Refus de passer d'un temps partiel en temps complet

Vous venez d'être informé de votre premier refus d'offre raisonnables d'emploi ou du second, venez témoigner
Répondre
KATHLEEN03
Messages : 5
Enregistré le : 04 mai 2013, 10:15

Bonjour,
je vous explique ma situation je suis actuellement en restauration avec un contrat a temps partiel de 5 h par semaine , cela se passe très mal avec mon employeur , je souhaitais deja arreter mon contrat mais vu que l'on me couper mes allocations je ne l'es pas fait .
Hier il nous convoque en reunion avec mon collegue de travail ( qui est dans la meme situation que moi sauf plus il lui fait des allusions sexuel car l employeur est homosexuel il lui dit plus exactement qu'il a un cul a etre déboiter ps :dslé pour le propos ) durant cette reunion il nous dit qu'il soughaite nous faire travailler a temps complet au black nous avons tout de suite refuser et nous lui avons dit que nous ne souhaition pas rester lontemps dans son entreprise que des que nous trouvons un autre emploi nous partirions . La tout va bien , mais 1 heurer après surprise un coup de telephone de notre patron nous disans que vu que nous avions refus lundi il nous prepare une contrat a complet et que si nous refusons de le signer il serai obliger de notifie a pole emploi notre refus de temps complet dans sont entreprise et il ferai en sorte de nous faire couper nos complement de chomage.
Sachant que nous ( mon collegeu est moi avons ete licencier en meme temps de l 'entreprise ou nous travallions tout les deux ) avons jamais refuser d'offre d'emploi car le lendemain de notre inscription a pole emploi nous avons signer chez lui notre temps partiel .

Nous avons vraiment besoin d'aide avant lundi car on ne sais pas quoi faire vu que si on demissionne on nous coupe tte les allocation , et nous ne savons pas se qu'il peu se passer a cause tout sa

je vous remercie tous d'avance de l aide que vous pourriez m'apporter
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bonjour KATHLEEN03,

Déjà, vous êtes deux, ce qui est plus facile pour se défendre quand on est seul, car, souvent dans ce cas, c'est la parole de votre employeur contre la vôtre.

Si le contrat proposé ne correspond pas à votre PPAE (rémunération, qualification, type de contrat, durée etc...) vous pouvez le refuser sans avoir à craindre quoique ce soit de la part de Pôle Emploi. Pour cela il faut juste que vous puissiez savoir ce que vous avez déclaré à Pôle Emploi en terme d'emploi recherché et qu'il y ait des critères qui ne correspondent pas à ce que vous avez déclaré rechercher comme poste de travail.

Vous pouvez aussi le devancer, vous et votre collègue, et lui envoyer, chacun, un courrier en recommandé avec accusé de réception en lui faisant savoir que suite à la réunion du (date), à (heure), et les propositions qui vous ont été faites à vous et à votre collège, à savoir : travailler au noir à temps complet, tout en continuant à être déclaré à temps partiel, vous l'informez que vous ne pouvez répondre à cette proposition car elle est illégale. Vous pourrez ajouter que les pressions exercées à votre encontre et à l'encontre de votre collègue remettent sérieusement en cause votre sérénité dans les rapports au travail à l'avenir, en particulier compte tenu des propos outrageants tenus vis à vis de votre collègue, et dont vous avez été témoin qui relèvent ouvertement du harcèlement sexuel.

Par conséquent, vous pouvez lui faire savoir qu'il existe une possibilité de se sortir de ce conflit, sans dommages pour ce qui le concerne, c'est la rupture conventionnelle, qui permettra de mettre fin à cette collaboration qui, vu l'ampleur des différends qui ne font que s'amplifier, peut être la solution la plus raisonnable.

Avant de faire ce courrier seul, il faut vous assurer que votre collègue est d'accord pour, lui aussi, envoyer un courrier, en recommandé avec accusé de réception, dans lequel il relate cette réunion au cours de laquelle il a du subir les réflexions outrageantes de son employeur, en précisant les propos tenus (sans s'attarder sur le fait que celui-ci est homosexuel car les même propos tenus par un hétérosexuel serait tout aussi condamnable).

Vous pouvez aussi ajouter qu'il vous a déclaré suite à votre refus de travailler au noir, qu'il vous ferait une proposition de CDI par contrat, et que si vous la refusez, il vous dénoncerait à Pôle Emploi. Vous pourrez ajouter que cette réunion est déterminante dans votre choix, il pourrait aujourd'hui vous dresser "un pont d'or" pour travailler à plein temps dans cette entreprise, son comportement lors de cette réunion, vous conduira à répondre négativement à toute proposition de sa part, fut-elle légale.

C'est une proposition, une autre solution serait de laisser venir ce contrat de travail pour vérifier si oui ou non il est en accord avec votre PPAE et si ce n'est pas le cas, vous ne risquez pas de représailles de la part de Pôle Emploi, donc, vous laissez courir car même s'il vous dénonce, vous ne risquez rien.

Si toutefois, le contrat de travail était en concordance avec votre PPAE, vous pouvez refuser cette offre d'emploi en justifiant les raisons de votre refus auprès de Pôle Emploi si l'employeur. Au pire, sachez qu'il faut deux refus d'offres raisonnables d'emploi pour qu'une sanction soit prononcée.

Bonne chance pour la suite, et tenez nous au courant.

