Conseiller CSP

Conseiller CSP

Messagede Zaza123456789 » 11 Jan 2017, 11:17

Bonjour,

Je souhaiterai exposer mon souci, je travaillais dans une boite que j'adorais pour un salaire brut de 2800 € soit environs 2200€ net.

Ma société vient de fermer j'ai donc été licenciée économiquement et j'ai accepté le CSP.

Embauchée en tant qu’Assistante de Gestion dans la société qui m’a licenciée, cette expérience a été une véritable opportunité pour moi d’avancer dans ma carrière et d’acquérir de nombreuses compétences. J’ai acquis des compétences légales et juridiques, j’ai participé à l’intégration et à la tenue de la comptabilité au sein de la société et j’ai pu assumer des responsabilités que je n’avais jamais eues auparavant.

Malgré la tristesse de quitter l’entreprise qui m’employait, j’étais enthousiaste à l’idée de pouvoir chercher un emploi qui correspondait vraiment à mon évolution de carrière sans voir mes revenus grandement diminués avec l’ARE.

Je ne possède pas de voiture (me rendant à mon ancien emploi en vélo) et bien qu’isolée du reste de la ville en transport j’ai autour de moi un bassin d’emploi assez intéressant (grosses entreprises, pôles d’innovation, etc.). Je sais que je peux trouver là ce que je cherche. Je sais aussi que cela pourra prendre un peu de temps avant de trouver la bonne opportunité. Mais c’est ce que je souhaite vraiment. Pour moi le CSP semblait une véritable chance.

J’ai vite déchanté après mon premier rendez-vous…

La personne que j’ai vue n’était pas du tout dans une attitude d’accompagnement ni de confiance comme je l’espérais. Mon conseiller m’a poussée à revoir mes prétentions salariales à la baisse, tant au niveau du salaire (1500€ net) que de l’emploi recherché (il est prêt à me caser dans n’importe quel emploi administratif) et de la distance de mon domicile.

Le problème est que j’ai un enfant encore non scolarisé jusqu’à Septembre dont la garde me coûte 800€/mois. Avec les crédits de la maison et les autres frais (impôts, électricité, chauffage, etc.), c’était possible avec mon ancien salaire, c’est également possible avec l’ASP mais pas avec 1500€ net.

Et puis je ne veux vraiment pas perdre le bénéfice de mes compétences acquises, je me suis battue pour cela, j’ai travaillé très dur, j’ai assumé le stress de ces nouvelles responsabilités et je me plais vraiment dans ce que je fais.

J’aimerais vraiment réussir à chercher sérieusement un emploi qui me correspond. Même si cela prend un peu de temps. Et si en septembre je n’ai vraiment rien trouvé, mon enfant sera alors scolarisé et je serais prête à revoir avec tristesse toutes mes prétentions à la baisse. Mais pas avant ! Je pense vraiment que j’ai le droit de ne pas voir ma carrière et mes revenus être dégradés, je pensais vraiment que le CSP correspondait à cette aspiration.

Mon conseiller ne l’entend pas ainsi, pour lui je dois retrouver un emploi rapidement quelque soient les conséquences au niveau salaire et carrière.

Comment puis-je faire pour faire entendre ma voix, et ne pas perdre tout ce que j’ai pris le temps et la force de construire ? J’ai l’impression d’avoir travaillé dur pour rien…

Je m’attendais à être accompagnée, et je me sens complètement sous pression, presque fautive d’avoir des prétentions qui me semblent justifiées alors que j’ai été licenciée économiquement.

En vous remerciant d’avance de votre écoute et de vos conseils
Zaza123456789
 
Messages: 2
Inscription: 10 Jan 2017, 17:14

Re: Conseiller CSP

Messagede Rosecelavi » 11 Jan 2017, 14:52

Bonjour

Je vous laisse lire attentivement la circulaire ci-dessous qui précise les règles relatives aux critères du PPAE tant au point de vue rémunération attendue, que baisse des prétentions après certaines durées de chômage, sachant que même dans ce cadre là, votre conseiller doit tenir compte des rémunérations liées à une convention collective (expérience, qualification..). Cette circulaire est importante pour connaître ses droits et pour pouvoir argumenter en cas de tentatives de votre conseiller à réduire vos droits.

Vous pouvez donc, après lecture de ce document, être en capacité de demander la modification de votre dossier en prenant en compte le salaire auquel vous pouvez prétendre compte tenu de votre expérience et de vos qualifications. Vous pourrez vous appuyer sur cette circulaire pour cela. Il n'est pas impossible que votre conseillère vous dise que vous n'entrez pas dans ce cas de figure puisque vous êtes en CSP, mais, vous pourrez préciser que dans le cadre du CSP il n'est pas prévu d'avoir des droits inférieurs à ceux du régime général, rien est écrit dans la convention à ce sujet, rien n'est écrit dans la circulaire de mise en oeuvre :

http://www.unedic.org/sites/default/fil ... 861372.pdf

Vous pourrez dire que si l'on vous avait informé, en amont de la signature du CSP que vous deviez mettre dans votre poche vos prétentions et accepté, dés votre premier RDV de réduire celles-ci en terme de salaire, d'emplois recherchés, vous auriez réfléchi à deux fois avant de le signer et vous auriez eu connaissances des textes qui vous auraient conduit à adhérer au CSP puisque les exigences de votre conseillère en terme de choix d'emploi ou de prétention de rémunération ne sont pas légaux.

Pour ce qui concerne votre disponibilité liée à votre enfant en bas âge, sachez que vous avez intérêt à ne pas invoquer ces difficultés car vous devez être à la recherche active d'un emploi et être disponible pour cela. Même si vous n'avez pas encore de mode de garde, vous avez tout intérêt à vous rendre disponible pour tout RDV avec Pôle Emploi, un employeur ou tout autre organisme vers qui Pôle Emploi vous orienterait.

Vous allez voir comment votre conseillère va réagir à votre demande de modification de votre profil (salaire, type de contrat recherché, type d'emploi), si toutefois vous voyez qu'elle refuse de le faire, n'insistez pas, mais demandez à votre conseillère de bien vouloir enregistrer dans une synthèse d'entretien que vous avez fait cette demande et qu'elle n'accepte pas d'y donner suite. Vous reviendrez et nous verrons ensemble comment agir ensuite.

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 23786
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon

Re: Conseiller CSP

Messagede Zaza123456789 » 12 Jan 2017, 09:43

Merci de votre réponse, je vais m'appuyer sur ce document lors de mon prochain entretien et je reviendrai vers vous si besoin.

Merci encore,

Cordialement,
Zaza123456789
 
Messages: 2
Inscription: 10 Jan 2017, 17:14

Re: Conseiller CSP

Messagede Rosecelavi » 12 Jan 2017, 12:36

Je vous laisse aussi prendre connaissance de cette circulaire qui vous permettra d'avoir toutes les informations concernant le CSP, de votre adhésion aux différentes possibilités de sorties du dispositif en passant par le suivi... :

http://www.unedic.org/sites/default/fil ... 861372.pdf

Cordialement,

Rosecelavi
Rosecelavi
 
Messages: 23786
Inscription: 29 Juin 2008, 08:45
Localisation: Lyon


Retourner vers Pour exposer d'autres problèmes en lien avec Pôle emploi

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron