Activ emploi

Entretien oublié, convocation non-reçue, décès d'un proche, impossibilité matérielle de se rendre au RDV, maladie,...
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Pas de radiation en tout cas, mais si ma conseillère ne me propose pas de rendez-vous pour mettre à jour le PPAE, je vais envoyer une lettre recommandée au directeur d'agence pour exposer tout ces pbs et parler au moins dans ce recommandé de mon projet, de ce que je fais et en quoi Activ Emploi est une perte de temps. De ce refus de nous faire accéder à la formation, pourtant il me semble que c'était d'actualité non ?
Si vous devez faire un courrier au Directeur du Pôle Emploi, je vous conseille de faire une demande de rendez-vous officiel, en lui précisant que votre conseillère ne semblant pas disponible pour vous recevoir, vous acceptez de rencontre un autre conseiller et ce, afin de modifier votre PPAE qui a été construit sans vous, en dehors de votre présence, en dehors de tout entretien (même téléphonique), et qui n'est pas en adéquation avec vos souhaits, vos besoins. Vous pourrez donner l'exemple de votre CV qui resterait dans "des compétences à acquérir) alors que vous avez bâti celui-ci avec l'aide de spécialistes du recrutement, CV que vous avez pu faire valider par des Cabinets de placements et DRH.

Vous souhaitez donc pouvoir revoir votre PPAE lors d'un entretien avec un conseiller emploi, qui pourra se rendre disponible pour un véritable entretien PPAE auquel vous serez présente effectivement.

Je vous déconseille fortement de remettre sur le tapis la prestation Activ'emploi, car les consignes pour prescrire cette prestation viennent d'en haut, et ce n'est pas le Directeur qui remettra en question la prescription qui vous a été faite. Pire, il peut, lui, considérer que les motifs invoqués concernant votre "esquive" de cette prestation ne tiennent pas et vous inciter à la suivre.

Pour ce qui est de la formation, c'est un véritable problème. Les conseillers sont complètement démunis par rapport à cela. Un coup on leur dit, ça y est, il y a des budgets, prescrivez à tout va, mais avec des critères de coûts, de durée etc.. qui ne répondent pas forcément aux besoins des chômeurs, puis, quand les agents arrivent enfin à construire des projets qui entrent dans les clous, c'est trop tard, il n'y a plus de fric et tout est de nouveau refusé. Je ne vous parle même pas de la lourdeur du montage des dossiers qui freinent certains conseillers. Mais, il existe pourtant une prestation Activ'Projet qui est justement là pour aider les personnes à construire de nouvelles orientations qui peuvent déboucher sur une identification de besoins de formations. On n'est pas à un paradoxe près, notamment quand la prestataire d'Activ'emploi vous dit : "les gens font que ça, ça n'en finit plus, hé ho hein, un m'ment donné" !

Comme vous voyez ce n'est pas si simple et je ne voudrais pas être à la place des conseillers Pôle Emploi aujourd'hui qui ont de moins en moins de latitude pour faire un accompagnement ou un suivi sur mesure qui prenne en compte les désirs et les besoins des personnes.

Cordialement,

Rosecelavi
Pris
Messages : 4
Enregistré le : 14 nov. 2017, 10:30

Bonjour,

Je vous remercie pour votre commentaire.
J'ai obtenu un rendez-vous téléphonique avec ma conseillère, ça m'a fait du bien, enfin un contact humain avec pole emploi. Elle a été très gentille et a bien pris note de mon projet pro - en le faisant, je pensais qu'elle prendrait donc conscience que ce n'est pas la peine de me prescrire cette prestation (recherche de CDI - j'exploite deux réseaux dont l'un où je fais des CDDs à répétition en vue d'une titularisation qui est au bout de la chaîne - ces deux réseaux sont sectaires, ce n'est pas elle ou sa prestataire qui me le donnera) - pourtant, elle m'a vendu Activ Emploi :

"- Rien à faire, pas obligée de postuler sur des postes qui ne sont pas dans le cadre de mon P.P
- Il faut juste tenir au courant la prestataire et peut être au moins faire un atelier (et oui qd même, faut faire croire un peu qu'on y met de la bonne volonté)
- Ne vous inquiétez pas, si dans le rapport final il n'y a qu'un atelier et pas d'envoi de CV, rien, mais que vous répondez présente aux rendez-vous avec la conseillère une fois par mois, pas de radiation."

Je lui ai dit, donc ça ne va me servir à rien mais il faut quand même que j'adhère - elle m'a dit oui, "un moment donné va falloir y aller", "il n'y a que cette prestation que je peux vous prescrire en tant qu'autonome et sur votre dossier, il faut qu'il y ait au moins une prestation", "C'est donc obligatoire", "Bin... d'une certaine manière. Un moment donné, faut au moins en faire une oui ".

Voilà, donc pas le choix, que vous soyez hyper actif bien plus-plus que pro-actif, rien n'y fait. Je vais changer de région et aller m'inscrire dans un pole emploi à la campagne où il y a moitié moins de chômeurs inscrits que dans l'Hérault, je verrai bien si on me reparle de cette prestation. Elle m'a dit qu'elle me relancerai après mes contrats (début février), donc en janvier je déménage.

Pour ceux qui ne comprendraient pas mon acharnement, sait-on jamais : il faut comprendre que je suis bien consciente que tout cela est politique . Je ne veux pas participer au gaspillage de l'argent public pour une prestation de foire, foireuse, qui vise à faire baisser les chiffres du nombre de chômeurs ou améliorer les statistiques pour flatter le gouvernement - pour flatter le recours à des prestataires privés qui coûtent très cher et qui sont pris sur nos cotisations. ET qui NE SERVENT A RIEN, ou, plus justement, qui ne servent qu'à une chose : faire du chiffre pour un gouvernement qui se vend dans son agressivité envers les chômeurs et dans son recours au privé pour tuer le public.

Après, je ne suis pas naïve, je vais re-argumenter si on me propose à nouveau cette prestation dans ma nouvelle région, mais si ça ne marche pas, je la ferai cette prestation. Je ne peux pas me permettre d'être radiée, et c'est bien comme cela qu'ils nous tiennent. C'est pas joli-joli.
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonsoir Pris,

Il y a aussi un autre moyen de faire cette prestation Activ'Emploi, c'est d'être Actif à l'intérieur de la prestation pour dénoncer à l'extérieur, tout ce qui se passe à l'intérieur, ce qu'on vous dit, ce qu'on vous demande de faire, avec quoi, comment, les résultats... Si toutes les personnes qui ont participé à cette prestation tenait un journal de bord pour expliquer comment cela se passe, dans le détail, il y a fort à parier que nous pourrions faire pression sur Pôle Emploi, sur les partenaires sociaux pour que cette mascarade arrête et qu'on arrête d'utiliser le fric destiné au service public pour nourrir des boites privées en leur confiant des "missions" vidées de leur sens et inutiles. Je suis sûre que cet argent serait donné aux chômeurs, sous forme de prime quand ils décrochent un contrat, il y aurait probablement plus de résultat qu'avec Activ'daube !

Solidairement,

Rosecelavi
Pris
Messages : 4
Enregistré le : 14 nov. 2017, 10:30

Bonjour Rosecelavi,

Quand vous dites "nous" vous parlez de qui ? Moi je veux bien tenir un journal de bord, j'ai bien l'impression que je vais devoir y passer par cette prestation, où que j'aille. Mais ensuite j'en fais quoi ? J'ai bien pensé à l'envoyer à mon directeur d'agence! Si vous voulez je vous l'envoie, si "nous", c'est vous.

Bonne journée,

Pris
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour Pris,

Quand je dis "nous", je pense à toutes les personnes qui viennent sur ce forum pour demander comment elles peuvent, individuellement, se sortir de la situation dans laquelle elles se sentent "enfermées" et à l'équipe de Recours Radiation.

Entre le moment où j'ai déposé ce message et aujourd'hui, j'ai reçu une information importante concernant cette action : Pôle Emploi a mis en place un questionnaire pour recueillir la satisfaction des demandeurs d'emploi, et ce, depuis 2015. Déjà, ce serait intéressant de savoir si les personnes qui ont suivi cette prestation ont bien rempli ce questionnaire et ce qu'elles ont répondu. Ce serait, de mon point de vue, assez édifiant.
Enquête Prestation « Activ’emploi »

 Le questionnaire recueille la satisfaction du DE par rapport à la prestation du point de vue :
 De l’envoi en prestation et du déroulement de la prestation
 De la satisfaction globale et de l’adaptation de la prestation aux besoins du DE
 Des informations/outils/ressources dont le DE a bénéficié : documentation, internet, téléphone, …
 Des bénéfices : la prestation a-t-elle permis de …

Q0. Question filtre : Pouvez-vous me confirmer que vous avez suivi une prestation « Activ’emploi » au cours des 4 derniers mois ?
Pour mémoire, il s’agit d’un service proposé par un organisme partenaire de Pôle emploi pour vous aider à organiser vos recherches.
1. Oui
2. Non  Si vous n’avez pas suivi la prestation « Activ’emploi », les questions suivantes ne seront pas adaptées à votre situation. Cette enquête est maintenant terminée. Nous vous remercions d’avoir accepté d’y répondre.
Satisfaction globale
Pour commencer, nous allons évoquer votre satisfaction à l’égard de la prestation « Activ’emploi »…
A TOUS
Q1. Globalement, quel est votre niveau de satisfaction concernant la prestation « Activ’emploi » dont vous avez bénéficié ?
1. Très satisfait(e)
2. Assez satisfait(e)
3. Peu satisfait(e)
4. Pas du tout satisfait(e)
A TOUS
Q2. Globalement, la prestation « Activ’emploi » dont vous avez bénéficié vous a-t-elle permis d’obtenir des conseils pour organiser votre recherche d’emploi ?
1. Oui, tout à fait
2. Oui, plutôt
3. Non, plutôt pas
4. Non, pas du tout
SI Q1 = 1 OU 2 / QUESTION OUVERTE
Q3. Pouvez-vous nous dire pour quelle(s) raison(s) vous êtes [REPONSE DONNEE A LA Q1] de la prestation « Activ’emploi » dont vous avez bénéficié ?
SI Q1= 3 OU 4 / QUESTION OUVERTE
Q4. Pouvez-vous nous dire pour quelle(s) raison(s) vous êtes [REPONSE DONNEE A LA Q1] de la prestation « Activ’emploi » dont vous avez bénéficié ?
L’envoi en prestation
Nous allons maintenant aborder votre envoi en prestation
A TOUS
Q5. Avez-vous suivi la prestation « Activ’emploi » jusqu’à la date de fin prévue ?
1. Oui
2. Non
SI Q5 = 2
Q6. Pour quelle(s) raison(s) n’avez-vous pas suivi la prestation « Activ’emploi » jusqu’à la date de fin prévue ?
1. Vous avez trouvé un emploi au cours de la prestation
2. Vous avez intégré une formation au cours de la prestation
3. La prestation ne correspondait pas à vos attentes
4. Pour des raisons personnelles (contraintes familiales, éloignement géographique, problème de transport, etc.)
5. Autres, précisez :
Le déroulement de la prestation
Parlons maintenant du déroulement de la prestation
A TOUS / PLUSIEURS REPONSES POSSIBLES (sauf réponse 3)
Q7. Suite au premier entretien avec l’organisme, avez-vous eu des contacts…
1. Dans leurs locaux (entretien individuel, atelier collectif)
2. à distance (webcam, entretien téléphonique, mail)
3. Vous n’avez eu aucun contact
SI Q7 = 1 OU 2
Au cours de la prestation vous avez pu être amené à contacter un interlocuteur au sein de l’organisme…
Q8. Etes-vous satisfait(e) de : (suit un tableau...)
Très satisfait(e)
Assez satisfait(e)
Peu satisfait(e)
Pas du tout satisfait(e)
.....
Je ne peux pas vous mettre les autres informations figurant sur ce questionnaire, car il y a de nombreux tableaux que je ne peux pas reproduire, mais cela pour vous dire que l'évaluation de cette prestation peut avoir lieu, avec Pôle Emploi ou sans Pôle Emploi. A conditions qu'il y ait une volonté de la part de l'institution ou des personnes concernées.

A notre niveau, nous pouvons organiser, centraliser, mais nous ne pouvons pas nous mettre à la place des personnes, ni les questionner individuellement, pour recueillir leur satisfaction/avis.

Cordialement,

Rosecelavi
Paulenpoids
Messages : 6
Enregistré le : 07 déc. 2017, 12:57

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens vers vous pour vous parler, o surprise, d'activ emploi. Je vais d'abord me présenter pour que vous puissiez mieux comprendre mon cas (désolé pour le gros pavé qui s'annonce) . Après avoir occupé par le biais de l’intérim une trentaine d'emplois assez pénible (balayeur, préparateur de commande dans le froid,vendeur, enquêteur téléphonique, manœuvre, ouvrier à la chaine,etc...) j'ai décidé de reprendre mes études à 33ans pour pouvoir prétendre à un emploi plus en adéquation avec mes valeurs et mes capacités. J'ai intégré la fac de psychologie de ma ville et malgré quelques problèmes de santé je suis aujourd'hui en master 1 psychologie sociale du travail et des organisations. IL ne me reste plus que mon stage à faire pour valider mon année et passer en master 2.
Depuis le début je dois batailler avec pole emploi. Trop âgé pour avoir droit à une quelconque bourse, mes parents ne peuvent pas m'aider financièrement non plus. Bref ma bourse c'est le RSA. Les premières années, j'ai travaillé en tant qu’enquêteur téléphonique (tellement agréable de déranger les gens le soir et de se faire insulter en retour, un super métier) et j'ai fini par faire un burn out. Le matin à la fac, l'après midi en stage et le soir au travail, je n'arrivais plus à tenir. J'ai fait des crises d'angoisse pendant deux ans qui m'ont pratiquement bloqué à mon domicile. J'ai du prendre des antidépresseurs et des anxiolytiques et j'ai interrompu mes études pendant cette période de rémission. Aujourd'hui c'est du passé et j'ai repris mon master 1 l'année dernière.
Pole emploi ne veut pas m'aider dans cette formation (pas d'emplois qu'ils disent) et m'inscrit sans me demander mon avis à des formations qui ne me servent à rien.
On m'a envoyé à une formation pour apprendre à me servir d'un moteur de recherche. Quand je suis arrivé, le monsieur m'a dit que c'était pour les personnes âgées et que ça ne me concernait pas, que je pouvais signer et partir. Pareil pour l’atelier CV, signer et vous pouvez partir. L'année dernière c'était activ projet. La personne m'a dit que ça ne me concernait pas du tout. Cette année c'est activ emploi. Ma conseillère connait très bien ma situation, je la lui ai expliqué mais quand je l'ai eu au téléphone j'ai eu l'impression que c'était une autre personne ! Elle, si sympathique habituellement, a été hyper froide et désagréable. Comme si elle parlait en mode haut parleur devant la directrice (chuis peut être un peu parano). Elle m'a inscrit à cette formation activ emploi sans me demander mon avis. Le plus rigolo c'est que j'avais reçu un courrier la semaine d'avant m'indiquant que j'étais inscrit à cette présentation. Elle n'était pas au courant ! Bref, pour ne pas me faire radier je suis allé à cette présentation où évidement on m'a dit que ça n'étais pas pour moi. Et là je reçois une lettre avant radiation.
J'avais un projet, faire mon stage puis un CIF CDD pour essayer de pouvoir me faire financer mon Master 2. Ma conseillère le sait et semblait avoir compris ma démarche mais depuis quelques temps, elle ne me laisse pas tranquille. En gros, elle me dit d'aller trouver un job de vendeur dans une boulangerie (véridique).
J'ai déjà fait tous ces emplois pénibles et si j'ai repris mes études c'est aussi pour ne plus avoir à les faire. Je suis à un niveau bac + 4 et on me propose d'aller bosser chez Paul à 39ans, génial ! Je vais postuler à mon ancien job d’enquêteur téléphonique mais je n'en peux plus de ce type d'emploi. J'ai peur de finir de nouveau sous anti dépresseurs. De toute façon, cela ne ferait que repousser le problème. Si je suis pris en Master 2, les cours occuperont un plein temps et je ne pourrai pas travailler à coté. Il faudra bien que pole emploi me laisse un peu tranquille. Bref, je suis désespéré ! Et bientôt radié...
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonsoir Paulenpoids,

Je ne sais pas dans quelles conditions vous poursuivez vos études. En effet, règlementairement, pour rester inscrit au Pôle Emploi il faut être disponible pour sa recherche d'emploi ou/et pour travailler. Le texte qui s'applique est celui-ci :

Article R5411-10

Modifié par Décret n°2014-524 du 22 mai 2014 - art. 16

Est réputée immédiatement disponible pour occuper un emploi, au sens de l'article L. 5411-7, la personne qui, au moment de son inscription à Pôle emploi ou du renouvellement de sa demande d'emploi :
1° Exerce ou a exercé au cours du mois précédent une activité occasionnelle ou réduite n'excédant pas soixante-dix-huit heures par mois ;
2° Suit une action de formation n'excédant pas au total quarante heures ou dont les modalités d'organisation, notamment sous forme de cours du soir ou par correspondance, lui permettent d'occuper simultanément un emploi ;
3° S'absente de son domicile habituel, après en avoir avisé Pôle emploi, dans la limite de trente-cinq jours dans l'année civile ;
4° Est en congé de maladie ou en incapacité temporaire de travail, pour une durée n'excédant pas quinze jours ;
5° Est incarcérée pour une durée n'excédant pas quinze jours ;
6° Bénéficie d'un congé de paternité.
Si vous rentrez dans le 2°, à savoir que vous suivez des cours du soir ou par correspondance qui vous permettraient d'occuper simultanément un emploi, vous devriez pouvoir suivre votre formation.

Du coup, vous devez être aussi disponible pour les RDV, et les prestations. Il semble donc que ce que cherche votre conseiller, c'est de vous démontrer que vous n'êtes pas disponible pour chercher un emploi ou pour suivre les prestations proposées.
Paulenpoids a écrit : Bref, pour ne pas me faire radier je suis allé à cette présentation où évidement on m'a dit que ça n'étais pas pour moi.
Pourquoi a-t-on considéré que ce n'était pas pour vous ? Si c'est l'organisme qui pense que la prestation n'est pas adaptée à vous, il doit en signifier les raisons. Ce que je crains, c'est que la personne a bien entendu votre projet en cours et que c'est ce motif qui l'a conduit à vous dire que vous n'entriez pas dans les critères pour suivre cette prestation (pas disponible tout de suite ? pas encore formé complètement au métier vers lequel vous vous orientez ?) C'est une cause de ce genre que la personne a du faire remonter auprès de votre conseiller ? D'ailleurs, quel est le motif de radiation envisagée ? refus de prestation ? insuffisance de recherche d'emploi ?

Franchement, je ne vois pas comment vous allez pouvoir continuer vos études sans avoir de bâtons dans les roues. Votre conseillère a du "vous laisser faire" tant que personne ne lui mettait la pression, et là, elle l'a et la remet sur vous. Je pense que le meilleur moyen de vous sortir de cette galère serait de chercher un emploi à temps partiel qui vous permette de continuer vos études, et si vous arrivez à mettre en place un CIF CDD pour la dernière année, ce serait vraiment super, en espérant que d'ici là, les projets de Macron concernant la formation n'iront pas jusqu'à supprimer le CIF (CDD ou pas).

Il faut bien entendu faire vos observations suite à la radiation, mais pour pouvoir vous conseiller sur le contenu du courrier, il faudrait que vous me disiez quel est le motif et comment, vous, vous essaieriez de convaincre que si la radiation était prononcée cela ne serait pas légitime ?

Cordialement,

Rosecelavi
Paulenpoids
Messages : 6
Enregistré le : 07 déc. 2017, 12:57

Bonjour,

Merci pour votre réponse et la rapidité de celle ci. :)

Voici quelques précisions : Pour valider mon master 1, il ne me reste plus que le stage à effectuer. Il doit être de 50 demi journées et je doit l'avoir effectué avant juin 2018 (avec le rendu d'un rapport de stage). Je suis donc disponible pour rechercher un emploi et/ou travailler. Par contre, je ne suis pas prêt à accepter n'importe quel emploi. J'ai repris mes études pour ne plus avoir à effectuer tous les boulots que j'ai pu faire par le passé (travail à la chaine,etc...). C'est très frustrant pour moi d'avoir fait tous ces efforts (reprise d'études à 33ans sans aucune aide extérieure hormis le RSA) pour me voir proposer les mêmes boulots qu'avant ma reprise d'études. Sans compter qu'à 39ans, on a pas la même énergie qu'à 18ans. Je me vois mal bosser au MAC DO. Tous ces emplois, je les ai fait pendant des années et je n'en peux plus. Je ne suis pas du tout opposé à l'idée de travailler en parallèle de mes études mais si je pouvais le faire dans un emploi en rapport avec mon niveau d'études ça me paraitrait plus facile et une reconnaissance de mon niveau actuel serait plus gratifiant pour moi. Concrètement à 39ans et à un niveau bac+4, je n'ai plus envie de travailler à la chaine ou balayer les rues comme j'ai pu le faire par le passé quand j'avais 20ans. Là ça me donne l'impression d'avoir fait tout ça pour rien puisque qu'on me propose les mèmes boulots que si je n'avais pas de diplôme. Concernant la prestation activ emploi, je n'ai pas demandé à y participer, elle m'a été imposé de force. Les prestataires m'ont dit après que je leur ai exposer ma situation que cela ne me concernait pas.

