondé de celle-ci en fonction de ce que vous aura "vendu" le prestataire lors de la présentation de la prestation.

Je vous laisse, si vous le souhaitez, mettre en copie, ici, votre courrier de recours, et je le relirais.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede lb59 » 01 Oct 2015, 13:34

Bonjour,

Merci pour votre réponse rapide !

Voici le courrier que je compte envoyer, voyez-vous quelque chose à modifier ?

RECLAMATION : Recours préalable en application de l’article R5412-8 du Code du travail contre la décision de radiation de la liste des demandeurs d'emploi prononcée le 06 août 2015 par M. J. M., directeur de l’agence Pôle Emploi de V..

Monsieur le Directeur,

J'ai reçu le 07 août 2015 une décision m'informant que j'étais radié de la liste des demandeurs d'emploi depuis le 06 août 2015.

Dans cette décision, il est écrit que je suis radié parce que j’ai refusé une prestation d’accompagnement.

Or, il y eu plusieurs irrégularités dans la présentation et l’organisation de cette prestation :

- Il ne m’a jamais été expliqué que cette formation n’était pas à temps plein, bien au contraire, puisque la personne de Pôle Emploi m’a indiqué qu’il s’agissait d’une formation de 4 mois.

- Dans votre courrier du 21 juillet 2015, vous dites :
o « Une action d’aide à la recherche d’emploi (prestation d’accompagnement) vous a été proposée le 22 juin 2015, dans le cadre de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi, que vous avez élaboré conjointement avec votre conseiller lors de votre inscription comme demandeur d’emploi le 12 juin 2015 »

Ce qui est totalement faux puisque :
 Je n’ai été informé de cette prestation que le 21 juillet 2015,
 Que je n’ai pas été reçu par un conseiller le 12 juin 2015 mais le 19 juin 2015,
 Que je n’ai jamais élaboré, à ma connaissance, de projet personnalisé d’accès à l’emploi avec un conseiller, si ce projet figure dans mon PPAE, il a été enregistré à mon insu, je n'en pas eu connaissance
 Je n’ai jamais reçu aucune convocation écrite à cette prestation,
 Cette prestation est soi-disant obligatoire, mais que je ne sais pas de laquelle il s’agit.

- Dès lors, il est naturel [color=#000000]que je ne m'engage pas dans une prestation sur laquelle je n'ai aucune information : contenu, objectif, moyens mis en oeuvre, publics concernés etc....


Les faits :

Je propose de supprimer ce passage qui n'a aucun rapport avec la prestation (indemnisé ou pas cela ne change rien) :
Ayant perçu une indemnité de rupture supra légale, je n’ai pu bénéficier du versement d’allocations pour le retour à l’emploi (ARE) car le Pôle Emploi a appliqué une carence de, je cite Pôle Emploi :
- 21 jours de différé calculés à partir de vos indemnités compensatrices de congés payés.
- 169 jours de différé spécifique calculés à partir de vos indemnités de rupture de votre contrat de travail.
- 7 jours de délai d'attente


Le 21/07, à 11h, alors que j’allais entrer en entretien dans une SSII, j’ai reçu un appel du Pôle Emploi, qui m’a donc laissé un message vocal. En début d'après midi la personne de Pôle Emploi a rappelé, je me suis excusé de ne pas avoir pris l'appel et lui ai expliqué pourquoi, puis lui ai laissé la parole.

Elle m’appelait pour me "proposer" une prestation d'accompagnement de "Coaching de recherche d'emploi" de 4 mois, sans plus de détails. J’ai poliment refusé cette prestation, lui expliquant que je sortais d'un entretien, que j’en avais un autre le 23/07, que je cherchais beaucoup par moi-même.

La personne de Pôle Emploi a alors menacé de me radier, de remonter l'information au directeur d'agence, etc...

J’ai reçu un courrier dans mon espace perso Pôle Emploi le 21/07 (le même jour !) m'informant que j’avais reçu une proposition de prestation d'accompagnement le 22 juin, ce qui est inexact, je n'ai reçu aucune proposition de ce genre le 22 juin.