Cordialement,

Rosecelavi
KATHLEEN03
Messages : 5
Enregistré le : 04 mai 2013, 10:15

Merci de m'avoir repondu,

Le contrat qu'il va probablement nous proposer est bon au niveau du PPAE , car nous avions dit que nous souhaitions un cdi temps complet minimun de 9,40 de l'heure et c'est ce qui va mettre sur son contrat .
Pour mon collègue de travail il faut savoir qu'il est également mon conjoint et de ce faite on ne sais pas si on parle de harcelement on nous croira malgrès le faite que j'ai bien été temoin de ces phrase qu'il lui dit , de plus notre patron et monsieur je porte plainte pour un rien c'est pour cela que mon conjoint essaye de ne pas s'enerver et de ne pas le toucher car autrement il porteras plainte .
Pour la rupture convientionnelle il ne voudras jamais car tout se qu'il veux c'est nous enfoncer au maximun et nous forcer à rester dans son entreprise car nous lui avons bien fais comprendre que nous ne souhaitions pas rester dans son entreprise car dès que l'on trouve une place nous voulions partir , il faut savoir qu'il est très vicieux malhonnête et il connais toute les lois sur le bout des doigt ( ancien métier ) .
C'est une bonne nouvelle de savoir que l'on puisse le refuser mais s'il nous en repropose un autre contrat on devras donc l'accepter vu que sa fera le 2eme refus ?

Lundi nous allons aller directement à pôle emploi à 9h et après avoir fait nos 1h nous irons au palais de justice pour savoir que faire mais aujourd'hui tout est fermé d'ou le faite que je pose temps de questions car si on ne peux pas avoir de rendez vous avant 10h l'heure à laquelle nous devons aller travailler nous ne savons pas quoi faire et quoi dire

Merci de vos reponses
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Bon ben dans ce cas là vous avez une petit idée du pourquoi il vous provoque, et cherche à vous faire sortir vous et votre mari, de gonds. Il n'attend effectivement qu'une chose c'est que vous fassiez un pas de travers, et même, il tente ce qu'il peut pour que vous fassiez ce pas de travers.

En revanche, devez avoir toute sorte de possibilité pour qu'il n'est pas envie de vous garder. Vous n'avez pour le moment pas de proposition d'un autre contrat. Donc rien ne vous empêche d'aller au travail lundi, et d'être le plus zélé possible dans votre travail, ce qui devrait normalement ralentir fortement votre activité, ou bien de prendre le temps pour aller aux toilettes.. Sur une heure de temps, c'est quelque chose qui peut, là aussi, ralentir votre activité, si en plus vous arrivez en retard, c'est lui qui devrait se lasser de vous avoir à son service, vous êtes deux, en plus vous êtes conjoints, cela ne devrait pas être difficile de vous serrez les coudes pour contrer cet employeur non ?

Vous pouvez aussi aller voir un syndicat de salariés.

Vous pouvez aussi contacter la DIRECCTE (inspection du travail), si ça se trouve d'autres salariés ont eu à se plaindre de cet employeur.

D'ailleurs, vous pourriez faire croire à cet employeur que vous avez bien réfléchi et que vous acceptez de travailler au noir, puis vous appelez la DIRECCTE pour qu'elle vienne constater que vous travaillez sans être déclarés, et là : qui est pris qui croyait prendre...

Cordialement,

Rosecelavi
KATHLEEN03
Messages : 5
Enregistré le : 04 mai 2013, 10:15

Nous avions penser à mal faire notre travail si jamais nous serions forcés d'accepter le contrat mais on pense que malgrès le mauvais travail il ne nous licenciras pas car nous connaissions les ancien employers et pour être honnête ils ne connaissaient rien au métier et sa ne le déranger pas malgrès leur imcompétence total , mais si nous n'avons pas le choix c'est ce que nous allons faire . Nous avons poser des CV aujourd'hui et nous attendons des reponses pour trouver un autre emploi.
Et effectivement d'autre salarié se sont plaind nous voullion également aller voir l'inspection du travail mais une fois que nous serions allés au palais de justice en fonction de ce qu'on nous auras dit.
Pour votre idée pour le travail au noir sa m'a l'ère d'être pas mal, je vais aller me renseigner également pour sa lundi .
KATHLEEN03
Messages : 5
Enregistré le : 04 mai 2013, 10:15

Mais si effectivement on fait sa (voir l'inspection tu travail ) que faudras t'il dire lorsqu'il viendrons au restaurant pour ne pas qu' il sache que nous l'avons denoncer
Rosecelavi
Messages : 25353
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:45
Localisation : Lyon

Je pense que chaque réponse que je pourrai vous apporter peut vous amener à me poser une nouvelle question, en dehors du fait que je n'ai pas les réponses à toutes les questions, je pense que nous pourrions passer le week end à faire des suppositions, d'où l'intérêt, je pense de rencontrer une organisation syndicale. Et si vous n'avez pas le temps de le faire lundi, et bien lundi vous serez absent et vous vous excuserez de cette absence bien indépendante de votre volonté puisque vous aviez quelque chose d'urgent à faire...

Bonne chance,

Cordialement,

Rosecelavi
KATHLEEN03
Messages : 5
Enregistré le : 04 mai 2013, 10:15

tres bien merci beaucoup de vos reponse . nous verrons cela lundi .
merci encore
Répondre