Voici le compte rendu effectué par l'organisme et envoyé à ma conseillère pole emploi suite à la matinée de présentation :

Monsieur ,
Veuillez trouver ci-joint un résumé de notre échange.
Nous avons déterminé ensemble que vous alliez réaliser les actions suivantes :
Actions à réaliser Date de préconisation
UNE AUTRE ACTION SUR OFFRE D'EMPLOI 1 OFFRE ENVOYEE conseillé(e) le 23 novembre 2017
UNE AUTRE ACTION D'AIDE A LA RECHERCHE D'EMPLOI Candidatures spontanées
conseillé(e) le 05 octobre 2017
PRESTATION ACTIV'EMPLOI conseillé(e) le 05 octobre 2017
UNE AUTRE ACTION D'AIDE A LA RECHERCHE D'EMPLOI
ABONNEMENT OFFRES
conseillé(e) le 05 octobre 2017
Il vous est conseillé d'entreprendre une formation de PSYCHOLOGIE SOCIALE.
Vous avez participé à la présentation de la prestation Activ'Emploi par le prestataire. Vous n'adhérez pas à la prestation dans la mesure ou vous êtes
en pleine recherche de stage. Vous nous relancerez pour mettre en place Activ'Emploi lorsque vous aurez fini votre formation. Vous recherchez un
travail temporaire à temps partiel à côté, vous allez relancer votre ancien employeur. Je transmets ces informations à votre conseillère.

voici la lettre concernant ma radiation :

Avertissement avant radiation pour refus d'une prestation d'accompagnement
Monsieur,
Une action d'aide à la recherche d'emploi (prestation d'accompagnement) vous a été proposée le 30
novembre 2017, dans le cadre de votre projet personnalisé d'accès à l'emploi, que vous avez élaboré
conjointement avec votre conseiller lors de votre inscription comme demandeur d'emploi le 08 décembre
2015.
Or vous avez refusé cette action d'aide à la recherche d'emploi le 30 novembre 2017.
Peut-être avez-vous retrouvé un emploi ; dans ce cas, je vous remercie de nous le faire savoir.
Si vous êtes toujours à la recherche d'un emploi, vous disposez d'un délai de 10 jours à compter de la
réception du présent courrier pour me faire parvenir, par écrit, les raisons de ce refus.
Vous avez également la possibilité de faire parvenir les justificatifs par voie dématérialisée. Pour cela
connectez-vous à votre espace personnel via www.pole-emploi.fr* rubrique « Mes échanges avec Pôle
emploi », service « Envoyer un document ».
Pendant ce délai de 10 jours, vous avez la possibilité, si vous le souhaitez, d'être reçu à votre pôle emploi.
Vous pouvez, à cette occasion, vous faire accompagner par la personne de votre choix.
En l'absence de réponse ou de motif légitime de votre part, attesté le cas échéant par des justificatifs, je
serai contraint(e), conformément aux articles L. 5412-1 et R. 5412-1 à R. 5412-8 du code du travail, de
procéder à votre radiation de la liste des demandeurs d'emploi pour une durée de 15 jours à 6 mois. J'attire
votre attention sur le fait que cette décision entraînera une interruption du versement de votre
indemnisation, si vous en bénéficiez.
Si vous bénéficiez du RSA, cette décision sera transmise au Président du Conseil départemental qui pourra
décider d'interrompre le versement de ce revenu.


Voilà voilà

Merci à vous pour votre réponse
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour Paulenpoids,

Je comprends très bien tout ce que vous me dites, vos souhaits, vos projets, votre refus de continuer à occuper des emplois qui non seulement ne vous épanouissent pas, mais pire, vous brisent le moral et vous font perdre du temps. Je comprends tout ça. Mais, à Pôle Emploi, les règles deviennent très strictes et les conseillers ont la pression pour vous inciter à prendre les actions que l'on vous "prescrit", bref qu'on vous impose, à chercher un emploi et à prouver qu'on en cherche un. Les Conseils Généraux qui sont chargés du paiement du RSA contrôlent, eux aussi, de plus en plus les personnes qui le perçoivent.