J’ai donc motivé mon refus par mail à la conseillère Pôle Emploi qui suit mon dossier, dès le 22 juillet.

Dans la réponse du Pôle Emploi du 29 juillet 2015, j’apprends que ce coaching peut se faire à distance, or cela ne m’a jamais été expliqué auparavant

Mes actions de recherche d’emploi :

Je peux vous prouver mon assiduité dans ma recherche d’emploi (près de 80 candidatures sur les 4 derniers mois), suivies de près de 20 entretiens, si vous le souhaitez (candidatures envoyées, prises de RDV par mail pour les entretiens, courriers ou courriels de réponse).

Cette décision de me radier pendant 2 mois est manifestement disproportionnée par rapport au comportement reproché, à savoir le refus de prestation d’accompagnement mal expliquée et mal présentée par Pôle Emploi, et ce ORALEMENT seulement et par téléphone : aucun écrit, aucune convocation. Cela, d’autant plus qu’en l’espèce, la décision de radiation intervient seulement 1 mois et 2 semaines après mon inscription à Pôle emploi. à supprimer la phrase suivante :
et que je ne suis pas indemnisé puisque en carence jusqu’au 24 décembre 2015.
(heureusement qu'ils ne radient pas que les personnes indemnisées !!

Quand bien même, il serait indiqué sur votre système informatique que le courrier m'a bien été envoyé et que tel aurait effectivement été le cas (ce que ne démontre certainement pas une simple inscription sur une application informatique), il ne m'est jamais parvenu. Or, il est de jurisprudence constante qu'il appartient à Pôle emploi de prouver la réception de ce courrier et non son simple envoi : voir la décision de la Cour Administrative d'Appel (CAA) de Paris, 3ème Chambre, n°05PA00316 du 9 octobre 2006 ou encore la décision du Conseil d'Etat (CE) du 12 juin 1995 n°133435 "Gabrielle". N'ayant pas été convoqué par courrier, je n'ai pas été informé des sanctions que j'encourais en cas d'absence à cette prestation comme le prévoit pourtant expressément le code du travail

J'ai donc l'honneur par la présente d'exercer un recours contre cette décision et vous demande de me rétablir sur la liste des demandeurs d’emploi avec effet rétroactif à compter de la date de radiation.

Dans l'attente d'une réponse rapide de vos services de part la situation urgente dans laquelle je me trouve suite à cette décision illégale, je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de mes salutations respectueuses.
[/color]

Laurent.
lb59
 
Messages: 6
Inscription: 13 Aoû 2015, 08:33

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede Rosecelavi » 01 Oct 2015, 16:24

Bonjour Laurent,

J'ai modifié dans le corps de votre courrier. Ce qui est dans les tons de rouge est à supprimer de mon point de vue.

Vous verrez que j'ai ajouté quelques éléments.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede lb59 » 05 Oct 2015, 09:28

Merci beaucoup pour votre aide !

J'ai corrigé en suivant vos conseils et le LRAR vient de partir il y a 10 minutes...

Je vous tiendrais informé de la suite donnée par Pôle Emploi.

Cdt,

Laurent.
lb59
 
Messages: 6
Inscription: 13 Aoû 2015, 08:33

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede lb59 » 08 Déc 2015, 10:15

Bonjour,

Je tenais à vous faire un retour car grâce à vous, ma radiation a été annulée, j'ai bien reçu confirmation par le Pôle Emploi que ma "réinscription" repartait à compter du 06/08/2015, soit la date de radiation (pour 2 mois).

Encore un grannndddd merci pour votre aide.

J'ai bien reçu également votre mail pour le différé d'indemnisation, je fais le nécessaire au plus tôt.

Laurent.
lb59
 
Messages: 6
Inscription: 13 Aoû 2015, 08:33

Re: Radiation suite refus de prestation d'accompagnement

Messagede Rosecelavi » 08 Déc 2015, 17:57

Très bonne nouvelle lb59 ! On est encore efficace :)

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 25353
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Radiation pour tout autre motif ou désinscription

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron