Radiation du régime intermittent spectacle

Les informations les plus importantes seront évidemment répercutées sur le site principal
Répondre
MarylouB
Messages : 2
Enregistré le : 26 sept. 2014, 12:59

Bonjour,
Je vais tâcher d'être concise, mais les péripéties du traitement de mon dossier de renouvellement de droits furent longues et fastidieuses. Mon dossier de demande d'ARE parvient le 27 juillet à Nanterre. Quelques temps plus tard je sors une grosse enveloppe de ma boîte : "étude mandataire". Ca sent le piège. C'en est un. Je réponds pour ce qui me concerne et demande au Président de l'association de faire parvenir les pièces qui le concernent. Deuxième courrier. Il manque des pièces. Je fais un lot. Voici la liste : 12 derniers bulletins de salaire, 12 derniers contrats de travail, le compte-rendu de la dernière AG de l'association, la liste des membres du bureau et du conseil d'administration, la licence d'entrepreneur de spectacle, une attestation bancaire sur une période qui dépasse largement les dates de ma dernière demande d'ARE certifiant que je ne dispose pas de procuration, ce qui est le cas. Il a fallu du temps. Les documents ont été fourni. Bien sûr, le grain de sable : on m'appelle sur mon mobile pour avoir le numéro du Président. Il est d'accord. On l'appelle pour lui faire savoir que j'ai signé des chèques pour le paiement des charges et c'est vrai. Je l'ai fait sur demande du trésorier très peu disponible afin que le règlement arrive dans les délais. Et là, jackpot, youpi, on peut me radier. Ce qui fut fait le 27 septembre. "Un salarié ne doit pas signer des chèques pour l'association". Ce à quoi je réponds que je me doute bien que le PDG de Total ne met pas à la disposition de ses salariés son carnet de chèque mais que mes liens avec les responsables de l'association sont d'une autre nature. Je ne dispose pas, pour l'instant, de la notification de décision. J'en ai fait par deux fois la demande expresse à l'agent qui a traité mon dossier afin qu'il le mette à disposition sur mon espace personnel. Je lui rappelle que, par ailleurs, il m'avait affirmé qu'il m'enverrait un courriel dès qu'une décision serait prise. Pas de réponse. J'ai 59 ans et je suis à la poubelle. Si quelqu'un a une idée, une piste, une réponse. D'avance, merci.
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonsoir MarylouB,

Vous êtes dans quelle région ?

Nous participons actuellement aux tables rondes mises en place par M. VALLS. Nous tentons de mettre sur cette table cette situation que vous vivez et bien d'autres. Compte tenu des réponses que nous avons actuellement, il nous semble que la seule solution réside dans la tentative de règlement individuel du litige ou dans la résolution par l'action collective.

Si on décide de tenter de régler individuellement votre dossier, il faut que vous ayez une décision. Si vous n'en avez pas, il va falloir que nous "provoquions" cette décision. Puis nous vous aiderons à faire un recours en prenant en compte les éléments indiqués, le motif de refus d'indemnisation etc...

Je peux déjà vous dire que la procédure n'est pas vraiment respectée puisque vous n'avez pas été reçue en entretien et du coup, le principe du contradictoire n'a pas été respecté.

Vous reviendrez donc aussitôt que vous aurez cette décision, et si vous ne la recevez pas, il faudra agir pour l'obtenir, donc vous reviendrez nous le dire.

Cordialement,

Rosecelavi
MarylouB
Messages : 2
Enregistré le : 26 sept. 2014, 12:59

Bonjour et merci de votre réponse.
Je suis sur la région Auvergne. Je tiens à saluer votre courage et votre générosité. J'ai reçu hier matin mon avis de radiation (3 pages, aucune signature sur les deux premières et sur la dernière un nom de directeur d'antenne mais la page n'est pas signée non plus). Puis-je vous transmettre les pièces à votre adresse mail puisqu'elles sont nominatives ?
Avec mes salutations cordiales.
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour MarylouB,

Vous pouvez me faire parvenir votre courrier ici :

rosecelavi@recours-radiation.fr

Cordialement,

Rosecelavi
Répondre