Dans ce contexte, l'avertissement avant radiation que vous venez de recevoir n'est qu'une illustration de ce que je vous explique. Néanmoins, il y a une contradiction entre la synthèse d'entretien et les préconisations du conseiller de l'organisme et les conclusions qu'en tirent votre conseiller. Le prestataire dit que vous allez continuer à chercher votre stage et à l'issue de celui-ci, vous suivez la prestation Activ'Emploi, alors que votre conseiller Pôle Emploi en déduit que vous avez refusé cette prestation.

Je pense donc que c'est sur cette contradiction que vous pouvez faire vos observations et demander l'abandon de la radiation puisque vous n'avez pas refusé la prestation mais demandé son report à l'issue du stage en entreprise que vous entreprendrez prochainement.

Cordialement,

Rosecelavi
Paulenpoids
Messages : 6
Enregistré le : 07 déc. 2017, 12:57

Bonsoir !

Merci à vous pour votre réponse. Bon ben voilà, je suis radié pour 15 jours !
Je me suis présenté à l'accueil de mon pole emploi le mercredi matin 13 décembre, j'ai expliqué ma situation. Le conseiller m'a conseillé de faire une lettre où j'expliquais pourquoi j'avais refusé la prestation et de prendre rdv avec ma conseillère. J'ai fait ma lettre sur place et l'ai remis et j'ai pris rdv avec ma conseillère. Le lendemain, o surprise, quand j'ai voulu me connecter à mon espace personnel j'ai découvert qu'il m'avait radié pour 15 jours. Aucune explication, ni mail, rien. Aujourd'hui je reçois enfin une lettre m'expliquant qu'ils ont bien reçu mes explications mais qu'elles ne les ont pas convaincu. La lettre est datée du 13 décembre, jour de ma visite, mais je l'ai reçu le 19 décembre... Mystère !
Donc en gros, quoi que je puisse dire, ils s'en moquent.
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour Paulenpoids,

Vous avez reçu une décision de radiation et vous êtes allé directement au Pôle Emploi pour faire votre recours contre cette décision. Il semblerait que la décision de maintien de la radiation n'ait pas attendu pour être prononcée si je comprends bien.

Je ne sais pas ce que vous avez écrit dans votre recours, ni si vous auriez pu essayer de convaincre en écrivant autre chose, mais là, je crains qu'il ne soit pas bien possible d'aller plus loin, car un recours au tribunal administratif serait long et ce n'est pas sûr qu'il aboutirait.

Désolée Paulenpoids,

Cordialement,

Rosecelavi
Paulenpoids
Messages : 6
Enregistré le : 07 déc. 2017, 12:57

Bonsoir,

Bon ben je vais me réinscrire dans 15 jours puisque je n'ai pas le choix. Je me posais la question : en disparaissant des listes pendant 15 jours, vais revenir tout neuf ? Comme un chômeur qui viendrait de s'inscrire pour la première fois ? Finalement c'est peut être pour ça qu'ils m'ont radié ? Ça fait un chômeur de longue durée de moins sur les listes.
Merci à vous
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour Paulenpoids,
Paulenpoids a écrit :Bon ben je vais me réinscrire dans 15 jours puisque je n'ai pas le choix. Je me posais la question : en disparaissant des listes pendant 15 jours, vais revenir tout neuf ? Comme un chômeur qui viendrait de s'inscrire pour la première fois ?
Je ne suis pas sûre que vous sortez du chômage de longue durée suite à une radiation de 15 jours, faudrait vérifier cela.

En revanche, il est clair que vous sortez des statistiques mensuelles, pour peu que votre désinscription tombe pendant cette période, puis, il y a aussi les retardataires qui oublient de se réinscrire tout de suite, voire qui abandonnent s'ils ne sont plus indemnisés, sans savoir et donc sans prendre en compte que ne pas être inscrit à Pôle Emploi, même quand on ne perçoit d'allocations chômage, peut avoir des conséquences (RSA, Sécurité sociale etc..).

