Droit d'option refusé

Quelque chose a été oublié sur le site ou mériterait d'y figurer : faites-le savoir ici
Répondre
Bonjour88
Messages : 1
Enregistré le : 26 juin 2015, 14:15

Bonjour à tous,

Ben moi aussi je suis grave dans la merde avec ces allocations de merde.
J'ai travaillé pendant 2 ans et je me trouve actuellement sans emploi donc j'ai fais une ré inscription à pole emploi et aux assedics.
Je leur fournis toutes les attestations récentes qu'ils m'ont demandé pour qu'ils puissent calculer mes droits. J'apprends plus tard que j'allais avoir une reprise de droits qui date des années en arrière!
S'il vous plait à l'époque je travaillais moins et gagnais moins donc je me retrouve avec un chômage de merde sauf que maintenant j'ai des factures à payer!
Et je n'ai toujours rien touché depuis 2 mois à cause des congés payés. Bref!
Je suis désespérée, j'ai été gueulé à l'agence et à l'accueil on m'a envoyé vers la personne qui s'occupe des allocations.
Elle non plus ne doit pas bien connaitre son boulot car elle m'a dit de faire une demande de droit d'option pour toucher mes droits les plus récents, chose que je prend naturellement le temps de faire. Je reçois 3 jours plus tard ( ça n'a jamais été aussi rapide tiens!) par courrier que c'est refusé.
Et ce [modéré] ne m'avait pas dit qu'il fallait avoir moins de 20e net / jours pourtant il avait tous mes revenus sous les yeux sur son ordi et je suis à 25e net / jours.
Donc voilà je suis dans la merde et en rogne !!!!!!!!!!!!!!!!
Et j'ai cherché sur internet j'ai l'impression qu'il n'y a aucun recours à cela...!

Bon courage à vous tous.
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonsoir Bonjour88,

Savez-vous s'il y a un écart de 30%, au moins, entre le montant de l’allocation perçu et celle dont vous pourriez bénéficier du fait de cette nouvelle activité salariée ?

C'est un autre critère pour pouvoir prétendre au droit d'option.

Cordialement,

Rosecelavi

P. S. : le forum est fermé le week end, il faudra revenir lundi pour nous répondre
Répondre