Cordialement,

Rosecelavi
heaven
Messages : 7
Enregistré le : 26 déc. 2017, 20:22

Bonjour

réinscrite au chômage depuis le 15 juin dernier, et enceinte dans mon 7eme mois, jusque là j'avais été tranquille par pôle emploi. jamais convoquée , j'ai eu le "plaisir" de recevoir une "invitation " à une réunion collective pour la prestation activ emploi pour lundi 15 janvier.
je suis parfaitement autonome dans mes recherches, je décroche facilement des entretiens et ai failli avoir 2 cdi. je dis bien " failli" car ce qui cloche c'est le fait que je sois enceinte qui m'a couté les postes. au début de ma grossesse j'ai eu l'honnêteté d'en informer les personnes et la conclusion a été que me remplacer au bout de 7 mois pour le congé maternité n'était pas dans leur intérêt puisque c'était des postes sur des départs en retraite.Maintenant que ma grossesse est assez voyante même sur des cdd je me fais recaler car je suis enceinte, c'est implicitement dit lors de l'entretien mais jamais écrit dans la réponse de refus donc je ne peux prouver la discrimination .
je pense donc ne pas peiner à retrouver du travail une fois mon congé maternité terminé. J' ai donc envoyé un mail à ma conseillère que je n'ai jamais rencontrée pour lui exposer ma situation et lui ai envoyé par ailleurs mes dates de congé maternité. Je lui ai demandé un rendez vous afin de parler de cette prestation activ emploi (je ne suis pas contre la faire mais je ne vois pas l'intérêt de la commencer à un mois de mon congé maternité). sa réponse a été plutôt sèche " bonjour je vous ai envoyé une convocation ". j'ai rendez vous avec elle le 17 janvier soit deux jours après la réunion de la prestation.
ayant lu attentivement tout le sujet sur la prestation, j'ai peur que si je signe leur fameuse feuille de présence , cela m'inscrit d'office dessus , mais si je ne signe pas j'ai peur de d'être radier . j'ai bien envie de mettre sur la feuille mon nom et prénom suivi de la mention enceinte de 7 mois en congé maternité à partir du 22 février.

question je compte demandé le congé pathologique ce qui me ferait être arrêter dés début février, si jamais je commence la formation entre temps , comment ça se passe avec l'arret maladie ?
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour heaven,

Je ne sais pas si c'est sur ce fil de discussion ou un autre, mais nous avons déjà eu une personne, dans la même situation que vous, et celle-ci a été dispensée de suivre la prestation.

Je vous propose d'envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception à l'attention du Directeur de Pôle Emploi. Dans ce courrier, vous ferez savoir que vous continuez à rechercher un emploi, de manière active et intensive, si bien que vous décrochez des entretiens, alors que vous êtes enceinte et que vous entrez dans votre 7ème mois de grossesse. Vous lui direz que vous persistez à chercher et n'avez pas l'intention d'arrêter, même si, les employeurs, quand ils constatent de leurs yeux que vous êtes enceinte, ne retiennent pas votre candidature.

Vous ajouterez qu'aujourd'hui votre conseillère insiste pour vous faire entrer dans une prestation alors que vous ne pourrez pas la suivre jusqu'au bout car vous serez en congés maternité à compté du..... Vous ferez savoir que vous avez bien l'intention de vous rendre aux rendez-vous fixés, compte tenu de l'insistance de votre conseillère, à savoir :

- Réunion d'info sur la prestation du (indiquer la date)
- entretien avec votre conseillère deux jours après la réunion

Mais, vous demanderez au Directeur de bien vouloir intervenir et de prendre en compte votre situation, en acceptant de reporter votre entrée dans cette prestation à l'issue de votre congé maternité, si toutefois, vous étiez encore sans emploi et que vous vous réinscriviez à Pôle Emploi lorsque vous serez de nouveau disponible pour travailler. En effet, cela ne vous semble pas judicieux de suivre cette prestation alors que vous savez que vous ne pourrez pas la suivre jusqu'au bout, sauf si vous n'ameniez pas votre grossesse à son terme, ce que vous n'envisagez surtout pas.

Vous mettrez en objet : PRESTATION ACTIV'EMPLOI et INDIISPONIBILITE PROCHAINE DUE A UN CONGE MATERNITE

Bonne chance,

Tenez-nous au courant, car la situation est tellement invraisemblable que je souhaite ardemment en connaître le dénouement !!!

Cordialement,

Rosecelavi
Répondre